Confidentialité

Moustiques tigres : comment les reconnaître et s’en protéger ?

Moustiques tigres : comment les reconnaître et s’en protéger ?

Moustiques tigres : comment les reconnaître et s’en protéger ?

Avec les beaux jours, le climat est favorable à la prolifération des moustiques tigres... Boutons, démangeaisons, gonflements, certaines personnes réagissent davantage aux piqûres de ces nuisibles. Comment vous protéger des moustiques ? Mieux vaut limiter le risque de piqûre en utilisant des répulsifs et en installant des moustiquaires à vos fenêtres. Et si vous vous faites piquer, n'attendez pas pour limiter l'inflammation. Découvrez comment identifier et vous protéger des moustiques tigres, et comment soulager une piqûre !

Fléau à l’échelle mondiale, le moustique tigre est aussi présent en France avec 58 départements en niveau d’alerte. Certaines régions chaudes sont bien évidemment plus touchées, notamment le sud de la France où les conditions climatiques et l’environnement sont les plus favorables à leur reproduction.

Installez des moustiquaires aux fenêtres pour vous protéger

> Je cherche un pro maintenant

Reconnaître un moustique tigre : un petit nuisible avec des rayures


Les moustiques tigres sont facilement identifiables grâce à certaines caractéristiques physiques et leur comportement qui les différencient des autres espèces de moustiques plus communes.

  • Rayures : noires et blanches sur le corps et sur les pattes,
  • Ligne longitudinale : blanche au centre de leur thorax noir,
  • Ailes : noires et légèrement transparentes,
  • Taille : de 2 mm à 8 mm de long, ils sont plus petits que les moustiques communs,
  • Vol : plus lent,
  • Moins craintifs,
  • Montent rarement les étages élevés et préfèrent rester au rez-de-chaussée,
  • Piquent plutôt en journée contrairement aux moustiques communs qui vont plutôt se manifester à la tombée de la nuit.


📌

Vous voudrez lire

Nid de guêpes : 4 solutions efficaces pour s’en débarrasser
 

Comment se protéger et éradiquer les moustiques tigres ?


L’été, la prolifération des moustiques peut vite vous gâcher la vie. Certains environnements sont d’autant plus, très favorables à leur reproduction. Découvrez nos conseils pour limiter les risques :

  1. Supprimez les eaux stagnantes dans votre jardin pour vous éviter une propagation : arrosoirs, bassins de jardin, seaux, réservoir d’eau de pluie, etc.,
     
  2. Utilisez des répulsifs : anti-moustiques (peau et vêtements), prises anti-moustiques, bougies à la citronnelle, huiles essentielles, bracelets anti-moustiques, etc.,
     
  3. Installez des moustiquaires à vos fenêtres afin d’éviter qu’ils pénètrent dans la maison,
     
  4. Installez une moustiquaire de lit pour vous protéger pendant votre sommeil,
     
  5. Taillez vos arbres régulièrement : les moustiques tigres se protègent de la chaleur en journée en se réfugiant dans les haies, les massifs, les arbustes, les bambous,
     
  6. Introduisez des poissons dans votre bassin d’agrément : ils se feront un plaisir de manger les larves,
     
  7. Evitez les plantes grimpantes sur les murs de votre maison,
     
  8. Munissez-vous d’une raquette électrique anti-moustique,
     
  9. Couvrez vos réservoirs d’eau de pluie.


📌

Cet article devrait vous intéresser

Prix élagage : quel budget prévoir pour vos arbres ? 


Profitez d'un crédit d'impôt en confiant l'entretien de votre jardin à un pro ! 

Installation moustiquaire

Installation d'une moustiquaire par un professionnel

 

Piqûre de moustique tigre : limiter la réaction rapidement


Vous avez entendu le bruit énervant d’un moustique volant près de votre oreille ? Alors le mal est peut-être déjà fait... Si dans les minutes qui suivent vous ressentez une drôle de sensation sur une partie de votre peau, il s’agit certainement d’un début de réaction suite à une piqûre.
 

5 conseils pratiques pour soulager une piqûre 

Si malgré tous vos efforts pour vous protéger, un moustique tigre est parvenu à ses fins, mieux vaut réagir vite pour limiter l'inflammation

  1. Lavez la piqûre au savon de Marseille,
     
  2. Soulagez avec du chaud ou du froid : pour apaiser l’inflammation, utilisez un tissu chaud ou un glaçon que vous passerez sur la piqûre,
     
  3. Appliquer du bicarbonate de soude versez 3 cuillères à soupe de bicarbonate dans 100 ml d’eau, imbibez le mélange sur un tissu que vous appliquerez sur la piqûre,
     
  4. Appliquez une compresse d’alcool : imbibez une compresse d’alcool à 70° que vous appliquerez sur la piqûre pendant 10 minutes, 2 fois par jour. (Attention : uniquement à partir de 36 mois),
     
  5. Evitez de gratter la piqûre pour limiter l’inflammation.

piqûres
Réaction de plusieurs piqûres d'un moustique tigre

Poser des moustiquaires aux fenêtres n'est pas évident.


