Confidentialité

Quel chauffage électrique choisir ? Le guide pratique

Quel chauffage électrique choisir ? Le guide pratique

Quel chauffage électrique choisir ? Le guide pratique

Près de 40 % des Français se chauffent à l'électricité, avec une facture annuelle moyenne qui frôle les 1.700 €. Alors que les prix de l'électricité ne cessent d'augmenter, il est primordial d'opter pour un chauffage électrique performant. Quels sont les équipements actuels que vous pouvez choisir pour allier confort et économies d'énergie ? Radiateur à inertie, radiateur connecté, panneau rayonnant, chauffage au sol, pompe à chaleur..., on vous explique tout !


Vous souhaitez remplacer vos convecteurs électriques vieillissants ? Gagnez du temps en faisant appel à un plombier-chauffagiste !


Sommaire :

Chauffage électrique, lequel choisir ? Caractéristiques & prix

En matière de chauffage électrique, les possibilités ne manquent pas. Pour vous aider à y voir plus clair et faire le bon choix, trouvez rapidement le chauffage électrique qu'il vous faut grâce à ce tableau comparatif :

Type de chauffage


Consommation

1 étoile = très économe
 5 étoiles = très énergivore

Confort

1 étoile = peu confortable
 5 étoiles = très confortable


Inertie

1 étoile = pas d'inertie
 5 étoiles = très bonne inertie

Prix moyen 
à l'unité
Convecteur électrique
*****
*
*
Entre 40 et
200 €
Panneau rayonnant
****
**
*
Entre 100 et 400 €
Radiateur à accumulation
****
*
**
Entre 750 et 2.000 €
Radiateur à inertie
***
**
**
Entre 300 et 1.000 €
Radiateur à chaleur douce / connecté
*** à **
***
**
Entre 350 et 1.200 €
Pompe à chaleur air-air
** à *
***
(utilisable comme clim' en été)
*
Entre 3.000 et 8.500 €
Chauffage au sol électrique
** à *
***
**
Entre 40 et
60 €/m2
Sèche-serviettes électrique 
(avec des modèles connectés)
**** à ***
***
***
Entre 150 et 1.000 €
Chauffage électrique d'appoint
*****
**
*
Entre 30 et
200 €
Chauffe-eau électrique
****
**
*
Entre 250 et 1.500 €


Quoi qu'il en soit, les marques de chauffage électrique les plus connues et reconnues sont :

Les 5 modèles de radiateurs électriques

Le radiateur électrique mural, qui demande peu d'entretien, peut être utilisé comme chauffage principal ou en complément avec un poêle à bois par exemple. Selon l'espace dont vous disposez, vous pouvez opter pour un radiateur mural : vertical, horizontal ou une plinthe chauffante (aussi appelé radiateur plinthe).

radiateur mural à inertie

Un radiateur mural peut aussi s'intégrer à votre décoration

Le radiateur reste, sans conteste, l'équipement qui a le plus évolué au fil du temps, avec un grand nombre de modèles disponibles sur le marché :

1. Le convecteur électrique

C'est l'appareil le plus ancien, qui fonctionne grâce à une convection naturelle. Les modèles aspirent l'air, qui est réchauffé grâce à une résistance chauffant à haute température, avant d'être soufflé dans la pièce où il est installé. Ces modèles n'offrent pas une répartition très homogène de la chaleur.

Les convecteurs électriques anciens, familièrement appelés "grille-pain", ont tendance à assécher l'air et à déplacer les poussières sans vous procurer un grand confort d'utilisation ! Ils ont aussi la fâcheuse habitude de consommer beaucoup d'énergie, avec des factures salées à payer à la clé !

👉 
A noter :

En comparaison, les nouveaux modèles de radiateurs électriques procurent un confort d'utilisation presque semblable au chauffage central avec une gamme de design sans limite ! Quels sont dont ces nouveaux alliés de votre confort ?

  • le panneau rayonnant ;
  • le radiateur à inertie (sèche, fluide ou double cœur de chauffe) ;
  • le radiateur à accumulation ;
  • le radiateur à chaleur douce et connecté (thermostat programmable, solution domotique).

2. Le panneau rayonnant

Celui qu'on appelle aussi panneau radiant ou radiateur électrique rayonnant allie le principe de convection, tout en diffusant principalement la chaleur par rayonnement, à la manière du soleil. Ces modèles, facilement reconnaissables du fait de leur grille alvéolée ou façade perforée, sont nettement plus performants que les convecteurs électriques ordinaires.

