Prix récupérateur d'eau de pluie : tarif moyen & installation

Dans cet article :

    Vous avez une belle maison avec un terrain et vous aimeriez réaliser des économies, mais aussi faire un geste écologique pour la planète. Le récupérateur d’eau de pluie apparaît comme LA solution idéale ! D'autant plus qu'il n'est pas forcément cher. Les modèles d'entrée de gamme débutent à 60 € mais le prix d'un récupérateur d'eau de pluie peut monter jusqu'à 5 500 €. Découvrez les coûts en détail, les éléments qui influent sur le prix ainsi que son fonctionnement !

    Cuve de récupération d'eau de pluie : prix moyen et fonctionnement

    Pour arroser les fleurs de votre jardin, les légumes de votre potager, laver votre voiture, ou encore alimenter la chasse d’eau des WC, l’eau de pluie fait parfaitement l’affaire. Sur le long terme, le récupérateur d’eau de pluie permet d’économiser des centaines d’euros sur la facture d’eau, mais surtout, il permet de contribuer à la préservation de cette ressource.

    📌
    Pour aller plus loin :
    15 gestes tout simples pour faire des économies d'eau chez soi

    Pour bien comprendre son fonctionnement, il faut savoir qu’il existe de deux types de cuves pour récupérer les eaux pluviales :


    Types

    Usage
    Contenance
    Prix à l'achat TTC
     Prix de pose 


    Récupérateur d’eau de pluie extérieur hors-sol
    • Arrosage du jardin  
    • Nettoyage de la voiture
    300 litres
    60 €
    Pas de pose nécessaire par un professionnel
    1 000 litres
    280 €
    1 300 litres 
    390 € 
    1 600 litres
    420 €

    Récupérateur d’eau de pluie enterré


    • Usage domestique (chasse d'eau, ménage...)
    •  nettoyage des véhicules 
    • arrosage du jardin
    1 000 litres
    1 200 € 
    Entre 250 et 2 500 €
    3 500 litres
    2 500 €
    5 000 litres
    4 400 € 


    Fonctionnement d’une cuve enterrée

    Les eaux de pluie s’écoulent dans les gouttières de la toiture. Elles se retrouvent vers un point de sortie unique pour les cuves à grande contenance et enterrées. L’eau passe par un filtre pour être débarrassée des déchets comme les feuilles, les insectes, les débris, la mousse... L’eau est ensuite stockée dans la cuve qui est reliée à une pompe et des tuyaux d’alimentation pour envoyer l’eau vers le jardin et à l’intérieur de la maison.

    À noter que la cuve ne peut pas déborder, le trop-plein est envoyé vers un puisard pour être drainé.


    Fonctionnement d’une cuve murale

    Quant au récupérateur d’eau mural, il fonctionne de la même manière sauf que les gouttières de la toiture ne sont pas nécessairement reliées à un même point de sortie. Il suffit d’installer le récupérateur à proximité de la sortie d’une gouttière au choix pour retenir une partie des eaux. Il peut être équipé d’un filtre et il dispose d’un robinet qui permet d’être raccordé à un tuyau d'arrosage.


    L'installation d'une cuve enterrée pour alimenter la maison est réglementée !


    4 critères qui influent sur le prix 

    Pour choisir un équipement adapté et au meilleur prix, il est nécessaire de prendre en compte les éléments suivants :

    1. L’usage

    Si vous voulez utiliser votre cuve uniquement pour vos extérieurs : laver la voiture, arroser vos plantes, le gazon, le potager, nettoyer la terrasse..., portez votre choix sur une cuve extérieure. Néanmoins, si vous voulez utiliser l’eau de la cuve pour le jardin, mais aussi pour alimenter l’eau de la maison (eau de la chasse d’eau des toilettes, eau de la machine à laver...), alors une cuve enterrée, équipée d’un véritable système de filtration, est indispensable. Il faudra donc ajouter un filtre en charbon ou un filtre à céramique.

    2. L’installation

    Une cuve extérieure ne nécessite pas de travaux particuliers, mais seulement un peu de bricolage. Tandis qu’une cuve enterrée nécessite des travaux plus importants et requiert l’intervention d’un professionnel pour le terrassement, l’installation de la cuve, le raccordement au tout-à-l'égout pour le trop-plein, le raccordement à la maison, l’installation de la filtration et de la pompe.

    3. Le matériau 

    Le prix du récupérateur d'eau de pluie dépend aussi du matériau choisi. Pour les modèles enterrés, vous aurez le choix entre des cuves en polyéthylène, une matière plastique ou du béton. En général, le béton sera plus cher. Pour une cuve en béton de 1 000 litres, comptez 3 000 € contre 1 000 € en polyéthylène. 

    Pour les cuves hors-sol, vous aurez le choix entre du polyéthylène ou du bois.  Pour un modèle de 350 litres en bois, prévoyez 550 € contre une centaine d'euros pour du plastique.

