Indemnité maladie BTP : à quel montant avez-vous droit ?

Par Philippine Jegousse, publié le 04/07/2019

Votre entreprise a trouvé des chantiers, vous travaillez avec une équipe motivée... Cependant, cela arrive à tout le monde : vous tombez malade ! Dans ce cas, même si vous ne travaillez plus, vous avez le droit à une indemnité maladie. Quel est le montant de cette indemnisation ? Combien de temps pouvez-vous être soutenu financièrement en cas d'arrêt maladie ? Découvrez tous les détails dans notre article !


N'attendez plus pour développer votre activité !


Indemnisation pour arrêt maladie : quel est le montant ?


Le montant de l’indemnité maladie est égal à un certain pourcentage de votre salaire brut. Il correspond à une partie qui est payée l’employeur, et qui s’ajoute à des indemnités journalières de Sécurité Sociale (IJSS).

💡Bon à savoir : ouvriers et ETAM du bâtiment, si vous êtes arrêté plusieurs fois au cours d’une année civile, vous resterez indemnisé que pour un total de 90 jours maximum.

Pour les employés du Bâtiment


Selon que vous êtes ouvrier, ETAM ou cadre, les montants ne sont pas les mêmes.

Pour les ouvriers


Vous devez remplir l’une des 2 conditions ci-dessous :

  1. 3 mois d’ancienneté, un mois seulement pour les moins de 25 ans,

  2. Un mois d’ancienneté et 308 points de retraite complémentaire.

La subrogation n’est pas obligatoire durant les 3 jours de carence.


Période d’indemnisation

Montant

Du 4è au 48è jour d’arrêt inclus

100 %

Du 49è au 90è jour d’arrêt inclus

75 %

Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !


Pour les ETAM


Vous devez remplir l’une des 2 conditions ci-dessous :

  1. Un an d’ancienneté,

  2. 5 ans dans une ou plusieurs entreprises du BTP.

Vous n’avez pas de jour de carence et la subrogation est obligatoire.


Période d’indemnisation

Montant

Du 1er au 90è jour d’arrêt inclus

100 %

A partir du 91è jour

85 % de votre salaire brut des 12 derniers mois divisé par 365


Pour les cadres


⚠️ Attention : pour les cadres, vérifiez bien que votre entreprise applique une convention collective du BTP !

Vous devez remplir l’une des conditions ci-dessous :

  1. Un an d’ancienneté,

  2. 5 ans dans une ou plusieurs entreprises du BTP.

Vous n’avez pas de jour de carence mais la subrogation n’est pas obligatoire.


Période d’indemnisation

Montant

Du 1er au 90è jour inclus

100 %

A partir du 91è jour

70 % de votre salaire brut des 12 derniers mois divisé par 365

Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Pour les employés des Travaux Publics


Tout comme pour le Bâtiment, les montants varient selon votre statut.

Pour les ouvriers


Vous devez remplir l’une des deux conditions ci-dessous :

  1. 3 mois d’ancienneté, un mois seulement pour les moins de 25 ans,

  2. 1 mois d’ancienneté et 308 points de retraite complémentaire.

La subrogation est obligatoire durant la période de carence, contrairement aux ouvriers du BTP.


Période d’indemnisation

Montant

Du 1er au 45è jour inclus

100 %

Du 46è au 90è jour inclus

75 %


Pour les ETAM


Vous devez remplir l’une des conditions ci-dessous :

  1. Un an d’ancienneté,

  2. 5 ans dans une ou plusieurs entreprises du BTP.

Vous n’avez pas de jour de carence et la subrogation est obligatoire.


Période d’indemnisation

Montant

Du 1er au 90è jour inclus

100 %

A partir du 91è jour

85 % de votre salaire brut des 12 derniers mois divisé par 365

Avec Habitatpresto Pro, vous recevez des vrais contacts qualifiés, qui correspondent à vos besoins !


Pour les cadres


Vous devez remplir l’une des conditions ci-dessous :

  1. 1 an d’ancienneté,

  2. 5 ans dans une ou plusieurs entreprises du BTP.

Vous n’avez pas de jour de carence et la subrogation est obligatoire.


Période d’indemnisation

Montant

Du 1er au 90è jour inclus

100 %

A partir du 91è jour

70 % de votre salaire brut des 12 derniers mois divisé par 365


Quel est le montant de l'indemnisation d’arrêt maladie professionnelle ?


Votre salaire est maintenu durant les 90 premiers jours de l’arrêt maladie professionnelle. Cependant, pour une maladie professionnelle de 30 jours ou moins :

  • Du 1er au 15è jour inclus : vous percevez 90 % du salaire brut mensuel,

  • Du 16è au 30è jour : vous percevez 100 % du salaire brut mensuel.

Sachez que le burn-out peut être considéré comme une maladie professionnelle !

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Accidents de travail sur chantier - couvreurs, les plus exposés

👷 Le Conseil du Pro : souscrivez à une mutuelle !


Suivant la maladie que vous avez, les frais de santé peuvent être élevés ou non. Pour être bien pris en charge et vous assurer de retrouver la santé, renseignez-vous sur les mutuelles ! D’ailleurs, votre employeur a peut-être souscrit une assurance pour les employés de son entreprise, n’oubliez pas de lui demander des renseignements !


Plus de 20 000 professionnels sont déjà satisfaits de notre service, n'attendez plus !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés