Reprise des chantiers : 5 gestes barrières avec vos clients

Aurélia Ribeiro - Le 12/05/2020

Artisans BTP et chefs d’entreprise du bâtiment, suite au déconfinement progressif du pays en lien avec le covid-19, vous organisez la reprise des chantiers. Mais pour éviter les risques et limiter la propagation de l'épidémie, avoir un comportement responsable en appliquant des mesures barrières sur les chantiers est nécessaire : établir une check-list avec le client, rappeler les consignes aux équipes, équipements individuels, etc. Voici les 5 gestes barrières à adopter avec vos clients pour se protéger !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour relancer votre activité !


5 gestes barrières à appliquer avec vos clients pour la reprise des chantiers


Depuis le déconfinement du pays le 11 mai, vous réorganisez votre planning de chantier pour reprendre votre activité chez les clients. Pour autant, les risques sanitaires sont toujours élevés et chacun doit adopter un comportement responsable afin de limiter la propagation de l’épidémie. Et vous êtes d’autant plus concerné puisque vous intervenez au domicile des particuliers pour réaliser leurs travaux. Des gestes barrières préventifs doivent absolument être adoptés et respectés, que vous soyez artisan et que vous travaillez seul, ou que vous soyez chef d’entreprise BTP et que vous fassiez intervenir des ouvriers.


1. Remplir une check-list sur les mesures d’hygiène avec le client

Avant toute première intervention chez un client, il est important de déterminer avec lui les points suivants :

  1. Point d’eau, savon, essuie-mains jetable et sanitaire disponibles sur le chantier,

  2. Conditions dans lesquelles la distanciation sociale d’un mètre minimum peut être respectée,

  3. Conditions sur l’isolation de la zone d’intervention vis-à-vis des occupants,

  4. Condition sur l’évacuation des déchets consommables utilisés à la fin de chaque journée.

Si ces points sont respectés et que le client a donné son accord, vous pouvez intervenir pour démarrer les travaux.


2. Communiquer sur les gestes barrières auprès des ouvriers

Si vous êtes chef d’entreprise et que des ouvriers doivent intervenir sur un nouveau chantier, il est important de leur rappeler les consignes sanitaires. Communiquez sur les gestes barrières à adopter entre collègues (distanciation, se laver les mains régulièrement, pas de serrage de main avec le client ou les collègues, tousser dans son coude, porter son masque correctement, etc.)


3. Prévoir des équipements d'hygiène individuels

Que vous soyez à votre compte et que vous travaillez seul, ou que vous soyez dirigeant d’une entreprise BTP, la ou les personnes qui vont réaliser les travaux doivent se munir des équipements suivants pour travailler chez un client :

  • Une poubelle à pédale et des sacs plastiques pour jeter les consommables utilisés au cours de la journée,

  • Du savon et de l’eau ou du gel hydroalcoolique,

  • Des gants de travail jetables,

  • Un masque de protection ou une visière faciale (au moins 3 cm sous le menton),

  • Des lingettes désinfectantes pour le matériel et les surfaces,

  • Du désinfectant (javel diluée à 5%, alcool à 70°...).


Pour rappel, selon les préconisations du guide de l’OPPBTP, le port du masque et des lunettes est obligatoire dans les 3 cas suivants :

  1. Travail à moins d’un mètre d’une autre personne,
  2. Intervention chez une personne malade ou ayant des symptômes,
  3. Intervention chez une personne à risque de santé (personne âgée, personne avec une maladie respiratoire, etc.)


4. Limiter les échanges d'outils et de matériel entre les ouvriers

Il est important que chaque salarié dispose de ses propres outils sur les chantiers. Ils devront être manipulés en portant des gants jetables et être désinfectés systématiquement en fin de journée. Dans le cas où du matériel, comme une bétonnière ou un éclairage de chantier par exemple, doit être manipulé par plusieurs personnes, la désinfection doit être faites après chaque utilisation.


5. Isoler la zone des travaux et limiter le nombre de personnes sur le chantier

Le client et les occupants du logement dans lequel vous intervenez ne doivent pas accéder à la zone des travaux. Le chantier doit être isolé pour vous permettre d’intervenir sans risques sanitaires.

L’idéal est aussi qu’un ouvrier intervienne seul sur un chantier quand cela est possible. S’il y a une coactivité ou besoin de plusieurs ouvriers pour les travaux, il est important de réorganiser les opérations afin que la distanciation sociale soit respectée.


👷 Le Conseil du Pro : faites un nettoyage de fin de chantier méticuleux !


Une fois que l’intervention chez le client est terminée, le nettoyage de fin de chantier avant la réception des travaux est indispensable. Avec l’épidémie qui touche le pays, le nettoyage de la zone d’intervention devra être d’autant plus méticuleux !


De nombreux particuliers recherchent leur professionnel. Et si c'était vous ?


Référence :

  • Alexandra Marion, "Bonnes pratiques dans le BTP : quelles mesures prendre sur les chantiers contre le Covid-19 ?", Juritravail, le 29 avril 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés