Réduction des aides de l’ANAH : un choc pour les professionnels

Par Aurélia Ribeiro, publié le 15/10/2019

Actu - Coup dur pour les professionnels du chauffage...Suite à son conseil d’administration du mercredi 9 octobre, l'Agence Nationale pour l'Habitat (ANAH) a annoncé la réduction du plafond de l’aide financière “Habiter mieux - agilité” pour les travaux de rénovation énergétique. Une nouvelle complètement inattendue qui fait beaucoup de bruit dans le secteur. Détails !

Pour rappel, Habiter Mieux - agilité est une aide financière qui concerne les travaux suivant :

  1. Le changement de chaudière ou de mode de chauffage,
  2. L’isolation des murs extérieurs et /ou intérieurs,
  3. L’isolation des combles aménagés et aménageables.

Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Abaissement du plafond des aides de l'ANAH : une décision brutale à effet immédiat


Au lendemain de son conseil d’administration, l’ANAH déclarait que le plafond de ses aides allouées aux travaux de rénovation énergétique passait à ce jour de 20.000 à 8.000 euros. Cela signifie que pour un foyer très modeste par exemple, l’aide n’est plus de 10.000 euros, soit 50 % de 20.000 euros, mais de 4.000 euros. Un choc pour les professionnels du chauffage qui ne s’attendaient pas à un tel changement si soudain.


« Nous sommes choqués par la brutalité de l'annonce, avec effet immédiat.»,
a exprimé  Bernard Aulagne, le président de Coénove (association réunissant des acteurs de la filière gaz).


Le Gouvernement défend cette prise de décision en raison du trop grand nombre d’entreprises frauduleuses pour les travaux de rénovation énergétique, notamment pour l’offre de remplacement d’une chaudière pour 1 euro.


« A partir de quelques cas de margoulins, on pénalise l'ensemble des artisans installateurs ?... Il faudra m'expliquer comment on peut à la fois viser le reste à charge minimal, ce qui est la question centrale, en prenant ce type de décisions non concertées, et qui entrent en vigueur immédiatement.»,
 a répondu Coénove face à cet argument.


Quoi qu’il en soit, cette décision pose un tout autre problème… Les professionnels devront prendre contact avec leurs clients dont le dossier n’avait pas encore été déposé auprès de l’ANAH avant le 10 octobre. Ils devront leur expliquer que les aides ont soudainement été revues à la baisse et que le reste à charge sera plus important.

 👉

Une explication qui risque de mettre un véritable frein au projet de disparition des chaudières au fioul d’ici 10 ans.


👷 Le Conseil du Pro : suivez toute l’actualité sur nos réseaux sociaux !


Restez informé de toute l’actualité du BTP en nous rejoignant sur notre page Facebook Habitatpresto Pro !


Références :

  1. Florent Lacas, "Aides de l'Anah rabotées : les professionnels entre colère et confusion", Bati Actu, le 11 octobre 2019
  2. Christine Lejoux, "Offre à 1€ : coup de rabot pour contrer les effets d'aubaine", Bati Actu, le 10 octobre 2019

Avec Habitatpresto Pro, vous recevez des demandes de chantiers ciblées et vérifiées par nos soins !

Signez des chantiers de particuliers dans votre région


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés