Comment choisir et installer une moustiquaire ?

Dans cet article :

    Les moustiques débarquent et votre corps est déjà couvert de piqûres… Faites installer des moustiquaires sur mesure pour dormir tranquille ! Comment choisir une moustiquaire de fenêtre ? Pour le lit ou les ouvertures, fixe ou démontable, le choix est vaste. Sans plus attendre, découvrez les différents modèles disponibles et leur prix !

    Choisir sa moustiquaire : deux modèles selon vos besoins

    Chaque membre de la famille réagit à sa façon, certains sont très peu touchés, tandis que d'autres souffrent toujours des multiples piqûres n'épargnant aucun cm² de peau... Une seule solution, installez des moustiquaires ! En effet, les guêpes, papillons de nuit, araignées, bourdons, abeilles... et les mouches resteront également en dehors de votre logement, grâce à la moustiquaire. Il est primordial de bien vous protéger de ces insectes volants, présents sur le territoire français. 


    La pose d'une moustiquaire peut être une opération plus délicate qu'il n'y paraît ! Pour garantir son efficacité, faites appel à un professionnel !


    Voici les deux modèles disponibles sur le marché :

    1. la moustiquaire souple : c'est un voile de lit que l'on accroche au-dessus de celui-ci. Il permet de recouvrir la zone où vous dormez afin d'empêcher le moustique de vous piquer. Si la moustiquaire souple fonctionne très bien, elle n'empêche pas les moustiques d'entrer dans votre logement ni même de les entendre.
       
    2. la moustiquaire fixe sur les ouvertures : utilisée pour stopper l'entrée des insectes au niveau des fenêtres et porte-fenêtres, elle se loge dans le battant ou se fixe sur l'encadrement, et permet de laisser les fenêtres ouvertes, pour faire entrer l'air frais. Elles peuvent être fabriquées sur mesure.

     Moustiquaire

    Moustiquaire enroulable pour fenêtre - Image vue sur Leroy Merlin


    Le coût d'une moustiquaire varie selon le type, les dimensions et la pose !


     Comment poser une moustiquaire ?

    💡 
    Bon à savoir : 
    N'hésitez pas à prendre les mesures de votre fenêtre à différents endroits. Si elles ne sont pas toujours identiques, référez-vous aux plus petites mesures pour acheter votre kit de montage de moustiquaire. 

    1. Poser une moustiquaire fixe sur une fenêtre

    Moustiquaire Fixe

    Une moustiquaire fixe, une solution sans surprises

    1.  Mesurez les côtes de votre fenêtre vous permettra de choisir la bonne moustiquaire dans le commerce ! Opérez toujours de l'extérieur plutôt que de l'intérieur et mesurez avec un mètre ruban la hauteur du cadre de la fenêtre ainsi que sa largeur.
    2. Les moustiquaires fixes sont posées sur les fenêtres de manière à pouvoir les ouvrir et les fermer sans avoir besoin de retirer la moustiquaire à chaque fois. Il existe désormais des modèles de moustiquaires sur mesure, avec un cadre qu'il suffit de glisser dans le châssis de la fenêtre, et qui ne demandent donc aucune fixation en particulier.  Si le cadre est trop grand, faites le couper afin qu'il soit à la juste mesure.

    2. Installer une moustiquaire enroulable sur une fenêtre

    Fixer moustiquaire sur mesure

    Faites appel à un professionnel pour fixer les coffres enrouleurs !