Pour autant, ils fonctionnent, eux aussi, à haute température. Des écarts de chaleur peuvent donc être constatés dans une maison ou un appartement en fonction de l'installation des appareils et de votre position par rapport aux radiateurs. Ces modèles sont aussi connus pour être relativement gourmands en électricité.

Comme les convecteurs, ils trouveront leur place dans une cuisine, une entrée ou encore un couloir.

3. Le radiateur à inertie

Ces radiateurs électriques nouvelle génération fonctionnent principalement par rayonnement et sont très performants.

Il existe 2 types de radiateurs à inertie :

  1. à inertie fluide : sa chaleur est accumulée et produite grâce à un fluide caloporteur (eau glycolée, huile minérale...) retenu dans le radiateur ;
  2. à énergie sèche : sa chaleur est accumulée et produite grâce à un matériau solide (un cœur de chauffe), conçu en céramique, en fonte ou encore en pierre volcanique.

Ces appareils restent chauds un certain temps, même lorsqu'ils sont éteints, et sont la solution la plus économe en matière de chauffage électrique, puisqu'ils limitent au maximum les déperditions d'énergie. En effet, le radiateur à inertie amasse la chaleur et la diffuse dans le logement de façon progressive et constante.

Le radiateur à inertie s'avère être idéal si vous l'utilisez dans une chambre, un salon ou encore un bureau.

4. Le radiateur à accumulation

Dotés d'une grande capacité de stockage de chaleur, ces appareils accumulent la chaleur et la restitue ensuite de façon homogène, à la manière d'un radiateur à inertie.

Sa particularité ? Il consomme l'électricité durant les heures creuses de la journée, soit au cours de la nuit, et redistribue la chaleur par rayonnement tout au long de la journée. Même s'il est onéreux à l'achat, le radiateur électrique à accumulation se montre ainsi peu gourmand en énergie et vous permet de réduire vos factures de chauffage. Il est néanmoins connu pour être lourd et peut se révéler être encombrant.

⚠️
Important :
Si vous décidez d'installer chez vous ces radiateurs, il vous faudra au préalable obligatoirement souscrire un abonnement heures pleines - heures creuses auprès de votre fournisseur d'énergie.

5. Le radiateur à chaleur douce et connecté

Ces radiateurs électriques modernes, appelés aussi à double cœur de chauffe, sont très performants. Ils ont la particularité de diffuser par rayonnement une chaleur douce et homogène. En plus d'offrir une chaleur immédiate grâce à leur façade chauffante, ils apportent aussi un confort plus durable grâce à leur corps de chauffe à inertie.

Ils ont l'avantage d'être entièrement contrôlables à distance, depuis une application installée sur votre smartphone. En hiver, vous pouvez donc programmer, à votre guise, le redémarrage de vos radiateurs avant votre retour, ou les éteindre sans avoir à faire demi-tour, si vous êtes passé chez vous en coup de vent et avez dû partir en catastrophe.

Plus coûteux à l'achat, ils vous permettent néanmoins de mieux maîtriser vos dépenses énergétiques. Leur installation sera à privilégier dans un salon, une chambre ou un bureau.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Désembouage radiateurs : 9 étapes pour un chauffage efficace

Les autres types de chauffages électriques

Si vous souhaitez vous chauffer à l'électrique, le choix ne se limite pas à un radiateur électrique à fixation murale.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air s'utilise en remplacement ou en relève de vos radiateurs électriques. De plus, vous pouvez vous en servir comme clim’ en été : on parle de climatisation réversible.

Pour 1 kW d'énergie consommée, une pompe à chaleur génère 4 kW d'énergie.

A l’inverse, un radiateur électrique classique produit 1kW d'énergie pour 1 kW d'énergie consommée... De quoi faire réfléchir, même si l'investissement est beaucoup plus important à l'achat.

pompe à chaleur air-air

pompe à chaleur air-air

Une pompe à chaleur air-air se compose d'une ou plusieurs unités intérieures et d'une unité extérieure 

Le chauffage au sol basse température

Imaginez-vous une maison sans radiateurs encombrants qui dénotent avec votre déco ! Le chauffage au sol est une solution très confortable, si vous avez froid aux pieds l’hiver ou si votre revêtement de sol est toujours froid, comme c’est le cas avec du carrelage par exemple.

Comme l’eau est chauffée à basse température (40 °C), la température du sol ne dépasse jamais 28°c pour éviter l’effet « jambes lourdes ».

chauffage au sol basse température

Le chauffage au sol basse température offre un grand confort d'utilisation

Le chauffage électrique d'appoint

Destiné à augmenter rapidement la chaleur d'une pièce, ce type de chauffage convient uniquement aux besoins ponctuels. Par exemple : 

  • chauffer rapidement la salle de bains le matin,
  • faire sécher le linge dans une pièce habituellement non chauffée,
  • retarder l'allumage du chauffage principal,
  • en complément de chauffage dans un bureau,
  • chauffage d'atelier et de chantier pour maintenir la température ambiante et sécher rapidement peintures et enduits.

