Arrêt maladie Covid-19 : 5 questions-réponses pour le BTP

Aurélia Ribeiro - Le 24/02/2021

Salarié du BTP, vous avez contracté la Covid-19 ? Vous êtes pour le moment cas contact ou vous avez des symptômes et vous devez vous faire tester ? Quelle que soit votre situation, vous allez bénéficier d’un arrêt de travail spécifique. Face à ces circonstances exceptionnelles, de nombreuses questions vous viennent en tête. Quelles sont les démarches ? A quelle indemnisation avez-vous le droit ? Pas de panique, nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur l’arrêt maladie spécial Covid !


SOMMAIRE :


Gagnez du temps : notre service clients valide les chantiers auprès des particuliers.

> Trouvez des chantiers 100 % qualifiés


Arrêt de travail & Covid-19 : 5 questions que vous vous posez


La pandémie de Covid-19 bouscule nos habitudes depuis un an. Le Gouvernement et les services publics ont dû s’adapter à la crise sanitaire en vue de protéger la population de la maladie, mais aussi de ralentir sa transmission. Un nouveau type d’arrêt de travail a donc vu le jour pour limiter la propagation du virus et isoler les personnes.


1. Comment bénéficier d'un arrêt de travail Covid ?

Il existe trois situations pour lesquelles un arrêt de travail pour Covid peut être attribué :

  1. Vous êtes positif à la Covid-19 : vous avez passé un test PCR et le résultat est positif.

  2. Vous avez des symptômes suspects : fièvre, toux sèche, fatigue anormale, perte d’odorat ou du goût, etc. La liste des symptômes est longue.

  3. Vous avez été identifié cas contact : une personne de votre entourage (collègue, ami, famille) a contracté la maladie et vous avez été en contact avec cette dernière sans masque de protection, plus de 15 minutes et à moins de 2 mètres de distance.

Si vous êtes dans une de ces situations, vous devez vous isoler. Si le télétravail n’est pas possible, vous bénéficierez d’un arrêt de travail.

📌

Vous aimerez lire

Coronavirus : comment se protéger sur les chantiers ?


2. Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous devez vous autodéclarer sur la plateforme declare.ameli.fr pour obtenir votre arrêt maladie Covid si vous êtes dans l’une des trois situations ci-dessous ou passer par votre médecin traitant.


Je suis cas contact

Vous n’avez aucune démarche à faire de votre côté. La personne positive à la Covid a transmis une liste à L’ARS des personnes avec lesquelles elle a été en contact à risque dans les 7 derniers jours. Ensuite, la sécurité sociale vous appelle pour vous informer de la situation et vous invite à vous faire tester. Elle vous envoie alors un arrêt de travail à fournir à votre employeur.


Je suis positif à la Covid

Vous avez passé un test PCR ou un test antigénique qui s’avère positif. Le résultat est alors transmis à l’ARS qui prend contact avec vous pour obtenir la liste des personnes avec qui vous avez été contact à risque dans les 7 derniers jours ainsi que leurs coordonnées. Vous aurez alors la possibilité de rester anonyme ou non auprès des personnes concernées.


J'ai des symptômes

Si vous avez des symptômes qui laissent penser que vous avez contracté la maladie, vous pouvez vous auto-déclarer sur la plateforme Ameli, ou prendre un rendez-vous auprès de votre médecin traitant. Il vous délivrera une ordonnance pour un test PCR ainsi qu’un arrêt de travail jusqu'aux résultats.

💡

Quelle que soit la situation, le test PCR est pris en charge à 100 % par l’assurance maladie, vous n’avez donc rien à débourser.


3. Combien de temps dure l’arrêt de travail Covid ?

La durée de l’arrêt de travail dépend de votre situation :

  • Si vous avez des symptômes ou que vous êtes cas contact, c’est un arrêt de 4 jours maximum qui vous est attribué. C’est le temps moyen pour avoir un rendez-vous dans un laboratoire pour réaliser un test PCR et obtenir le résultat. Il pourra être renouvelé par votre médecin traitant ou l’assurance maladie si vous êtes positif.

  • Si vous êtes positif à la Covid-19, vous devez rester isolé jusqu’à votre guérison pour ne pas contaminer votre entourage. Dans ce cas, c’est un arrêt de travail de minimum 7 jours qui vous est attribué à compter du jour des résultats ou de l'apparition des premiers symptômes (s’ils étaient antérieurs à la date du test). Si à la fin de votre arrêt les symptômes persistent, l’arrêt sera prolongé et devra se terminer deux jours après la disparition de la fièvre.


4. Quel est le délai de carence ?

Sous la convention collective du BTP, vous avez habituellement un délai de carence de trois jours pour tout arrêt de travail qui n’est pas causé par une maladie professionnelle ou un accident du travail.

Pour la Covid, les conditions changent. Si vous avez des symptômes, que vous êtes cas contact ou testé positif, vous n’aurez pas de délai de carence en vous déclarant sur la plateforme Ameli pour obtenir votre arrêt de travail. Vous toucherez donc vos indemnités journalières de la sécurité sociale et le complément de salaire de votre employeur dès votre 1er jour d’arrêt.


5. Quelle indemnisation vais-je toucher ?

Pour un arrêt de travail dérogatoire lié à la Covid, vous n’aurez pas de carences. Vous toucherez donc 100 % de votre salaire durant la durée de votre arrêt. Cependant, vous n’aurez pas de prime panier ou de tickets restaurants pendant les jours d’absence. La part que vous payez habituellement sera, à la place, versée sur votre fiche de paie du mois suivant.


📌

Vous aimerez consulter cet article 

Indemnité maladie BTP : à quel montant avez-vous droit ?


Covid-19 : au lieu d'un arrêt maladie, vous pouvez être mis en activité partielle


D'autres raisons en lien avec l'épidémie font que vous ne pouvez plus vous rendre au travail :

  • Vous présentez des risques de développer une forme sévère de la maladie,
  • Vous cohabitez avec une personne dite vulnérable,
  • L'école de vos enfants est fermée.

Dans ce cas, votre employeur peut vous placer en activité partielle.


👷 Le Conseil du Pro : respectez l’isolement pour protéger vos proches !


En attendant les résultats de votre test ou si vous êtes positif, vous devez rester isolé pour protéger vos proches et limiter la propagation du virus. L'idéal si vous vivez seul est de faire vos courses sur internet et de limiter au maximum vos sorties. Si vous ne vivez pas seul, isolez-vous dans une autre pièce si cela est possible (pour dormir et manger aussi). 

Si vous ne pouvez pas rester chez vous (une personne vulnérable vit avec vous par exemple), sachez que l’assurance maladie propose des solutions. Vous pouvez vous isoler dans un hôtel, un centre de vacances, un hébergement collectif, etc., alors contactez-les !


A la recherche de clients ? Habitatpresto Pro vous propose régulièrement des chantiers rentables !

> De nouveaux chantiers vous attendent, inscrivez-vous vite


Références :

  1. "Dispositif d’indemnisation des interruptions de travail des salariés et des non-salariés", Ameli, le 3 février 2021
  2. Alexandra Marion, "Arrêt de travail covid : conditions & modalités ?", Juritravail, màj le 10 février 2021

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés