Branchement d'une pompe a chaleur : tout savoir

Mis à jour le 19/12/2023
Dans cet article :

    L’alimentation d’une pompe à chaleur (PAC) est électrique. C’est pourquoi, il convient de procéder à un raccordement de la PAC au tableau électrique. Comment procéder au branchement de la pompe à chaleur ? Habitatpresto vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette prestation.

    Branchement d’une PAC : les 6 étapes à suivre

    Le branchement d’une PAC est l’opération qui consiste à raccorder la PAC au tableau électrique. Pour ce faire, il convient de :

    1. Couper l’alimentation électrique du logement ;
    2. Installer un disjoncteur sur le tableau électrique ;
    3. Raccorder les câbles de la pompe à chaleur au disjoncteur ;
    4. Procéder aux réglages de la PAC ;
    5. Remettre en service le courant ;
    6. Tester l’installation.

    Si tout fonctionne correctement, vous pouvez commencer à vous chauffer avec la pompe à chaleur. Pendant l'opération, le professionnel peut ajouter un thermostat connecté à la PAC pour piloter le chauffage efficacement.

    Quels sont les risques d'un mauvais raccordement ?

    Un raccordement inadéquat de votre pompe à chaleur au tableau électrique présente des risques majeurs, à la fois pour votre sécurité, mais aussi pour le bon fonctionnement de votre équipement. Un mauvais branchement peut entraîner des surchauffes, augmentant considérablement le risque d'incendie. De plus, cela peut provoquer des courts-circuits, endommageant non seulement votre pompe à chaleur mais aussi d'autres appareils électriques de votre domicile. En outre, un mauvais raccordement impacte négativement l'efficacité énergétique de la pompe à chaleur, se traduisant par une consommation d'énergie plus élevée et des coûts accrus. Il est essentiel de confier l'installation à un professionnel qualifié pour éviter les risques d'électrocution et s'assurer que votre installation respecte les normes de sécurité en vigueur.

    Branchement électrique pompe à chaleur : qui s’en charge ?

    L'installation d'une pompe à chaleur nécessite des compétences techniques. C’est pourquoi, le raccordement doit être effectué par un professionnel. En effet, les manipulations sur le tableau électrique peuvent s’avérer dangereuses. Il reste plus prudent de les confier à un électricien.

    Pour profiter des aides à la rénovation, faites installer la pompe à chaleur par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Vous bénéficierez de travaux de qualité.

    Pour une pose sécurisée et dans les règles de l'art, faites installer votre pompe à chaleur par un professionnel qualifié !

    3 précautions à prendre avant le branchement

    Quelques vérifications sont de mises avant le branchement de votre pompe à chaleur. Vérifiez :

    1. La puissance de l'abonnement électrique : Assurez-vous que la puissance souscrite de votre abonnement est suffisante pour supporter la charge de la pompe à chaleur sans risquer de faire disjoncter votre installation. Il est souvent recommandé d'avoir un abonnement de 12 kVA pour ce type d'équipement.
    2. La présence d'un interrupteur différentiel : Votre tableau électrique doit comporter deux types d’interrupteur différentiel (A et AC) conformément à la norme NF C 15-100
    3. La mise à la terre de l'installation : Une mise à la terre efficace, obligatoire depuis 1969, est indispensable pour évacuer le surplus de courant et prévenir les risques d’électrocution ou de court-circuit. Elle se caractérise par un fil jaune et vert raccordé au tableau électrique.

    Que faut-il brancher ?

    Les pompes à chaleur air-air et air-eau, généralement de type bi-bloc, comprennent deux unités connectées par une liaison frigorigène. L'unité extérieure, équipée d'un ventilateur, de l'évaporateur, du compresseur et du détendeur, capte les calories de l'air. Cette unité, ainsi que l'unité intérieure contenant l'échangeur thermique, doivent chacune être connectées au réseau électrique via des lignes dédiées.

    Dans le cas de pompes à chaleur monobloc, l'unique unité doit être branchée au tableau électrique par une ligne dédiée.

    Pour les PAC géothermique, c'est l'unité intérieure, reliée au chauffage central, qui nécessite un branchement électrique avec une ligne dédiée.

    Brancher une pompe à chaleur : combien ça coûte ?

    Le branchement de la PAC est effectué au moment de l’installation de l’appareil. Il est donc compris dans le prix de la prestation de pose qui varie de 600 à 4 900 € selon le type de PAC.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Bénéficiez de financements pour l'installation de votre PAC !
    Les pompes à chaleur sont éligibles aux aides financières mises en place par l'Etat. Vous pouvez bénéficier de subventions telles que MaPrimeRénov', MaPrimeRénov' Sérénité pour un bouquet de travaux de rénovation énergétique et la Prime Energie, ainsi que des aides comme la TVA à 5,5 % et l'éco-PTZ. Toutes ces primes, cumulables si vous y êtes éligibles, peuvent financer jusqu'à 90 % de vos travaux d'amélioration énergétique. N'oubliez pas de recourir à un professionnel RGE pour pouvoir y prétendre.

    Lexique

    • Disjoncteur différentiel : Dispositif de sécurité électrique qui protège le circuit électrique de la pompe à chaleur contre les surcharges et les courts-circuits.
    • Pressostat : Détecte la pression anormale dans le circuit de fluide frigorigène.
    • Thermostat : Appareil de contrôle qui régule la température de la pompe à chaleur, en activant ou désactivant le système en fonction des besoins de chauffage ou de refroidissement.
    • Contacteur : Permet de contrôler la mise en marche et l'arrêt de la PAC.
    • Fluide frigorigène : Substance utilisée dans les pompes à chaleur pour transférer la chaleur. Ce fluide circule entre les différents composants de la pompe à chaleur, alternant entre états liquide et gazeux.
    • Compresseur : Composant de la pompe à chaleur qui comprime le fluide frigorigène, augmentant sa température et sa pression.
    • Échangeur thermique : Dispositif permettant le transfert de chaleur entre le fluide frigorigène et l'air ou l'eau de la maison. Il existe généralement deux types d'échangeurs dans une pompe à chaleur : l'évaporateur et le condenseur.
    • Détendeur : Composant qui réduit la pression du fluide frigorigène, permettant ainsi de refroidir et de liquéfier à nouveau le fluide.
    Chauffage Part Pompe à chaleur
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires