MaPrimeRénov' : 1 000 € en plus pour sortir du gaz ou du fioul

Mis à jour le 25/10/2022
Dans cet article :

    Actu - En réponse à la flambée des prix de l'énergie, exacerbée par la guerre en Ukraine, le Gouvernement a présenté, le 16 mars, son plan de résilience économique et social. Très attendu, ce plan a vocation à limiter les conséquences économiques du conflit russo-ukrainien sur les ménages et les entreprises. Dans ce cadre, le dispositif MaPrimeRénov' est renforcé depuis le 15 avril 2022 et jusqu'au 31 mars 2023 pour encourager les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz. En parallèle, les forfaits pour l'installation de nouvelles chaudières gaz vont prendre fin. Détails.

    "C'est une mesure d'accélération juste, simple, efficace et cohérente avec notre action en faveur d'une moindre dépendance aux énergies fossiles". Par ces mots, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a acté le renforcement de MaPrimeRénov' (MPR), fer de lance du Gouvernement en matière d'aides à la rénovation énergétique. Et ce, par une augmentation de 1 000 € des aides dont peuvent bénéficier les ménages désireux de remplacer leur chaudière à énergies fossiles (au fioul et à gaz).

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Depuis début 2022, vous ne pouvez plus installer de chaudière à gaz

    La priorité est donnée aux énergies renouvelables

    Instaurée dans le cadre du plan de résilience économique et social, cette mesure concerne tous les foyers déjà éligibles au dispositif MaPrimeRénov'. Ainsi, la prime de 1 000 € supplémentaires est accordée, quelle que soit le tranche de revenus concernée.

    L'augmentation, entrée en vigueur le 15 avril 2022, est effective non plus jusqu'à fin décembre 2022, mais bien jusqu'au 31 mars 2023. Elle a vocation à inciter les ménages à accélérer le remplacement de leur chaudière au fioul ou à gaz par un système de chauffage "plus vertueux". Le Gouvernement invite ainsi les particuliers à se tourner vers des alternatives de chauffage plus écologiques, mais aussi plus économiques, comme la pompe à chaleur (y compris hybride) ou la chaudière biomasse.

    Les nouveaux barèmes dévoilés

    Les nouveaux barèmes temporaires pour MaPrimeRénov' concernant l'installation de systèmes de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables ont été publiés au Journal officiel du 12 avril 2022. Jusqu'à fin mars 2023, le montant des forfaits concernés est rehaussé de 1 000 €. Ces subventions s'appliquent à l'ensemble des ménages éligibles de la façon suivante :

    Système de chauffage
    MaPrimeRénov' Bleu (ménages aux revenus 
    très modestes)
    MaPrimeRénov' Jaune (ménages aux revenus modestes)
    MaPrimeRénov' Violet (ménages aux revenus intermédiaires)
    Installation d'une chaudière automatique fonctionnant au bois ou d'une chaudière biomasse
    11 000 €
    9 000 €
    5 000 €
    Installation d'une chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou d'une chaudière biomasse
    9 000 €
    7 500 €
    4 000 €
    Installation d'équipements de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique
    11 000 €
    9 000 €
    5 000 €
    Installation d'une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique
    11 000 €
    9 000 €
    5 000 €
    Installation d'une pompe à chaleur air/eau
    5 000 €
    4 000 €
    3 000 €

    Vous envisagez de remplacer votre vieille chaudière au fioul par une pompe à chaleur ? Profitez des conseils et de l'expertise d'un professionnel !


    "C'est un impératif climatique, mais nous voyons aujourd'hui à quel point c'est aussi un enjeu de souveraineté énergétique", a insisté Barbara Pompili, lors de la conférence de presse de présentation du plan de résilience, organisée le 16 mars. Avant que celle qui a porté le projet de loi Climat et résilience, adopté à l'été 2021, ne rappelle le souhait du Gouvernement et de la Commission européenne de "ne plus dépendre du tout du gaz et du pétrole russes au plus tard d'ici à 2027".

    Jusqu'à 9 000 € d'aides et d'importantes économies d'énergie à la clé

    Au total, l'aide peut grimper jusqu'à 9 000 €, contre 8 000 € jusqu'à présent. "En cumulant les aides MaPrimeRénov' et les Certificats d'économies d'énergie (CEE), il sera ainsi plus avantageux pour les ménages les plus modestes d'opter pour une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse et ainsi de se passer du gaz", souligne les ministères de la Transition écologique et du Logement, dans un communiqué de presse.

    chaudière biomasse écologique

    Une chaudière biomasse est une installation écologique, peu émettrice de gaz à effet de serre

    Concrètement, pour une pompe à chaleur dont le coût se situe autour de 12 000 €, un ménage aurait à payer un reste à charge de 3 000 €, "équivalent à celui pour l'installation d'une chaudière gaz". Le tout, en réalisant d'importantes économies sur ses factures de chauffage.

    Bientôt la fin des recours à MPR pour l'installation d'une chaudière gaz

    Autre annonce faite par Bercy, et non des moindres, les forfaits MaPrimeRénov' accordés jusqu'à présent pour l'installation d'une nouvelle chaudière à gaz (d'une valeur de près de 1 000 €, NDLR) seront stoppés à compter du 1er janvier 2023. Cette mesure prise en parallèle a pour but de "ne plus inciter les ménages à rester dépendants du gaz", précise la ministre de la Transition écologique. Un combustible dont les prix sont bloqués depuis le 1er novembre 2021, et ce, jusqu'à fin 2022, dans le cadre du bouclier tarifaire mis en place par le Gouvernement.

    Alors que l'exécutif avait prévu initialement d'exclure de l'aide les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE) dès le 1er avril 2022, ce sursis a été décidé pour "permettre aux ménages et aux entreprises de s'adapter". De ce fait, les demandes de prime, appuyées d'un devis signé avant cette date, resteront possibles.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : faites appel à un professionnel RGE !

    Pour l'installation d'une pompe à chaleur ou d'une chaudière biomasse, tournez-vous vers un chauffagiste possédant le label RGE pour, à la fois, être éligible aux aides de l'État, mais également être sûr de la qualité de réalisation et du sérieux de l'entreprise. C'est un gage de sérénité pour vos travaux !


    Faites installer votre chaudière biomasse au juste prix en comparant plusieurs devis de professionnels !


    Références :

    Chaudière Chauffage Part Pompe à chaleur
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Commentaires

     

    Confidentialité