Confidentialité

Nacelle : comment bien la choisir et l'utiliser sur vos chantiers

Nacelle : comment bien la choisir et l'utiliser sur vos chantiers

Aurélia Ribeiro - Le 10/03/2021

Pour réaliser vos chantiers efficacement, une nacelle élévatrice est parfois indispensable pour travailler en hauteur. Mais parmi tous les modèles existants, difficile de savoir quel est l’engin adapté à vos besoins. Quelle nacelle de chantier choisir ? La nacelle tractable facile à transporter, le camion nacelle pour les chantiers récurrents, la nacelle à mât vertical pour les zones étroites, etc., tout dépend de vos besoins. Types de nacelles, critères de choix, utilisation, achat ou location, déplacement de l'engin et comment réagir en cas d'accident, on vous dit tout !



Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !


Qu'est-ce qu'une nacelle de chantier ?


Une nacelle de chantier ou nacelle élévatrice est un engin de chantier de levage de personnes couramment utilisé pour réaliser des travaux en hauteur. Elle permet aux ouvriers d’accéder à des endroits souvent inaccessibles tout en étant en sécurité. On retrouve des nacelles autant sur les chantiers privés chez les particuliers que sur les travaux publics.


7 types de nacelles élévatrices pour vos chantiers


Recourir à une nacelle élévatrice est parfois indispensable sur les chantiers avec des travaux de peinture en hauteur, pour le toit d’une habitation, pour l’élagage des arbres, etc. Elle permet d’atteindre des emplacements en hauteur pour réaliser des travaux et garantir votre sécurité. Il existe plusieurs types de ces engins, chacun présentant des avantages et des caractéristiques bien différentes, découvrez-les !



Types de nacelles de chantiers


Avantages


Hauteur en mètres


Prix de la location/jour


La nacelle tractable


Tractable par un véhicule classique, légère, compacte.


Jusqu’à 15 m


Entre 100 € et 300 €


Le camion nacelle


Grande mobilité, pour les travaux courants.


De 10 à 70 m


Entre 200 € et 550 €


La nacelle à mât vertical


Idéale pour les zones difficiles d’accès.


De 5 à 12 m


Entre 60 € et 100 €


La nacelle articulée


Grand déport, facile à manœuvrer, peu encombrante.


Jusqu’à 40 m


Entre 140 € et 450 €


La nacelle araignée


Tout-terrain, pour les travaux à grande hauteur.


De 10 à 50 m


Entre 170 € et 600 €


La nacelle à ciseaux


En intérieur ou en extérieur, grande maniabilité.


Jusqu'à 18 m


Entre 45 € et 320 €

La nacelle télescopique

Pour les travaux à grande hauteur, souple, important déport.


De 15 à 55 m


Entre 140 € et 700 €


1. La nacelle tractable : facilement transportable

La nacelle tractable, ou plus communément la nacelle sur remorque, est très facile à transporter sur les chantiers. Légère et compacte, elle prend peu de place puisqu'elle est tirée par le véhicule de l’entreprise.

Vu sur Pinterest


2. Le camion nacelle : pour les chantiers répétitifs

La nacelle est intégrée directement sur un camion. On distingue deux types de camions nacelles sur le marché :

  1. Le camion véhicule léger ou VL : entre 10 et 27 mètres de haut,
  2. Le camion poids lourds ou PL : jusqu’à 70 mètres de haut.

Vu sur Kiloutou


3. La nacelle à mât vertical : parfaite pour les zones peu accessibles

Appelée aussi la nacelle toucan, la nacelle à mât vertical n’est pas très large et offre une rotation à 360°. Cela lui permet d'accéder facilement à des zones étroites.

Vue sur l'Usine Nouvelle


4. La nacelle articulée : parfaite pour éviter tous les obstacles

Elle possède un bras articulé qui peut aller dans toutes les directions. Cela lui permet d’aller dans des zones difficilement accessibles sur les chantiers et d’éviter toutes sortes d’obstacles rencontrés.

Vue sur Pinterest


5. La nacelle araignée : l’engin tout-terrain

Véritable nacelle tout-terrain, la nacelle araignée permet d’atteindre des zones difficiles d’accès sur les chantiers. Elle possède 4 stabilisateurs et un bras articulé pour une excellente pratique sur des chantiers encombrés.

