Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Les effets de la ventilation dans une maison

A quoi sert la ventilation dans une maison ?

Saviez-vous à quoi sert la ventilation ? Une ventilation peut être à l'origine de moisissures, d'humidité si elle est mal calibrée. On vous présente les différents rôles d’une ventilation et ses effets sur la santé des occupants de votre maison !
Le , par Aude
ventilation

On n'y pense pas toujours mais la ventilation d'un logement est importante pour diminuer les factures de chauffage, protéger les personnes sensibles et assainir l'air ambiant.

En effet, l'air intérieur est plus pollué que l'air extérieur ! En cause, les meubles, les produits ménagers, les bougies d'ambiance mais aussi le tabac ou une mauvaise ventilation. Sans ventilation ou si elle est peu performante, la condensation peut rendre votre maison humide, les allergènes peuvent se développer...

Quel est le rôle d'une ventilation ? Est-il obligatoire d'avoir une ventilation dans une maison ? Quels sont les éléments nocifs à l’aération de votre maison ? Quel est le prix d'une ventilation ? Quels sont les différents types de système de ventilation ? 

Nous passons près de 80% de notre temps à l’intérieur, à la maison ou au travail. Chaque habitation doit être aérée régulièrement, car pour rester en bonne santé, respirer de l’air pur non vicié est nécessaire. Voyons pourquoi ! 

 

Pourquoi la ventilation de votre logement est-elle si importante ?

Même si vous ne vous en doutez pas, l'air que vous respirez est plus ou moins pollué. Si à l'extérieur les gaz d'échappement des voitures, les bornes d'indication de pollution de l'air et tout simplement la qualité de l'air que vous respirez, sont des indicateurs de pollution, à l'intérieur, dans les murs de votre maison, les polluants sont là également.

Invisibles mais tout aussi présents, ils peuvent avoir des répercussions sur votre habitat et votre santé. Le formaldéhyde est par exemple, le polluant N°1 des intérieurs. Il est issu des meubles en panneau de particules, des tissus d'ameublement etc... 

Il existe d'ailleurs des peintures assainissantes et dépolluantes, qui éliminent le formaldehyde dans l'air afin de diminuer jusqu'à 80% la teneur en polluants de la pièce. 

 

 

heureuse famille

Copyright Fotolia

 

Vous pensez peut-être que laisser les fenêtres fermées permet de diminuer l'humidité et le développement des moisissures et que cela empêche la pollution d'entrer ?

C'est en fait l'effet inverse qui se passe : l'air malsain reste dans la maison, saturé de polluants, d'humidité et n'est pas renouvelé. Conséquence directe : vous avez l'impression d'être malade tout l'hiver, l'humidité est plus que présente et sans le savoir, vous respirez et faites respirer à la famille un air très pollué. 

Différents facteurs peuvent jouer sur votre santé 

Plusieurs facteurs peuvent jouer sur la qualité de l'air intérieur, parmi eux, on distingue : 

  • l’humidité qui peut provoquer l’apparition de moisissures, responsables d’allergies et toxiques. Leur apparition se fait sur les murs, les plafonds et même parfois les sols,
  • l’émission de monoxyde de carbone qui peut être mortelle, provient des appareils de chauffage et de production d’eau chaude,
  • les produits ménagers dégagent des substances chimiques qui peuvent provoquer intoxications, brûlures, allergies ou gènes respiratoires. Limitez-en l’usage et ne les mélangez surtout pas entre eux (cela peut engendrer une réaction chimique dangereuse pour les voies respiratoires et les yeux),
  • les matériaux de construction peuvent influer également sur la qualité de l'air intérieur (attention à la présence éventuelle d’amiante dans les logements anciens, ou les peintures au plomb). Les activités de bricolage peuvent aussi libérer des particules (ex : poussière de bois),
  • les meubles peuvent également dégager des substances toxiques, notamment ceux en bois aggloméré. Il est nécessaire de bien aérer les pièces concernées les premiers jours d’utilisation, voire de les stocker dans un lieu aéré avant de les disposer à leur place finale,
  • les allergènes contenus dans les tapis, rideaux, moquettes peuvent provoquer des rhinites, des infections respiratoires etc. pour les personnes sensibles,
  • le tabac, premier polluant présent dans les logements. Les tissus qui l’ont absorbé continuent d’émettre les composants de la fumée et de polluer les jours suivants même après aération,
  • le radon, gaz présent naturellement dans le sous-sol de certaines régions est inodore et radioactif. Il s’infiltre dans les habitations et s’accumule dans les espaces fermés.