Attention, le chauffage d'appoint est loin d'être le chauffage le plus économique. A réserver, donc, pour un usage ponctuel.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Top 7 des chauffages d'appoint du + économique au - économique

Le sèche-serviettes électrique

L'indispensable pour faire sécher vos serviettes et gants de toilette après la douche ou le bain ! Si vous voulez en même temps chauffer la pièce, choisissez un sèche-serviette avec soufflerie.

Le chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau électrique permet d'obtenir de l'eau chaude dans toute la maison et pour vos appareils d'électroménager (machine à laver, lave-vaisselle...). Un temps d'attente assez long (8 heures en moyenne) est néanmoins nécessaire pour chauffer le ballon à bonne température.

Le choix d'un modèle de chauffe-eau dépend avant tout des besoins en eau chaude du foyer.

Pour ne pas risquer de vous tromper dans le choix d'un modèle, d'une puissance et d'une capacité de chauffe-eau électrique, faites appel à un professionnel !


Le chauffage et vous, ça fait deux ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel pour choisir et installer le chauffe-eau électrique idéal pour votre logement !


Comment régler et programmer votre chauffage électrique ?

Le premier pas vers des économies d'énergie et le confort passe par le réglage optimum de votre chauffage électrique et sa programmation (si votre appareil de chauffage offre cette fonction).

Mode confort, mode éco, vous n'y comprenez rien ? Pas de panique ! Découvrez notre tableau explicatif :

Mode de chauffage
Quand l'utiliser ?
Mode confort


  • La journée, quand vous êtes présent.
  • 1 h avant le coucher dans les chambres
Le mode confort permet de programmer une température confortable quand vous êtes présent chez vous.

Mode éco


  • La nuit.
  • Quand vous vous absentez entre 1/2 journée et moins d'une semaine.
Le mode éco permet de programmer une température plus basse que celle du mode confort, pour chauffer mais sans trop consommer. Pour faire de réelles économies d'énergie, il est conseillé de respecter une différence d'au moins 3 degrés entre le mode éco et confort. Exemple : 20 ou 21 °C en mode confort dans les pièces de vie quand vous êtes présent et 16 ou 17 °C en mode éco quand vous partez au travail.

Mode
hors gel


  • Quand vous vous absentez plus d'une semaine et que la température extérieure est basse (< 10 °C).
Le mode hors gel maintient une température minimum de 7 °C chez vous quelle que soit la température extérieure pour ne pas que vos canalisations gèlent.


Les appareils de chauffage électrique dotés d'un mode programmation permettent de définir des plages horaires et des jours où le chauffage va passer automatiquement du mode confort au mode éco et vice-versa. Cela contribue à ne chauffer votre logement que lorsque cela est vraiment nécessaire.

Des exemples de programmations de radiateurs électriques

Scénarii du lundi au vendredi (sauf le mercredi) :

  • 21 h 30 - 7 h 30 : mode éco (pendant les heures creuses) ;
  • 6 h 30 - 9 h : mode confort (quand vous vous préparez le matin) ;
  • 9 h - 18 h : mode éco (quand vous êtes au travail) ;
  • 18 h - 22 h 30 : mode confort (pour plus de confort le soir).

Scénarii le mercredi, samedi et dimanche :

  • 21 h 30 - 7 h 30 : mode éco (pendant les heures creuses) ;
  • 6 h 30 - 22 h 30 : mode confort (quand vous êtes chez vous).

En général, plusieurs programmes sont déjà prédéfinis, il ne vous reste plus qu'à sélectionner celui qui convient le mieux à votre mode de vie.

Outre les bénéfices au niveau du confort et de la consommation d'énergie, programmer ses radiateurs permet d'éviter de les toucher sans arrêt pour les régler. Plus besoin d'y penser au moment d'aller vous coucher ou de partir le matin quand vous êtes pressé, le programmateur s'occupe de tout.

Comment contribuer à mieux chauffer votre logement ? 

D'autre part, pour un plus grand confort d'utilisation et une consommation optimisée de votre chauffage, il peut être judicieux de procéder à des petits ajouts ou d'adopter quelques bons réflexes au quotidien :

Par ces gestes simples, l'isolation de votre habitation n'en sera que meilleure et le volume à chauffer en sera réduit.