Vue sur Pinterest


7. La nacelle à ciseaux : idéale pour le second oeuvre

La nacelle à ciseaux convient particulièrement aux travaux de second oeuvre comme l’installation de l’électricité ou le chauffage. Pratique et peu encombrante, elle convient davantage aux travaux à faible mobilité qu’ils soient en intérieur ou à l’extérieur.

Vue sur Kiloutou


8. La nacelle télescopique : idéale pour les chantiers de gros-oeuvre

Cette nacelle est utilisée pour atteindre les points les plus hauts. Souple et robuste, la nacelle télescopique est souvent utilisée sur des chantiers de construction ou de démolition.

Vue sur Kiloutou


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Comment choisir votre nacelle de chantier ? Les bons critères de choix


Pour choisir votre nacelle de chantier parmi les différents types existants, il est nécessaire d’analyser vos besoins sur vos chantiers.

Pour cela, il faudra vous référer aux critères suivants :


1. La hauteur 

Pour choisir l’engin le plus adapté, la hauteur est le premier critère auquel vous référer. Avec des nacelles pouvant aller de 10 à 70 mètres de haut, vous trouverez forcément un modèle correspondant à vos attentes. 

Pour les travaux à faible hauteur, une nacelle tractable ou à mât vertical sera idéale. Pour les travaux à grande hauteur, choisissez plutôt un modèle télescopique ou un camion nacelle.

Et pour ne pas regretter votre choix par la suite, il est conseillé d’opter pour un modèle un peu plus haut que vos réels besoins.


2. Le déport

Si la plupart de vos chantiers nécessitent de nombreux déplacements latéraux, il est conseillé d’opter pour une nacelle araignée. Elle surmontera n’importe quel chantier rempli d'obstacles.


3. Les dimensions

Selon les zones auxquelles vous devez accéder sur vos chantiers, il est probable que seules les nacelles compactes soient adaptées. 

Les nacelles tractables, à mât vertical ou télescopiques devraient pouvoir vous permettre d’atteindre les endroits les plus difficiles d’accès sans encombre.


4. La charge maximale

Ne pensez pas réaliser quelques économies sur ce critère. Il est indispensable de choisir une nacelle dont la charge maximale correspondra à son utilisation, il y va de la sécurité de vos salariés. Pour éviter tout risque d’accident du travail, choisissez une charge supérieure à l’usage que vous aviez prévu.


5. Le terrain du chantier

Si vous travaillez principalement sur des chantiers extérieurs, sur des terrains en construction constitués de terre, de rochers, de pentes, etc., des pneus tout-terrain et adaptés seront nécessaires pour manoeuvrer facilement votre future nacelle. Une nacelle araignée ou articulée conviendra parfaitement.


6. L’autonomie

Pour éviter les mauvaises surprises sur les chantiers, privilégiez un moteur diesel. Un moteur électrique pourrait ne pas fonctionner toute la journée...


Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


Pourquoi & comment utiliser une nacelle élévatrice ?


Une nacelle élévatrice permet aux ouvriers de travailler en toute sécurité sur de nombreux types de chantiers en hauteur différents : 

  • Ravaler ou nettoyer la façade d’un bâtiment, 
  • Rénover une charpente, 
  • Élaguer des arbres,
  • Réparer des fenêtres,
  • Etc.

Cependant, il s’agit d’un engin professionnel qui ne peut pas être utilisé par n’importe qui. Savoir conduire et manoeuvrer cet équipement nécessite de suivre des consignes strictes :

  1. Suivre une formation CACES R486 pour la conduite des PEMP ou plateformes élévatrices mobiles de personnes dans le respect des règles de sécurité et obtenir la certification.

  2. Inspecter l’engin avant chaque prise et fin de poste pour s’assurer de son bon fonctionnement et de sa sécurité,

  3. Porter les équipements de protection individuelle obligatoires : casque de chantier, harnais, veste haute visibilité, etc.,

  4. Utiliser l’engin à deux personnes (une sur l’engin, une au sol). Il est préférable que la personne au sol soit également titulaire du CACES R486 afin de guider l’ouvrier qui se trouve sur la nacelle. En cas d’accident du travail, elle devra donner l’alerte.

Vaut-il mieux acheter ou louer votre nacelle de chantier ? Notre verdict


La réponse dépend principalement de la fréquence d’utilisation de ce type d’engin. 