    Les moustiquaires enroulables s'ouvrent et se ferment grâce à un enrouleur caché dans un coffre d'enroulement. C'est une solution pratique notamment pour les fenêtres de toit ou les baies vitrées. L'installation d'une moustiquaire enroulable sur une fenêtre s'effectue toujours en 4 étapes :

    1. Tout d'abord, prenez les mesures de votre fenêtre.
    2. Ensuite, adaptez votre moustiquaire à votre fenêtre. Si le coffre enrouleur est plus grand que le cadre de votre fenêtre, retirez les embouts de ce dernier, mesurez la différence à couper, en suite, sciez l'excédent puis remettez les embouts. 
    3. Fixez maintenant le coffre enrouleur en suivant les indications de la notice. Munissez-vous d'un niveau pour vous assurer qu'il est bien droit, marquez les emplacements des vis de fixation au crayon de bois avant de percer les trous avec une mèche adaptée. Mettez les chevilles, ensuite fixez le support avant de venir y ranger le coffre enrouleur de la moustiquaire.
    4. Fixez les coulisses verticales de la moustiquaire. Percez des trous de fixation dans le bâti de la fenêtre. Installez les chevilles puis vissez les coulisses verticales avec une visseuse ou un tournevis. Vérifiez ensuite que la moustiquaire s'enroule et se déroule convenablement.

    3. Installer une moustiquaire à velcro

    1. Collez la bande de velcro adhésif sur l’encadrement de la fenêtre
    2. Découpez votre tissu de moustiquaire au format de votre fenêtre, avant de coudre la partie boucle du velcro sur votre tissu.
    3.  Il ne vous reste plus qu’à positionner votre moustiquaire côté boucle sur votre encadrement de fenêtre côté crochet et le scratch du velcro est opérationnel !

    4. Installer une moustiquaire à cadre aimanté avec des volets roulants

    1. Vérifiez que les coulisses de votre volet roulant sont assez éloignées des menuiseries, vous pourrez fixer votre moustiquaire entre les menuiseries et les coulisses. 5 cm suffisent amplement à installer une moustiquaire.
    2. Mesurez la hauteur et la largeur intérieure de l’ouverture de votre fenêtre
    3. Placez le cadre aimanté dans l’embrasure, en haut de votre fenêtre

    Quelle moustiquaire choisir ? Démontable ou fixe

    Vos futurs équipements de fenêtres ou de portes pourront rester de façon permanente sur les ouvertures ou être démontés à la fin de l'été.

    La moustiquaire démontable : installez-la l'été

    Il existe des moustiquaires que vous pouvez n'utiliser qu'en période chaude et stocker ensuite dans un placard ou même la cabane de jardin ! Elles s'insèrent dans le cadre de la fenêtre ou de la porte-fenêtre. Il est tout à fait possible de les créer (il faut tout de même un peu de matériel : scie sauteuse, agrafeuse de tapissier) ou les faire faire sur-mesure par un menuisier, en choisissant par exemple un cadre en bois ou en aluminium pour une durée de vie plus longue. La toile peut être de couleur verte, noire, blanche ou grise. Une toile grise permet de garder une belle luminosité et une vue fidèle de l'extérieur tout en vous cachant des regards indiscrets.

    ⚠️
    Attention :
    Si vous optez pour ce type de moustiquaire, sachez que les multiples manipulations (les poser et déposer plusieurs fois par jour pour une porte-fenêtre par exemple), jouent contre la durée de la vie de votre équipement. Leur avantage réside dans le faible coût de mise en œuvre. 

     

    La moustiquaire à cadre fixe : beaucoup plus pratique

    Ces moustiquaires sont composées d'une toile souple ; la pose se fait en tableau dans l'encadrement de votre fenêtre ou porte-fenêtre. La toile est située dans un coffre, de la même manière que pour le système du store banne

    Il existe des moustiquaires pour baies vitrées, à enroulement latéral. Des moustiquaires sont vendues dans le commerce et peuvent être redimensionnées. Le cadre est la plupart du temps en aluminium. Si vous avez de nombreuses fenêtres à équiper, prenez le temps de faire faire des devis auprès de menuisiers. Les moustiquaires du commerce ne permettent pas réellement de faire du sur-mesure et leur coût reste élevé.

    L'avantage des moustiquaires restant à demeure est qu'elles ne souffrent pas des déplacements et sont disponibles à tout moment de l'année.

    👉
    À noter :
    Comptez 100 à 250 € pour une moustiquaire de qualité !


