Assèchement des murs : solutions & prix

Mis à jour le 20/11/2023
Dans cet article :

    Il est essentiel d'assécher les murs en proie à l'humidité, notamment avant de les rénover. Pour cela, plusieurs techniques existent : des techniques passives et des techniques actives. Seul un professionnel qualifié saura déterminer la solution la plus adaptée à votre situation. Niveau budget, les prix sont généralement établis au mètre linéaire et sont compris entre 35 et 200 € du mètre linéaire. En quoi consiste les techniques d'asséchement et quels sont leurs prix ? Voyons tout cela ensemble.

    L'injection de résine : la solution la plus répandue

    L'injection de résine est une technique très efficace pour lutter contre les remontées capillaires. Il s'agit d'une résine hydrophobe que le professionnel va injecter dans le mur par le biais de trous préalablement percés dans le bas du mur. Cette résine, à la base liquide, va se solidifier au contact de l'eau et constituera une barrière étanche au sein même du mur et arrêtera ainsi la capillarité de manière définitive.

    Il s'agit d'une solution réservée aux murs pleins qui coûte en moyenne entre 35 et 150 € du mètre linéaire

    La pose de membrane étanche : efficace mais complexe

    La pose d'une membrane étanche est une solution radicale pour lutter contre les infiltrations d'eau dans les murs et les remontées capillaires. Cette méthode consiste à placer une membrane d'étanchéité, composée d'un mélange de bitume et de caoutchouc ou de polyéthylène, en dessous du niveau du sol, tout le long des murs à l'extérieur. Pour cela, le professionnel va devoir décaisser un maximum les murs sans fragiliser les fondations de la maison et installer la membrane de manière à laisser un léger espace avec le mur pour laisser l'air circuler.

    Selon la nature du sol et la complexité du chantier, cette intervention coûte entre 75 et 200 € du mètre linéaire.

    👉
    À noter :
    Une autre technique utilisant la membrane consiste à réaliser des saignées horizontales dans le mur et y insérer la membrane de façon à créer une barrière étanche. Cette solution coûte en moyenne entre 100 et 170 € par mètre linéaire.

    Le cuvelage quand l'humidité vient du sous-sol

    Si vos problèmes d'humidité viennent du sous-sol ou de la cave, la méthode du cuvelage est tout indiquée. Cette technique consiste à mettre en place un caisson étanche dans le sous-sol par l'application d'un enduit d'étanchéité sur les murs, la pose d'une chape hydrofuge au sol et la mise en place d'un solin d'étanchéité entre les murs et le sol. Étant donné que le cuvelage rajoute du poids et de la pression sur les murs, il est impératif de recourir à un professionnel qui veillera à ne pas déstabiliser la structure.

    Il peut être parfois nécessaire de combiner le cuvelage à une autre technique pour une étanchéité parfaite. Employée seule, cette solution coûte en moyenne 110 à 260 € / m²

    Toutes les techniques ne se valent pas. Seul un professionnel saura laquelle sera la plus efficace dans votre situation !

    Le drainage pour dévier l'humidité

    La pose de drains est une solution pérenne pour dévier la trajectoire de l'eau en contact avec les parties enterrées de vos murs. Pour installer des drains sur le pourtour de la maison, le professionnel devra creuser des tranchées. Il s'agit de travaux assez lourds qui auront un impact immédiat sur votre aménagement paysager. Néanmoins, le système de drains va permettre d'évacuer et d'éloigner de votre maison l'eau issue du sol.

    Le prix de mise en place d'un système de drainage dépend de la nature du sol et de la complexité du chantier, néanmoins ce type de travaux est compris en moyenne entre 100 et 220 € par mètre linéaire.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Comment assécher une maison après une inondation ?

    La centrale d'assèchement : la solution la moins invasive

    À l'inverse des solutions précédentes, la centrale d'assèchement des murs est une technique dite "active" car elle permet d'assécher un mur très rapidement. Elle repose sur le phénomène d'électro-osmose, c'est-à-dire le mouvement d'un fluide à travers une membrane poreuse lorsqu'il est soumis à un champ électrique. Plus concrètement, la centrale d'assèchement est un boîtier électronique relié à des électrodes introduites dans le mur. Ces électrodes envoient de légères impulsions électriques qui inversent le mouvement naturel de l'eau. Ainsi, l'humidité ne remonte plus dans le mur, mais est refoulée vers le sol. 

    Une deuxième technique d'assèchement par électro-osmose consiste à associer aux électrodes un produit dit de "phorèse" qui viendra colmater les capillaires par cristallisation. 

    Les professionnels facturent cette intervention entre 50 et 110 € par mètre linéaire. 

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Faites faire un diagnostic humidité !
    Il est essentiel de traiter les causes avant de traiter les conséquences. Le diagnostic humidité est là pour déterminer les causes exactes de vos problèmes d'humidité. Dès que vous voyez des signes tels que la peinture qui s'écaille, le papier peint et les plinthes qui se décollent, la moisissure qui apparait, une persistante odeur de renfermé... n'hésitez pas à faire appel à un professionnel rapidement avant que la situation ne s'aggrave.

    Lexique

    • Électro-osmose : C'est une technique utilisée pour contrer l'humidité ascensionnelle dans les murs. Elle implique l'utilisation d'un courant électrique pour repousser l'eau hors des murs, empêchant ainsi l'humidité de monter par capillarité.
    • Produit de phorèse : Il s'agit d'un produit contenant des particules métalliques utilisé pour obstruer les capillarités sous l'influence d'un champ électrique.
    • Solin d'étanchéité : C'est un élément de construction utilisé pour assurer l'étanchéité entre différents matériaux de construction, comme entre un mur et un toit. Il empêche l'eau de s'infiltrer dans les joints ou les intersections, protégeant ainsi la structure contre les dégâts des eaux.
    • Chape hydrofuge : Il s'agit d'une couche de mortier spécialement conçue pour résister à l'eau. Appliquée sur les sols, elle empêche l'humidité du sol de pénétrer dans les surfaces supérieures, protégeant ainsi les revêtements de sol et les structures internes.
    • Hydrophobe : Ce terme décrit une substance ou un matériau qui repousse l'eau.
    Humidité / Etanchéité Isolation Part
    Sophie Douch

    Sophie Douch

    Rédactrice web

    Avec simplicité et pédagogie, j’ai à cœur de vous délivrer des informations claires et des conseils détaillés pour vous accompagner et vous aider dans tous vos projets de travaux et d’aménagement de votre habitat.

    Commentaires