Une ventilation est essentielle et contribue à votre confort quotidien. Elle permet de renouveler l’air, de supprimer l’humidité, de diminuer la pollution de l’air intérieur mais aussi de combattre un air trop sec.

 

 

Les systèmes de ventilation : simple flux et double flux


Sachez qu’auparavant, l’isolation des maisons n’était pas aussi performante qu’aujourd’hui et que la ventilation se faisait de manière naturelle.

Les logements sont maintenant bien mieux isolés, il est donc nécessaire d’aider à l’aération des pièces. La rénovation de l’isolation de votre habitat doit s’accompagner d’une rénovation de votre ventilation, afin que l'ensemble soit performant. Plus un logement est isolé, plus il est important d’avoir une ventilation performante afin de renouveler l'air intérieur.

Les types de systèmes de ventilation dans votre maison 

• VMC : Ventilation mécanique contrôlée, elle peut être à simple ou double flux. Prix moyen pour une VMC simple flux : 40 à 500 euros. Prix moyen d’une VMC double flux : 400 à 2000 euros. Ces prix ne tiennent pas compte de la pose.


Ventilation des sanitaires 

• Ventilation primaire : C’est l’entrée d’air. Elle est assurée par la canalisation de chute des eaux usées (toilettes, lavabos, éviers, douches etc.) prolongée en ventilation dans son tuyau jusqu’à l’air libre, au-dessus de la maison.
• Ventilation secondaire : C’est l’évacuation des gaz, ou la sortie d’air. Elle est assurée par une canalisation spécifique accompagnée d’un extracteur statique. L’aération se fait au-dessus du faîtage.
• Ventilation de chute : c’est une mise à l’aération extérieure, elle permet d’évacuer les mauvaises odeurs des égouts par la toiture tout en ventilant l’air des canalisations.


Ventilation naturelle

• Très courant dans les maisons anciennes, le principe est simple. L’air plus chaud des pièces monte et provoque une dépression qui amène de l’air froid, donc de l’air neuf. On appelle cela une convection dans le milieu.

 


Des contraintes d’aération différentes selon la date de construction de votre logement

  • Votre logement a été construit avant 1969 : il ne possède normalement pas d’aérations, la ventilation de votre maison ancienne se fait avec les conduits de cheminée et les défauts d’étanchéité du bâtiment. Tout au plus, dispose-t-il de bouches d’aération dans les pièces telles que la cuisine ou la salle de bain. Vous ne contrôlez ni la circulation de l’air ni les déperditions de chaleur. Si vous possédez un chauffage à combustion, faites impérativement appel à un professionnel pour définir l’installation de ventilation plus adéquate. Veillez à aérer manuellement chaque jour votre habitation 5 à 10 minutes.
  • Votre logement a été construit après 1969 : il doit disposer d’une aération générale et permanente, qu’elle soit naturelle ou mécanique. La ventilation mécanique contrôlée, VMC, peut être à simple ou double flux. Les logements de ces dernières années sont beaucoup plus isolés qu'auparavant, donc prenez soin de bien aérer toutes les pièces de votre maison y compris les sanitaires !
      


Le Conseil Habitatpresto ! 

En règle générale, faites attention aux personnes sensibles comme les femmes enceintes, les personnes asthmatiques ou allergiques, les nourrissons et les jeunes enfants. Aérez régulièrement, passez l’aspirateur (qui capture la poussière) plutôt que le balai, et contrairement aux idées reçues, ne bouchez surtout pas vos grilles d’aération !

Évitez également d’avoir recours à l’encens, aux bougies parfumées et aux aérosols qui parfument les pièces en permanence. Pour vous aider à choisir au mieux entre une VMC simple flux ou double flux, la rédaction vous conseille un comparatif complet ! 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Electricité