Si vous avez besoin d’une nacelle de façon occasionnelle pour réaliser seulement quelques chantiers dans l’année, la location sera plus adaptée et plus rentable pour votre société. 

Cependant, si vous êtes par exemple paysagiste, constructeur, etc., il est probable que vos besoins soient plus courants. Dans ce cas, il faudra envisager d’investir dans votre propre machine. Le coût de base sera bien plus élevé, mais vous devriez vous y retrouver sur le long terme.


Prix d'achat d'une nacelle

Ces engins de chantier ne sont pas donnés… Si vous n’avez pas les fonds, rapprochez-vous de la banque de votre entreprise pour demander un crédit.


Types de nacelles

Prix moyen à l’achat


La nacelle tractable

Entre 6.000 € et 50.000 €


Le camion nacelle

Entre 32.000 € et 60.000 €


La nacelle à mât vertical

Entre 9.000 € et 15.000 €


La nacelle articulée

Entre 40.000  € et 65.000 €

La nacelle araignée


Entre 20.000 € et 40 000 €


La nacelle à ciseaux

Entre 14.000  € et 36.000 €
La nacelle télescopique

Entre 17.000  € et 50.000 €


N’oubliez pas d’ajouter le coût de la certification R 486 pour former vos salariés qui est d’environ 700 euros par participant !


Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?


Prix de location d'une nacelle

Le prix de location est plus abordable et généralement, le coût de la location est facturé au client.

Types de nacelles

Prix de la location/jour

La nacelle tractable

Entre 100 € et 300 €

Le camion nacelle

Entre 200 € et 550 €

La nacelle à mât vertical

Entre 60 € et 100 €

La nacelle articulée

Entre 140 € et 450 €

La nacelle araignée

Entre 170 € et 600 €


La nacelle à ciseaux

Entre 45 € et 320 €

La nacelle télescopique

Entre 140 € et 700 €



Si aucun salarié de votre entreprise ne possède de certification pour conduire ce type d’engin, vous devrez ajouter le coût d’un chauffeur.


Déplacer une nacelle : ce qu'il faut savoir sur l'arrimage


Pour déplacer votre nacelle d’un chantier à l’autre (hors camion nacelle), vous devrez utiliser un camion tracteur ou une remorque de transport adaptée. 

L’arrimage des engins est une opération délicate qui nécessite des précautions importantes pour éviter tout accident sur la route avec le chauffeur ou les autres usagers de la route.

L’employeur a obligation de former les salariés à cette opération selon l’Article L.4141-2 du Code du travail.

Accident avec une nacelle : comment réagir ? 6 réflexes à avoir


Malgré le respect des règles de sécurité, personne n’est à l’abri d’un accident causé par une nacelle de chantier. Même avec la rambarde, le risque de chute est bien présent si l’ouvrier manque de vigilance quelques instants. La présence de minimum deux personnes est obligatoire pour les opérations avec une nacelle. 

En cas d’accident sur la personne qui se trouve sur la nacelle, la personne au sol doit immédiatement avoir les bons réflexes :

  1. Rejoignez la victime, 
  2. Faites état de son niveau de conscience, 
  3. Contactez immédiatement les secours (le 15) pour donner des informations sur son état physique, 
  4. Suivez leurs recommandations, 
  5. Parlez à la victime le temps de l’arrivée des secours, 
  6. Prévenez votre employeur.

L’employeur devra déclarer l’accident auprès de la caisse d’assurance-maladie. En cas d’arrêt de travail, l’employeur devra aussi transmettre une attestation de salaire pour que le salarié puisse percevoir ses indemnités journalières.


👷  Le Conseil du Pro : formez vos salariés !


La formation CACES n’est pas obligatoire pour utiliser des nacelles élévatrices. Néanmoins, elle apprend à monter, démonter, faire les vérifications de sécurité et à manipuler ces engins. La certification R486 permet donc de limiter les risques d’accidents sur les chantiers !


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


Références :

  1. Joël Lacoste, "Nacelles élévatrices : pour travailler en hauteur en toute sécurité", Mon Chariot Elevateur, 24 juin 2019
  2. Comment utiliser une nacelle élévatrice ?, Hello Pro
  3. Les Techniques d’Arrimages, PRP Safety Formation

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés