Confidentialité

Brasero : avez-vous le droit de l'utiliser sur votre balcon ?

Brasero : avez-vous le droit de l'utiliser sur votre balcon ?

Brasero : avez-vous le droit de l'utiliser sur votre balcon ?

Vous vivez en appartement et rêvez d'installer un brasero sur votre balcon un peu vide et tristounet ? Vous vous imaginez déjà accueillir vos amis et refaire le monde autour de quelques grillades lors de soirées d'été à rallonge ou de profiter de moments réconfortants autour du feu à l'arrière-saison ? Mais, dans les faits, avez-vous le droit d'utiliser un brasero sur votre balcon ? Découvrez vite la réponse à travers notre vrai/faux !


Vous rêvez d'un salon en palettes pour profiter de vos soirées d'été, mais vous n'êtes pas bricoleur ? Confiez sa construction à un menuisier !


Sommaire : 

Alors que l'été bat son plein, difficile de résister à une soirée barbecue en famille ou entre amis. Quand on vit en appartement et qu'on n'a pas la possibilité de profiter d'un grand jardin, un balcon bien aménagé peut être un bon compromis ! Vous aimeriez installer un brasero pour faire cuir des grillades et légumes en extérieur aux beaux jours, mais aussi l'utiliser en hiver, pour vous réchauffer et passer des soirées au coin du feu. Pour autant, l'utilisation d'un brasero sur un balcon est-elle vraiment autorisée ? On fait le point !

👉
A noter :
Alors qu'un brasero peut être électrique, mais aussi au gaz ou au bois, son prix est en moyenne compris entre 40 et 550 €.

Vrai : si mon brasero est purement décoratif

A partir du moment où votre brasero fait seulement office d'élément décoratif et design et sert de chauffage d'appoint sur un balcon, et que le règlement de copropriété ne l'interdit pas, il est autorisé.

Pour être sûr de vous et ne pas risquer d'avoir des ennuis, en particulier si vous veniez à entrer en conflit avec un voisin, nous vous recommandons vivement de consulter le règlement de copropriété de votre immeuble. Jetez aussi un œil à votre contrat d'assurance habitation et plus particulièrement les clauses d'exclusion de la garantie incendie. 

En effet, un brasero peut tout de même occasionner de la gêne puisqu'il fonctionne avec un agent inflammable pouvant occasionner certaines odeurs et des fumées, notamment si votre balcon est attenant à celui de vos voisins.

Pour éviter ce genre de désagréments, optez pour un brasero fonctionnant à l'éthanol. Vous aurez le spectacle des flammes sans la fumée !

Prenez également les précautions d'usage :

  • le brasero doit être assez lourd pour ne pas tomber à cause du vent ; 
  • aucun linge ou matière inflammable ne doivent être placés à proximité ; 
  • veillez à ce qu'il soit hors de portée des enfants et de vos animaux de compagnie.

Avant de faire votre choix, n'hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel afin d'opter pour un modèle adapté à votre logement !

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Brasero mexicain : qu'est-ce que c'est & comment ça marche ?

Faux : si mon brasero me sert de barbecue

Il n'existe pas, à proprement parler, de réglementation sur l'utilisation d'un brasero, mais la majorité des règlements de copropriété interdisent les barbecues sur les balcons et terrasses de logements collectifs.

Si vous vivez en appartement, l'utilisation d'un barbecue peut générer des nuisances olfactives bien compréhensibles pour vos voisins (odeurs de charbon de bois, d'allume-barbecue, d'alcool à brûler et de grillades (même si celles-ci sont délicieuses !). Et ce, sans parler des fumées et projections de cendres qui peuvent laisser des marques sur la façade (noircissures...) !

On parle de "nuisances" dans la cas d'une utilisation fréquente et abusive. Ainsi, si vous vous réunissez en famille ou entre amis pour un barbecue de façon très occasionnelle, il serait assez mesquin de vous le reprocher ! Pour entretenir de bonnes relations avec vos voisins, partez du principe que "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".

La première chose à faire est, là encore, de consulter le règlement de copropriété et/ou de se rendre en mairie pour savoir s'il existe un arrêté municipal qui restreint à certaines heures ou interdit l'usage d'un barbecue (par exemple, dans le sud de la France, en raison de la sécheresse et des risques d'incendies, les barbecues peuvent être totalement interdits).

Vrai / Faux : certains braseros-barbecues sont autorisés sur un balcon

Sachez que les modèles de braseros mobiles sont autorisés sur un balcon pour des barbecues occasionnels. Le brasero mobile ou portatif comporte des roulettes ou des pieds pour le déplacer facilement et ne pas le laisser en permanence sur le balcon.

💡
Bon à savoir :
Dans la plupart des immeubles acceptant l'utilisation d'un brasero ou d'un barbecue sur les balcons ou terrasses, seuls les appareils électriques sont autorisés !

brasero balcon

Un brasero peut être utile tout au long de l'année !

Si son utilisation est autorisée mais réglementée, sachez qu'il est recommandé de le placer suffisamment loin de vos plantes ou jardinières pour prévenir tout risque d'incendie domestique. Il est aussi déconseillé de l'allumer en cas de vent trop violent, pour éviter, là encore, tout dégagement d'odeurs ou dispersion de fumées chez vos voisins.


N'attendez plus pour profiter du balcon dont vous avez toujours rêvé !


😉 Le Conseil Habitatpresto : optez pour un barbecue électrique de table !

Si vous tenez à tout prix à vous équiper d'un barbecue, optez pour un modèle électrique de table ! Que ce soit sur un balcon ou une terrasse, il est utilisable puisqu'il est considéré comme un appareil électroménager d'intérieur. En effet, bien qu'il soit le plus souvent utilisé en intérieur, l'appareil de cuisson, s'il est monté sur pieds et branché à une prise électrique à l'aide d'une rallonge, peut aussi être allumé en extérieur. Par ailleurs, ce barbecue portable se révèle être très utile si vous n'avez pas de jardin, de terrasse ou de balcon.


Références :

Chauffage Mobilier de jardin Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

23/09/2021

Les 11 bons gestes pour diminuer vos factures de chauffage

Découvrez les 11 gestes qui vont faire baisser le montant de votre facture de chauffage cet hiver ! N'attendez plus pour les mettre en pratique !

Lire la suite

23/09/2021

Ma chaudière monte en pression : réagissez-vite !

En vérifiant le manomètre de votre chaudière, vous vous apercevez que la pression est anormalement haute. Adopter les bons gestes pour y remédier !

Lire la suite

23/09/2021

Chauffage central électrique : son fonctionnement expliqué

Quel est le principe du chauffage central électrique ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette énergie pour vous chauffer !

Lire la suite

23/09/2021

Poêle à bois : prix et caractéristiques pour bien le choisir

Avant de choisir et de faire installer votre poêle à bois, sachez que son prix s'élève en moyenne entre 500 et 6.000 €.

Lire la suite

23/09/2021

Poêle à gaz : tout savoir sur ce chauffage d'appoint au gaz

Et si l'on pensait à un autre mode de chauffage ? Avec le gaz naturel, optez pour un poêle à gaz !

Lire la suite

23/09/2021

Mon radiateur émet de mauvaises odeurs : comment réagir ?

Vos radiateurs sentent mauvais à leur mise en service au début de l'hiver ? Pas de panique, un bon nettoyage s'impose pour y remédier. On vous expliqu...

Lire la suite