EURL : pourquoi choisir ce statut pour votre entreprise BTP ?

Le 03/09/2020

Mode d’activité favori des entrepreneurs, particulièrement dans le BTP, l’entreprise individuelle présente de nombreuses souplesses. Qu'est-ce qu'une EURL ? Ce statut juridique d'entreprise bien particulier se compose d'un unique associé. Définition, différence avec une SARL, avantages & démarches de création, voici tout ce que vous devez savoir !


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.

> Trouvez des chantiers maintenant


Qu'est-ce qu'est une EURL ?


L'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, ou EURL, est un statut juridique spécifique puisqu'il s'agit d'une société composé d'un seul associé


Quelle est la différence entre SARL et EURL ?

La différence entre ces deux statuts est que la EURL est composée d'un seul est unique associé. Elle s'apparente à la SARL (Société à responsabilité limitée), mais est appelée SARL unipersonnelle. Le gérant de l'EURL possède donc 100% des parts de son entreprise alors que dans une SARL, elles sont divisées.


Pourquoi créer une EURL ? 4 avantages


Comparé à une structure plus traditionnelle comme la SARL, la création d'une EURL offre plusieurs avantages. Voici ce que vous devez retenir : 

  1. Vous n'avez pas besoin de vous associer à quelqu'un,

  2. Votre personnalité physique et morale ne font qu’un,

  3.  Votre responsabilité financière est limitée au montant de vos apports, vous prenez donc moins de risques,

  4. Vous choisissez le montant du capital de l'entreprise dans les statuts,

  5. Vous avez le choix entre le régime d'impôt sur le revenu ou le régime d'impôt sur la société puisque vous pouvez opter pour le régime fiscal de microentreprise,

  6. Vous pouvez passer plus facilement au statut juridique SARL.

Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?


Créer en EURL : quelles sont les démarches à effectuer ?


La création d'une EURL se fait en plusieurs étapes


1. Rédiger les statuts

Cette étapes est obligatoire, et les informations suivantes doivent être renseignées :

  • Dénomination sociale,
  • Forme juridique,
  • Adresse du siège social,
  • Montant de l'apport,
  • Montant du capital social,
  • Objet (activité principale de la société),
  • Durée de vie.

2. Publier une annonce légale

Votre EURL doit faire l'objet d'une publicité dans le journal habilité à recevoir des annonces légales du même département que le siège social de l'entreprise. Le journal vous fait ensuite parvenir une attestation de parution ou une copie de l'annonce à conserver précieusement.


3. Immatriculer la société

L'entreprise doit ensuite être immatriculée au registre du commerce et des sociétés. Cette démarche s'effectue auprès de votre centre de formalité des entreprises (CFE) qui se charge d'envoyer les informations par la suite aux organismes (impôt, URSSAF, greffe des tribunaux, etc.)


📌

Vous aimerez aussi lire

Domicilier son entreprise BTP chez soi : avantages et démarches

Artisan BTP : comment concilier vie pro et vie perso ?


👷 Le Conseil du Pro : parlez-en à votre entourage !


Une fois votre entreprise déclarée, vous aurez du pain sur la planche pour trouver vos premiers chantiers. Ne perdez pas une minutes pour parler de la création de votre société à vos proches et ainsi trouver vos premiers clients. Le bouche à oreille est une méthode qui a fait ses preuves, néanmoins, d'autres solutions peuvent vous aider dans votre démarche : création d'un site internet, rejoindre les réseaux sociaux, créer un événement public, participer à des salons, etc.


Besoin d'aide pour trouver vos premiers chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !

> Retrouvez des chantiers de particuliers dans votre région


Référence :


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés