Créer une entreprise dans le BTP : les 7 pièges à éviter

Par Aurélia Ribeiro, publié le 01/07/2019

Artisan du BTP, vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur ? Nous vous en parlions en début d’année : le secteur du bâtiment est en bonne santé. Donc rien ne devrait vous freiner a priori. Pourtant, se mettre à son compte n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît et les débuts peuvent s'avérer plus compliqués que prévu. Découvrez les 7 erreurs à éviter pour réussir votre projet de création d'entreprise !


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Les 7 faux-pas à éviter quand on crée son entreprise BTP


Créer une entreprise demande beaucoup de rigueur, ne négligez aucun détail si vous souhaitez maintenir votre activité sur le long terme !

1. Choisir votre statut juridique au hasard


Auto-entrepreneur, SARL, EURL, SA… Pas facile de s’y retrouver dans ces acronymes de statut juridique. Pourtant, ce dernier peut être décisif dans l’état de votre activité future, notamment au niveau de vos obligations financières. Ne prenez donc pas ce choix à la légère ! Retrouvez nos conseils pour choisir le bon statut juridique pour votre entreprise.

2. Ne rien savoir de l’état actuel du marché


Vous ne pouvez pas lancer votre activité sans savoir de ce qu’il se passe sur le marché visé ! Renseignez-vous sur les autres entrepreneurs qui ont la même activité que vous, la concurrence dans votre secteur géographique, la demande…

Et définissez bien votre business plan afin de trouver des chantiers : est-ce que vous visez des gros chantiers de démolition, ou plutôt des chantiers en électricité chez des particuliers ? Qui sont vos clients ? Par exemple, si vous voulez démarrer votre entreprise de peinture dans une région où il en existe déjà des dizaines, il faudra innover pour vous faire une place ! Ou vous assurer d’avoir déjà un réseau ou une clientèle solide.


Recevez des offres sérieuses de chantiers pour développer votre activité.


3. Devenir entrepreneur pour de mauvaises raisons


“Entrepreneur” : ce mot peut faire rêver. Et pourtant l’image qu’on s’en fait est souvent éloignée de la réalité. Créer son entreprise signifie un investissement maximum sans la garantie d’avoir des résultats immédiatement… Et vous ne deviendrez pas millionnaire car vous êtes à la tête d’une société ! Soyez donc sûr d’être motivé avant d’envisager quoi que ce soit.

4. Négliger son réseau professionnel


Avoir un business plan, c’est bien, encore faut-il pouvoir se faire connaître ! Le bouche-à-oreille est une méthode utilisée depuis longtemps dans le secteur de la construction. Établir un réseau professionnel vous assure donc de trouver plus de clients potentiels ! Par où commencer ? Intégrer une coopérative d’artisans est un bon point de départ !


La grande majorité des particuliers recherchent l'artisan qu'il leur faut sur Internet !


5. Ne pas se renseigner sur les aides financières


Que ce soit pour démarrer l’aventure entrepreneuriale ou pour sauver votre entreprise en difficulté, il existe des aides ! Renseignez-vous donc pour alléger le poids financier d’une création d’entreprise.

6. Faire abstraction des prévisions financières


Il est essentiel de bien prévoir votre futur chiffre d’affaires, mais aussi de surveiller les principaux indicateurs de pilotage de votre société afin d’éviter les mauvaises surprises !

7. Sous-estimer l’importance du soutien moral de votre entourage


Créer son entreprise représente un vrai investissement personnel. Vous pouvez rapidement finir par vous isoler car vous ne pensez plus qu’au travail… Pourtant, il est difficile d’avoir une activité à succès si le moral est au plus bas, vous risquez d'être en burn-out ! Ainsi, ne refusez pas le soutien de votre famille ou de vos amis, ils peuvent vous redonner de l’énergie en cas de baisse de régime.

👷 Le Conseil du Pro : patience est le mot d’ordre !


Au vu de l’investissement, on estime évidemment que nos efforts méritent d’être récompensés. Cependant, les résultats mettent souvent du temps à arriver ! Il faut réussir à implanter votre activité sur le marché, tout en contrôlant l’état financier de votre entreprise régulièrement... Prenez donc votre mal en patience !


N'attendez plus pour développer votre activité !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés