Base CSG 2021 : la bonne méthode de calcul pour le BTP

Aurélia Ribeiro - Le 05/01/2021

Chef d’entreprise BTP, vous êtes ravi d’avoir recruté votre premier employé pour travailler sur les chantiers. Cependant, l’établissement de sa feuille de paie vous donne du fil à retordre pour fixer les cotisations salariales, notamment la CSG. C’est quoi la CSG ? Comment la calculer ? Cette taxe pour la protection sociale correspond à un taux de 9.2 % du salaire brut en 2021. Définition, calcul, partie non imposable, on vous explique tout !


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


Qu’est-ce que la CSG ? Un impôt pour toutes les catégories de revenus


La CSG, ou contribution sociale généralisée, est un impôt créé par la loi de Finances de 1991. Il concerne toutes les catégories de revenus et est destiné au financement de la protection sociale.

Cet impôt universel concerne donc toutes les personnes dans la mesures où :

  • Elles sont domiciliées fiscalement en France,
  • Elles sont à la charge d’un régime français d’assurance maladie obligatoire.

Il est prélevé sur :

Cette taxe est par la suite affectée à :

  • L’assurance maladie,
  • Aux prestations familiales,
  • Aux retraites,
  • A la perte d’autonomie.


Comment calculer la base CSG sur salaire ? Le taux en 2021


Le calcul de la base CSG pour un salarié dépend du taux appliqué. La CSG est aussi associée à la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale).

En 2021, le taux de la CSG est de 9.2 % sur 98.25 % du revenu brut si le montant ne dépasse pas 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale, soit 164.544 euros, et 100 % au-delà.

Quant au taux de la CRDS, en 2021 il est de 0.50 % sur salaire brut si le montant ne dépasse pas non plus le plafond de la sécurité sociale, et 100 % au-delà.

💡

Ce sont les taxes qui sont déduites sur le salaire brut avant le salaire net.


Qu'est-ce qui rentre dans la base CSG ?

Pour un salarié, ce qui rentre dans la base de la CSG sont tous les salaires et toutes les sommes assimilées (primes, avantages, indemnités de stage, indemnités de fin de contrat, contributions patronales au régime de prévoyance, santé complémentaire, retraite complémentaire).


Comment calculer la base de la CSG non imposable ?


Pour les salaires, la base de la CSG non imposable correspond au taux de 6.8 % du prélèvement effectué sur la salaire brut. Pour la CRDS, il est de 0.50%.

Quoi qu’il en soit, le salarié n’a rien à calculer. Le montant est déduit automatiquement sur la feuille de paye par les services fiscaux et figure sur l’avis d’imposition.

📌

Vous aimerez aussi lire 

Charges sociales 2021 : quel taux pour quelle cotisation ?


 

👷 Le Conseil du Pro : faites appel à un expert-comptable !


Si vous êtes dépassé par les fiches de paie de vos salariés, les charges sociales, le bilan de votre entreprise, etc., rien ne vaut l’aide d’un expert-comptable pour gérer cette partie du travail. Habitatpresto vous propose un cabinet partenaire à un prix attractif pour vous accompagner et améliorer votre activité !


Besoin d'un comptable qualifié ? Testez notre service partenaire pour développer votre activité !


Références :

  1. Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), "CSG et CRDS sur les revenus d'activité et de remplacement", Service-Public, vérifié le 1er janvier 2021
  2. "Assiette CSG-CRDS", URSSAF

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés

 

Confidentialité