Combien de temps dure un sac de 15 kg de pellets ?

Mis à jour le 31/01/2024
Dans cet article :

    Vous avez la chance de vous chauffer au bois, avec un poêle à granulés ? Mais alors, en combien de temps est consommé un sac de pellets de 15 kg ? Pour ne pas risquer d'avoir froid cet hiver et maîtriser au mieux votre consommation, découvrez combien de sacs de granulés il faut prévoir pour chauffer votre maison, selon sa superficie.

    Combien de temps dure un sac de granulés de 15 kg ?

    Un sac de 15 kg de pellets peut durer entre 24 et 48 heures, selon l'intensité de l'utilisation du poêle. Si vous utilisez le poêle en continu à pleine capacité, le sac durera moins longtemps que si vous l'utilisez occasionnellement ou à faible intensité.

    Seul un chauffagiste labellisé RGE peut vous faire bénéficier des aides de l'État pour remplacer votre vieille cheminée par un poêle à granulés !

    Consommation de pellets : les facteurs à prendre en compte

    La consommation de pellets pendant un hiver dépend de plusieurs facteurs :

    1. La superficie de la maison : Plus la surface à chauffer est grande, plus la consommation de pellets sera importante pour passer l'hiver au chaud.
    2. L'isolation de la maison : Une maison bien isolée nécessitera moins de chaleur pour maintenir une température agréable.
    3. La température extérieure : Plus il fait froid, plus vous aurez besoin de chauffer votre logement.
    4. Le rendement du poêle à granulés : Certains modèles sont plus efficaces et performants que d'autres.
    5. La qualité des pellets : Des pellets de meilleure qualité brûlent plus efficacement et produisent plus de chaleur.

    En moyenne, pour une maison de taille moyenne bien isolée, la consommation est d'environ 2 à 3 tonnes de pellets pour toute la saison de chauffage. Cela équivaut à environ 5 à 7 sacs de 15 kg par semaine pendant les mois de la saison froide.

    📌
    Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

    Quand et où se réapprovisionner en granulés de bois ?
    Quelle est la consommation électrique d'un poêle à granulés ?

    Quelle quantité de granulés prévoir pour un hiver ?

    La consommation moyenne de pellets pour un hiver varie en fonction de la superficie à chauffer, de la qualité de l'isolation du logement, de la température extérieure, du rendement du poêle et de la qualité des pellets. 

    De façon générale, pour passer l'hiver au chaud, il faut prévoir entre 2 et 5 tonnes de pellets si vous vous chauffez exclusivement avec une chaudière ou un poêle à granulés. Et ce, que vous disposiez d’un silo, pour alimenter une chaudière à pellets, ou que vous achetiez vos pellets en sacs.

    1 tonne sera généralement suffisante si votre poêle est utilisé comme chauffage d'appoint. Sachant qu'une tonne de pellets représente généralement 66 ou 72 sacs de 15 kg.

    Néanmoins, voici une estimation de la consommation énergétique pour différentes tailles de maison, en supposant une isolation moyenne et des conditions climatiques typiques d'une zone tempérée comme dans l'est la France :

    • Consommation pellets pour une maison de 80 m² : entre 1,5 et 2 tonnes de pellets pour un hiver.
    • Consommation pellets pour une maison de 90 m² : entre 1,8 et 2,5 tonnes de pellets par hiver.
    • Consommation pellets pour une maison de 100 m² : entre 2 et 3 tonnes de pellets par hiver.
    • Consommation pellets pour une maison de 120 m² : entre 2,5 et 3,5 tonnes de pellets pour un hiver.
    • Consommation pellets pour une maison de 150 m² : entre 4 et 5 tonnes de pellets pour passer l'hiver.

    Il est important de noter que ces chiffres sont des estimations et peuvent varier en fonction des facteurs mentionnés précédemment.

    📌
    Prolongez votre lecture autour de ces articles :

    Poêle à granulés qui claque : quelles causes et quels risques ?
    Pourquoi mon poêle à pellets se met en sécurité et que faire ?

    Pourquoi faire entretenir son poêle par un professionnel ?

    Vous voulez tirer le meilleur parti de votre poêle à granulés ? Faites appel à un professionnel qualifié pour garantir une efficacité maximale et des économies à long terme.

    Une installation et un entretien par un professionnel peuvent prolonger la durée de vie de votre poêle et optimiser sa consommation et ses performances. Le tout, en évitant des coûts de réparation inutiles à l'avenir.

    Un poêle mal installé ou mal entretenu peut aussi présenter des risques pour votre domicile. Confier l'installation et l'entretien à des experts permet donc d'assurer la sécurité de votre famille.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Optez pour des granulés de bonne qualité !
    Pour optimiser le rendement de vos pellets et ne pas voir les dépenses énergétiques de votre poêle augmenter, assurez-vous de le nettoyer régulièrement, mais aussi d'utiliser des pellets de qualité supérieure. Idéalement, ils doivent disposer d'un haut rendement énergétique et d'un faible taux de cendre. Il est conseillé d'opter pour des granulés respectant les critères de qualité imposés par les normes NF biocombustibles ou haute performance, DIN plus ou EN plus. Un entretien régulier améliorera l'efficacité de votre poêle et réduira votre consommation de pellets.

    Lexique

    • Granulés de bois ou pellets : Petits cylindres de bois compressé utilisés comme combustible pour les poêles à granulés. Ils sont fabriqués à partir de sciure de bois sans ajout de liants chimiques.
    • Rendement : Pourcentage d'énergie produite par rapport à l'énergie consommée. Un poêle à granulés avec un rendement élevé convertit une grande partie des pellets en chaleur.
    • Vis sans fin (ou vis d'alimentation) : Mécanisme qui transporte les granulés depuis le réservoir jusqu'à la chambre de combustion du poêle.
    • Chambre de combustion : Zone du poêle où les granulés sont brûlés pour produire de la chaleur.
    • Allumage automatique : Système qui permet d'allumer le poêle à granulés automatiquement sans avoir besoin d'un allume-feu.
    • Cendrier : Compartiment du poêle où les cendres résiduelles de la combustion des granulés sont collectées.
    • Étanchéité : Capacité du poêle à être hermétique, empêchant l'air extérieur d'entrer et l'air chaud de sortir, optimisant ainsi la combustion et le rendement.
    • Ventilation forcée : Système qui utilise un ventilateur pour distribuer la chaleur produite par le poêle dans la pièce.
    • Régulation électronique : Système qui ajuste automatiquement la combustion en fonction de la température souhaitée, garantissant une utilisation optimale des granulés.
    • Taux d'humidité : Pourcentage d'eau contenu dans les granulés. Un faible taux d'humidité est préférable pour une combustion efficace.

    Référence :

    Chauffage Part Poêles et cheminées
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste, un métier que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans, j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider, à travers mes conseils ou bons plans, à trouver des réponses à vos interrogations autour de vos projets travaux à venir.

    Commentaires