    4. La taille

    Quelle taille de récupérateur d'eau de pluie choisir ? Il faut prendre en compte l’usage, les temps de pluie et le nombre de personnes dans le logement pour déterminer vos besoins et choisir la bonne taille de la cuve. Un simple récupérateur extérieur pourra contenir jusqu’à 500 litres maximum d’eau de pluie, tandis qu’un récupérateur enterré pourra stocker jusqu’à 10 000 litres d’eau.


    Un spécialiste saura vous conseiller pour faire le meilleur choix !


    Exemple de devis

    Pour vous donner une idée du montant des travaux, voici un exemple de devis. Celui-ci est non contractuel et n'a pas de valeur commerciale. Il s'agit d'une illustration.

    Récupérateur d’eau de pluie enterré - Devis 
    Prestation et équipements  
    Prix HT
    Prix TTC (TVA à 10 %)
    Unité
    Total en € TTC


    Cuve en polyéthylène de 1000 litres 



    1 100 €
    1 210 €
    1
    1 210 €
    Raccordement à la gouttière
    50 €
    55 €
    1
    55 €
    Filtre en céramique
    100 €
    110 €
    1
    110 €
    Excavation à la pelleteuse
    120 € de l'heure
     132 €
    5
    660 €
    Terrassement
    65 € de l'heure
    71,50 €
    6
    429 €
    Total
    2 646 €


    Les aides financières pour l'installation d'un récupérateur d'eau pluviale 

    Auparavant, la mise en place d'un récupérateur d'eau de pluie permettait de bénéficier d'un crédit d'impôt. Aujourd'hui cette aide a été supprimée. À l'heure actuelle, peu d'aides existent. Pour une cuve enterrée, il est possible de prétendre à : 

    • une TVA réduite à 10 % dans le cadre d'une résidence principale construite depuis plus de deux ans.
    • Des aides locales à demander en mairie ou auprès du département ou de la région.

    Comment installer un système de récupération d'eau de pluie ?

    Selon le type de cuve (extérieure ou enterrée), l’installation du système diffère complètement.


    L'installation d'un récupérateur d'eau enterré est un gros chantier de terrassement à confier à un professionnel !


    Installation d’un système extérieur : 5 étapes simples

    Si vous êtes un peu bricoleur, l’installation de ce système est à votre portée.

    1. Munissez des bons outils : scie cloche, perceuse, mètre, scie à métaux ;
    2. Placez votre récupérateur à proximité du tuyau de descente de votre gouttière ;
    3. Percez un trou à la scie cloche sur le haut du récupérateur parallèlement à la descente de la gouttière ;
    4. Utilisez la scie à métaux pour découper une partie du tuyau de descente de la gouttière ;
    5. Reliez le collecteur du système, du tuyau au récupérateur, et le tour est joué !

    Installation d’un système enterré : l’intervention d’un professionnel est indispensable

    Pour ce système, l’installation est réglementée et nécessite l’intervention d’une entreprise spécialisée :

    1. Creusez un trou en fonction des dimensions de la cuve (un engin de chantier peut être nécessaire),
    2. Installez la cuve dans le trou,
    3. Raccordez la cuve au point de sortie unique des gouttières de la toiture,
    4. Raccordez le système au réseau de la maison en vous assurant que le réseau d’eau potable ne communique pas avec,
    5. Raccordez le système de trop-plein au tout-à-l’égout,
    6. Installez la pompe,
    7. Installez un système de filtration,
    8. Bouchez le trou et terrassez pour remettre le sol à niveau,
    9. Semez du gazon.

    Où placer un récupérateur d'eau ?

    L’idéal est de placer votre récupérateur d’eau de pluie sous votre toit, à proximité de la descente de la gouttière.


    😉 Le Conseil Habitatpresto : protégez votre cuve pour éviter que l’eau croupisse !

    L’eau stagnante de votre système extérieur sans filtre peut rapidement croupir. De la mousse, de la vase, des bactéries peuvent se développer et entraîner une forte odeur dans votre jardin. De plus, l’eau croupie va attirer les moustiques tigres et augmenter les risques de piqûres et leurs conséquences. Pour l’éviter, pensez à bien fermer votre cuve à l’aide d’un couvercle hermétique et à vous assurer que la cuve est totalement opaque. En effet, l’eau croupit lorsqu'elle est exposée à la lumière naturelle du soleil.


    Référence : 

    • "Récupération d'eau de pluie ", service-public.fr
    Entretien du jardin Part Récupération eau de pluie / Puits
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Comment arroser les plantes en cas de canicule et sécheresse ?

    Comment arroser son jardin pendant les fortes chaleurs ? Voici quelques bonnes astuces pour préserver au mieux son jardin tout en économisant l'eau.

    Lire la suite
     

    Confidentialité