Le chauffage électrique dans la salle de bains

En matière de chauffage, la salle de bains présente des contraintes spécifiques :

  • c'est une pièce humide : l'air est donc plus difficile à chauffer ;
  • sa superficie exige un chauffage relativement compact ;
  • les besoins en chauffage sont ponctuels mais exigent un vrai confort (22°C selon l'Ademe).

Le défi est donc de choisir un chauffage électrique qui soit performant, confortable et économe en énergie

La meilleure solution est sans conteste le sèche-serviette électrique. Préférez un modèle avec des lames assez larges et une soufflerie.

Le chauffage d'appoint est à réserver comme son nom l'indique en complément pour ne pas voir exploser votre facture d'électricité. Il est à utiliser, en hiver, lorsque la température extérieure est particulièrement basse et que le sèche-serviette ne parvient pas à réchauffer convenablement la pièce. C'est souvent le cas des sèche-serviettes dépourvus de soufflerie et qui ne servent qu'à sécher les serviettes.

Si votre salle de bains est grande (à partir de 9 m2), pourquoi ne pas installer un radiateur à inertie (chauffage électrique basse consommation par excellence) ? Rien de tel pour vous procurer un vrai confort et une répartition homogène de la chaleur.

Que retenir en matière de chauffage électrique ?

Se chauffer à l'électricité a un coût. Certains appareils sont peu économes en énergie et procurent peu de confort. Parfois, il est difficile de faire autrement (quand on est en location, quand on veut un chauffage abordable à l'achat, simple à utiliser et sans entretien).

Pour autant, il est pour vous inimaginable de passer un hiver de plus à grelotter, sans oser augmenter la température des radiateurs de peur de voir votre facture exploser...

Cependant, pour quelques centaines d'euros en plus, il est possible de s'équiper de radiateurs électriques à inertie ou encore mieux d'une pompe à chaleur air-air, qui vont diviser votre consommation électrique par 3, en comparaison à des convecteurs et vont considérablement améliorer votre confort en hiver, comme en été (avec les pompes à chaleur réversibles qui fonctionnent comme clim').

Imaginez-vous maintenant passer l'hiver au chaud avec des radiateurs design, une chaleur douce et homogène dans les pièces et une facture de chauffage moins élevée.

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour faire votre choix !

😉 Le Conseil Habitatpresto : profitez des aides aux travaux de rénovation énergétique !

Si vous souhaitez gagner en confort thermique et réduire vos factures de chauffage de façon durable, il est temps de penser à entreprendre chez vous des travaux de rénovation énergétique. Il peut être judicieux de commencer par mieux isoler votre logement ou d'installer un chauffage plus performant, comme une pompe à chaleur air-air  ou un poêle à bois, en remplacement de vos vieux convecteurs électriques. Pour bien préparer votre budget et estimer le coût réel de vos aménagements, il est indispensable de vous renseigner sur les aides financières de l'Etat auxquelles vous pouvez prétendre et qui, tout compte fait, vous permettront de réaliser de belles économies.


Seul un artisan RGE peut vous faire bénéficier des aides de l'Etat pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique !


Références :

Chauffage Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

23/10/2021

Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul et que faire ?

On vous dit quoi faire si votre poêle à granulés s’éteint tout seul, et les possibles raisons de ce brusque arrêt.

Lire la suite

22/10/2021

Erreur EA sur une chaudière Leblanc : causes & solutions

Votre chaudière Leblanc affiche le code erreur EA ? On vous dit ce que ça signifie et ce que vous pouvez y faire.

Lire la suite

20/10/2021

Erreur F28 sur une chaudière Vaillant : causes & solutions

Votre chaudière Vaillant affiche un code erreur F28 et vous ne savez pas quoi faire ? On vous explique.

Lire la suite

19/10/2021

Chauffer toute la maison avec un poêle à bois, c'est possible !

Vous aimeriez pouvoir chauffer l’étage de votre maison avec votre poêle à bois ? C’est possible avec un récupérateur de chaleur !

Lire la suite

19/10/2021

Installer un chauffage au bois : les bonnes questions à se poser

Si vous avez l'intention d'acheter et d'installer un chauffage au bois, découvrez ce qu'il faut prévoir avant l'achat : conduit de fumée, stockage...

Lire la suite

19/10/2021

Poêle à bois qui refoule : 7 éléments à faire vérifier par un pro

Votre poêle à bois refoule la fumée ? Pour pallier la situation, Habitatpresto vous donne 7 conseils de pro pour empêcher la fumée d'envahir votre sal...

Lire la suite