    Faites installer vos moustiquaires au meilleur prix !


    D'autres solutions alternatives pour se protéger des moustiques

    En dehors des moustiquaires, il existe de nombreuses solutions répulsives : 

    1. les répulsifs pour vêtements (à partir de 2 ans), bracelets anti-moustiques, 
    2. l'huile essentielle d'eucalyptus citronné (en diffuseur),
    3. les bombes aérosols et autres produits répulsifs, 
    4. les lampes LED (elles n'attirent pas les moustiques contrairement aux ampoules classiques).

    Pourquoi se protéger des moustiques ? Des insectes porteurs de maladies

    Vous vous rappelez l'année dernière, lorsque la vague de moustiques a envahi votre lieu d'habitation ? Chaque réveil sonnait comme un supplice avec les paupières gonflées de piqûres et même les inflammations lorsqu'il est impossible d'ignorer les démangeaisons... Vous en avez essayé des produits à la citronnelle, porté des bracelets éloignant les moustiques, vidé des bombes anti-moustiques et brûlé des spirales censées les éloigner... Inlassablement, ils revenaient à la charge. D'autant que pour pouvoir continuer d'aérer la nuit lorsque les heures les plus chaudes sont passées, ouvrir les fenêtres reste la meilleure solution. 

    Malheureusement, vous ne pouvez pas, en raison de la présence de moustiques, dont notamment le moustique tigre, surtout si vous vous trouvez dans une région chaude et humide. Il est plus que nécessaire de vous protéger si vous habitez dans l'une des régions concernées par l'invasion du moustique porteur de maladies infectieuses comme la dengue et le chikungunya.


    💡
    Bon à savoir :
    Il est demandé de signaler la présence de moustique tigre sur votre commune.
     

    😉 Le Conseil Habitatpresto : n'oubliez pas les portes !

    Pensez également à la moustiquaire de porte ou porte-moustiquaire qui permet de laisser la porte d'entrée ouverte tout en empêchant moustiques et mouches d'entrer chez vous. Certains modèles peuvent être pourvus d'une chatière pour vos animaux domestiques. Tout est possible si vous passez par un artisan menuisier, n'hésitez pas ! Et surtout, nous vous souhaitons un bel été !


    Pour des moustiquaires parfaitement adaptées à vos ouvertures, optez pour du sur-mesure !


    Références :

    • "Comment choisir une moustiquaire, conseils et suggestions de modèles", L'Internaute
    • "Types de moustiquaires - quel type choisir ?", Dako
    Fenêtres Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Isolation des fenêtres : 8 solutions pour améliorer son confort

    Comment isoler les fenêtres ? Du rideau isolant au changement complet des fenêtres, on vous dit tout !

    Lire la suite

    Survitrage : isoler les fenêtres pour faire des économies d’énergie

    Le survitrage est une technique qui vise à renforcer les carreaux de vos fenêtres. Elle est efficace et permet de réaliser des économies significative...

    Lire la suite

    Choisir ses volets : comparatif des types, matériaux et prix

    Vous ne savez pas quel type de volets choisir ? Voici un comparatif pour ne pas vous tromper, selon les types d'ouverture, les matériaux et les prix !

    Lire la suite

    Rideaux thermiques : voici tout ce que vous devez savoir

    Évitez les gros travaux et réalisez des économies de chauffage avec des rideaux thermiques à moindre coût !

    Lire la suite

    Verrière intérieure : tout savoir sur la verrière d'atelier

    Installer une verrière intérieure, vous y pensez depuis longtemps ? N'attendez plus, on vous dit tout sur la verrière d'atelier !

    Lire la suite

    Vitrage anti-effraction : fonctionnement & prix à prévoir

    Alors qu'il faudra compter en moyenne entre 120 et 850 € le mètre carré pour vous équiper d'un vitrage anti-effraction, découvrez ses principaux avant...

    Lire la suite
     

    Confidentialité