Les différents symptômes

La piqûre d’un moustique tigre n’est pas dangereuse et est plutôt anodine mais la réaction est souvent désagréable d’autant plus que vous pouvez sentir la piqûre sur l’instant.

  • Démangeaisons
  • Bouton plus ou moins rouge
  • Gonflement

Il est important de noter que certaines personnes allergiques peuvent avoir des réactions inflammatoires très agressives qui vont provoquer des œdèmes chauds et très douloureux de plusieurs centimètres de diamètre, une poussée de fièvre, et de violentes démangeaisons. Dans ce cas, il est préconisé de consulter un médecin afin de soulager cette état avec un traitement d'antibiotiques ou à base de cortisone.


⚠️

 Si des symptômes grippaux (fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, etc.) surgissent quelques jours après une piqûre de moustique, consultez impérativement votre médecin au plus vite.


Les risques de transmission de maladies infectieuses  

Chaque année, plusieurs dizaines de cas de Dengue et de Chikungunya sont recensés en France au cours de la période estivale. La transmission du virus n’est pas systématique, en effet, pour contracter une de ces maladies, il faut que le moustique ait préalablement piqué une personne atteinte.

En cas de transmission, la maladie doit être obligatoirement déclarée pour un suivi rapproché.
 

  • Le chikungunya : cette maladie virale infectieuse a un temps d’incubation de 4 à 7 jours en moyenne. Les symptômes sont une poussée de fièvre intense et brutale accompagnée de douleurs articulaires et musculaires, de maux de tête, fatigue, une éruption cutanée avec des démangeaisons
     
  • La dengue : cette maladie virale infectieuse a un temps d’incubation de 2 à 7 jours en moyenne.  Les symptômes sont assez similaires à ceux du chikungunya : fièvre, nausées, vomissements, maux de tête, douleurs articulaires et musculaires, réaction cutanée et fatigue.
     
  • Le zika : cette maladie viral infectieuse a un temps d'incubation de quelques jours seulement. Les symptômes ressemblent à ceux de la dengue : fièvre, éruptions cutanées, conjonctivite, douleurs musculaires et articulaires, malaises et maux de tête,.

📌

Vous aimerez aussi ces articles

Danger insectes xylophages : diagnostiquez et éradiquez-les !

Comment se débarrasser des chenilles processionnaires ?

 

😉 Le Conseil Habitatpresto : attention si vous partez à l’étranger !

Dans certains pays tropicaux, les cas de maladies transmissibles par les piqûres de moustiques tigres sont plus importants. Soyez vigilant si vous partez en vacances dans un pays à risque, utilisez des répulsifs et portez des vêtements longs. Au moindre doute à votre retour de l’étranger, consultez votre médecin !


Faites poser vos moustiquaires au meilleur prix !


Références :

  1. "Identifier et reconnaitre le moustique tigre", Moustique tigre - Portail d'information
  2. "Comment se protéger du moustique tigre", Moustique tigre - Portail d'information
  3. "Moustiques tigres : 5 infos indispensables pour mieux s’en protéger", Femme Actuelle, le 7 juin 2018
Aurélia Ribeiro Aurélia Ribeiro
Rédactrice spécialisée habitat

Aurélia, fille d’artisan et rédactrice pour Habitatpresto.com. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. Mes sujets de prédilection : la déco et les travaux de rénovation. Mais ce que j'aime aussi, c'est vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : une douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

Dératisation / Désinfection Fenêtres Part
Aurélia Ribeiro

Aurélia Ribeiro

Rédactrice web Habitatpresto

Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

15/10/2021

Pompe à chaleur qui tourne en permanence : causes & solutions

Votre pompe à chaleur tourne en permanence et vous ne savez pas pourquoi ni comment l’arrêter ? Explications.

Lire la suite

15/10/2021

Chaudière à ventouse : un système d'évacuation à part

Pourquoi installer une chaudière gaz à ventouse ? Quelle est sa particularité ? Combien coûte ce dispositif de chauffage ?

Lire la suite

15/10/2021

Pompe à chaleur géothermique : se chauffer avec l'énergie du sol

Que diriez-vous d'installer chez vous une pompe à chaleur géothermique ? Utilisez les calories du sol pour vous chauffer !

Lire la suite

15/10/2021

Radiateurs électriques à inertie : tout pour bien le choisir

Besoin d'informations sur les radiateurs électriques à inertie ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ces radiateurs pour faire votre choix !

Lire la suite

15/10/2021

Pompe à chaleur air-eau : tous nos conseils pour bien choisir

Une pompe à chaleur air-eau peut vous faire économiser jusqu'à 60 % sur votre facture de chauffage, découvrez nos 4 conseils pour bien choisir !

Lire la suite

14/10/2021

Pourquoi ma pompe à chaleur fuit et que faire pour la réparer ?

Pourquoi ma pompe à chaleur fuit et quelles sont les solutions pour la réparer ?

Lire la suite