Bulldozer de chantier: comment bien le choisir et l'utiliser ?

Adrien Maridet - Le 07/01/2021

Pour vos chantiers importants qui nécessitent une grande force pour déplacer des charges ou des débris, vous avez décidé d’investir dans un bulldozer. Mais parmi les modèles existants, difficile de savoir quel engin correspond le mieux à vos besoins. Quel bulldozer de chantier choisir ? A chenilles ou pneumatiques, découvrez les différents engins, leurs caractéristiques et les conseils de sécurité pour bien l’utiliser !!


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


2 types de bulldozers de chantier pour vos travaux


Cet engin de chantier imposant et puissant est souvent indispensable pour réaliser d’importants travaux extérieurs grâce à sa lame frontale. Le bulldozer qui possède une grande force permet donc de déplacer des charges et des débris. Il est aussi pratique pour terrasser et niveler un terrain, réaliser des travaux de démolition, déblayer, déboiser un terrain,  pousser une décapeuse, déplacer des matériaux, etc. 

Néanmoins, il existe deux types de bulldozers sur le marché présentant des caractéristiques différentes :


Types de bulldozers de chantier


Photos


Avantages


A chenilles

Bulldozer à pneus

Une meilleure adhérence sur les terrains à forte dénivellation, plus léger


A pneus



Il peut circuler sur la route, plus polyvalent


📌

Vous aimerez aussi lire 

Circulation des engins de chantier sur la route : que dit la loi ?


4 caractéristiques pour faire son choix


Pour choisir le bulldozer idéal pour votre chantiers, définissez les critères qui correspondent à vos besoins :


1. La puissance du moteur

Vous trouverez des bulldozers dont la puissance du moteur peut aller de 25 à 1.000 chevaux. Le choix dépendra de la taille de l’engin dont vous avez besoin pour vos travaux.


2. Les types de lames

La famille des bulldozers regroupe aussi les tipdozers, les tilldozers, les angledozers selon la lame dont ils sont équipés. On en identifie 3 types de lames différents pouvant mesurer entre 1.80 m et 6 mètres :

  1. En U : préconisée pour les travaux de poussée, de ramassage et de transport,
  2. Droite : parfaite pour niveler les sols,
  3. Combinée : idéale pour pour pousser et nettoyer les débris, mais aussi pour travailler sur les charges très lourdes.


3. L’accès à la cabine

Les modèles les plus imposants sont parfois dotés d’un escabeau escamotable et automatique pour accéder à la cabine. Si cette option est disponible sur le modèle de votre choix, choisissez-là pour limiter les risques d’accident lors de la montée et de la descente de l’engin.


4. Le poids

Le poids d’un bulldozer peut varier entre 5 et 100 tonnes. Les plus légers sont les bulldozers à chenilles mais ce sont aussi les moins maniables. En effet, ils devront être déplacés sur une petite zone, contrairement aux engins à pneu qui peuvent parcourir une plus grande distance.

📌

Vous voudrez aussi consulter cet article 

Quelle nacelle de chantier choisir ? Les 7 types de nacelles


6 conseils de sécurité pour bien utiliser son bulldozer


Utiliser un bulldozer implique de connaître et de respecter plusieurs règles de sécurité. Ces consignes permettent ainsi de limiter les risques d’accident du travail pouvant entraîner un arrêt maladie d’un salarié, mais aussi d'éviter de faire perdre du temps et de l’argent à l’entreprise :

  1. Porter des équipement de protection individuelle : casque anti-bruit, vêtement réfléchissant, chaussures de sécurité,
  2. Vérifier régulièrement l’état de la vitre intérieure,
  3. Ne jamais omettre la ceinture de sécurité,
  4. Ne pas circuler autour de câbles électriques,
  5. Faire attention à la stabilité de l’engin pour les travaux en pente,
  6. Toujours serrer le frein de stationnement et éteindre le véhicule en dehors de son utilisation,


👷 Le Conseil du Pro : passez la formation CACES 3 R372 !


Pour une bonne utilisation de cette machine et être bien informé des consignes de sécurité, obtenir une certification CACES 3 R372 pour les engins d’extraction à déplacement alternatif est indispensable. Renseignez-vous auprès d’un centre agréé pour vous former ou former vos salariés !


Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?


Références :

  1. Jérémy Bellanger, "Connaître son bulldozer pour mieux l’utiliser", Le Moniteur Matériels, le 10 septembre 2018
  2. "Le guide du Bulldozer", Tracktor

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés

 

Confidentialité