Toiture qui s’envole à cause d’une tempête : que faire ?

Mis à jour le 21/12/2022
Dans cet article :

    Les vents violents peuvent parfois faire des ravages dans nos régions. Comment réagir lorsque le toit de votre logement est endommagé ? Voici quelques conseils à suivre lorsque la toiture s'envole à cause d'une tempête.

    L’assureur, votre premier interlocuteur

    La tempête a arraché votre toiture ? En cas de dommages, il vous faudra d’abord penser à mettre en sécurité les occupants. Des chutes de tuile ou de verre peuvent encore arriver une fois la tempête passée. Si vous êtes propriétaire du bâtiment, vous devrez contacter votre assurance dans les 5 jours ouvrés qui suivent l’événement. La déclaration de votre sinistre à l’assurance peut se faire par courrier recommandé avec accusé de réception, par téléphone ou directement en agence. Certains organismes disposent même de formulaires de déclaration en ligne.

    Ce type de dommages naturels est compris dans de nombreuses formules d’assurances multirisques habitation (MRH). Si vous louez votre logement, ce sera aussi au propriétaire de joindre l’assurance. Dans les deux cas, pensez à collecter le plus d’informations possibles sur les dégâts : photographies, croquis, témoignages à transmettre avant toute intervention.

    📌
    Vous aimerez aussi cet article :
    Dégâts de toiture après tempête : les 4 étapes à suivre

    Faire sécuriser la zone

    Pour éviter les dégradations supplémentaires, les dégâts devront ensuite être pris en charge par des professionnels. La première pluie peut en effet aggraver l’état de votre bâtiment et rendre le logement insalubre. Si le site n’a pas été sécurisé à temps, ces nouveaux dégâts peuvent d’ailleurs ne pas être couverts par votre assurance ! 

    En cas de branchages arrachés sur la toiture, prévenez en premier lieu un élagueur ou un paysagiste. Le dégagement de la zone demande de la prudence ! Des câbles téléphoniques ou électriques peuvent être emmêlés dans les branchages. De ce fait, il est souvent compliqué d’intervenir soi-même sans aggraver la situation ou se mettre en danger. 

    Si votre toiture a été endommagée par le vent uniquement, contactez directement un couvreur pour sécuriser la zone. Les pompiers peuvent aussi se charger de cette opération.


    Pour réparer la toiture de votre maison au plus vite, faites appel à un professionnel !


    Le remboursement des réparations

    Votre couvreur pourra aussi chiffrer les travaux de réparation de la toiture et vous conseiller sur les normes de construction à respecter. Le choix des nouveaux matériaux de couverture devra par exemple être guidé par vos conditions climatiques locales et les caractéristiques de votre charpente et le PLU (Plan local d'urbanisme) pour le choix des tuiles, notamment. Lorsque vous engagerez vos réparations, pensez à conserver toutes les factures. Les dépenses sans justificatif risqueront de ne pas être remboursées par votre assurance. 

    En cas de catastrophe naturelle reconnue, c’est l'État qui prendra en charge les réparations de votre logement, selon les modalités définies avec votre assurance. La tempête doit pour cela avoir dépassé les 215 km/h lors des rafales. En dessous de ce seuil, vous pouvez tout de même demander un certificat d’intempérie à Météo France. Le document vous coûtera autour de 70 € et reconnait aussi les dégâts causés par la foudre ou la pluie.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :

    Tempête : comment réparer les dégâts sur la maison et dans le jardin ?

    😉 Le Conseil Habitatpresto : ne montez pas sur le toit !

    Bâcher soi-même la toiture, sans harnais, ni échafaudage, s’avèrerait aussi dangereux, d’autant plus sur des tuiles fragilisées. Vous risquez de tomber. De ce fait, n'attendez pas pour faire appel à un professionnel.


    Référence : 

    Charpente Part Toiture / Couverture
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires

     

    Confidentialité