Comment se débarrasser pour de bon des aoûtats au jardin ?

Les aoûtats sont des acariens rouges invisibles à l’œil nu qui vivent dans des milieux naturels où il y a beaucoup d’humidité, c’est la raison pour laquelle on les trouve souvent dans les hautes herbes, à la fin de l'été et de l'automne principalement. Ils se nourrissent de mammifères ou de reptiles à sang chaud en les piquant. Ces piqûres entraînent des démangeaisons douloureuses et peuvent même s’avérer dangereuses pour l’homme, car elles peuvent provoquer la maladie de Lyme. HabitatPresto vous dit comment vous débarrasser de ces parasites et soulager vos piqûres.

Sommaire : 

 

Les solutions pour se débarrasser des aoûtats dans le jardin

Humide et ombragé, le jardin fait partie des endroits idéaux pour les aoûtats. Ils aiment en effet les zones humides, telles qu'une mare ou une pelouse ou des hautes herbes, etc. Pour les empêcher de se développer, il faut entretenir son jardin de manière régulière. 

Voici quelques gestes à adopter pour éviter que les aoûtats prolifèrent dans votre jardin. 

1. Entretenir le jardin

Le but est de ramener un maximum de lumière dans votre jardin et enlever un maximum d’humidité. Pour cela, vous pouvez :

  • Tondre votre pelouse régulièrement, tailler vos arbres, arbustes, bosquets et haies ;
  • Désherber régulièrement : retirer les mauvaises herbes, les ronces et les branches mortes ;
  • Arroser abondamment : s’ils aiment l’humidité, les aoûtats n’apprécient pas quand il y a trop d’eau ;
  • Assécher vos étendues d’eau si vous en avez (bassin de jardin, étang, mare, etc.).

Gagnez du temps et de l'énergie en confiant l'entretien de votre jardin à un professionnel


2. Traiter la pelouse

Vous pouvez aussi traiter votre pelouse à l’aide de produits naturels pour faire fuir les aoûtats comme du soufre ou de la terre de diatomée, un insecticide naturel à base de roche siliceuse. 

Vous pouvez aussi répandre cette dernière sur toutes les zones ombragées et humides de votre jardin pour vous débarrasser de ces acariens pour de bon.

3. Planter des répulsifs

Enfin, vous pouvez planter certains végétaux, notamment des plantes aromatiques, qui agissent comme répulsifs naturels contre les aoûtats : de la menthe, de la mélisse, de la citronnelle, ou encore de la sauge officinale.

4. Faire intervenir un professionnel

Si vous n’avez pas la patience et souhaitez pouvoir profiter de votre jardin dès maintenant, vous pouvez toujours faire venir un spécialiste qui viendra exterminer les aoûtats à l’aide de produits chimiques.

Eviter les piqûres 

En attendant que ces remèdes fonctionnent et pour éviter les piqûres, il est vivement déconseillé de marcher dans les herbes hautes avant de les avoir tondues, ni de s’asseoir ou s’allonger dans l’herbe sans couverture. 

Adoptez également ces bons réflexes :

  • Porter des bottes hautes, des vêtements à manches longues et de longs pantalons, tissés finement, quand vous vous baladez dans le jardin ;
  • Saupoudrer du talc dans vos chaussettes, vos chaussures et à l’intérieur de vos vêtements ;
  • Vérifier et brosser votre peau régulièrement pour être sûr de ne pas avoir un aoûtat accroché ;
  • Laver vos vêtements avec de l’eau très chaude et du savon de Marseille après vos balades.

⚠️
Les aoûtats peuvent aussi attaquer vos animaux domestiques.
Si c’est le cas, il faut les emmener chez le vétérinaire sans attendre !

Les solutions pour calmer les piqûres d’aoûtats

Ce sont les larves qui vont piquer. Quand elles éclosent à la fin du printemps, elles vont rechercher un mammifère ou un reptile à sang chaud pour se nourrir. Lorsque la larve d'aoûtat s'accroche à un humain, elle injecte sa salive. C’est cette dernière qui va déclencher des petits boutons rouges et boursouflés alignés ou en cercle, qui vont à leur tour entraîner des démangeaisons importantes, et qui peuvent durer plus d’une semaine.

Si vous avez reconnu une piqûre d’aoûtat, voici la démarche à suivre pour soigner et soulager la douleur :

  • Prendre un bain très chaud et se laver avec du savon de Marseille ;
  • Faire de même avec ses vêtements ;
  • Désinfecter localement la plaie avec un antiseptique et une compresse stérile ;
  • Appliquer régulièrement une crème apaisante ou une pommade trouvée en pharmacie.

Pour des solutions plus naturelles, vous pouvez aussi utiliser d’autres produits pour soulager les douleurs :

  • De l’huile végétale ou minérale cosmétique ;
  • Une pommade à base de plantes comme le calendula ;
  • Des huiles essentielles de lavandin, de camomille matricaire, de cyprès, de niaouli, de romarin, de sauge, de thym ou encore d’eucalyptus ;
  • Du vinaigre blanc ;
  • Un morceau d’oignon (recette de grand-mère !), etc.

Dans le cas d’une douleur très persistante, vous pouvez aussi appliquer une poche de froid, ou consulter un médecin qui pourra vous prescrire des crèmes corticoïdes ou un traitement antihistaminique.    

😉 Le Conseil Habitatpresto : Attention également aux tiques !

De manière générale, il convient d'entretenir son jardin de manière régulière pour éviter la prolifération de toute sorte de nuisible comme les tiques. Ces petites bestioles peuvent également provoquer la maladie de Lyme. 

Dératisation / Désinfection Entretien du jardin Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Frelon asiatique : comment le reconnaître & le tuer sans danger ?

Vous pensez avoir repéré des frelons dans votre jardin ? Découvrez comment les reconnaître et les éliminer en toute sécurité !

Lire la suite

Comment se débarrasser des taupes naturellement ? 5 astuces

Les taupes ont investi votre jardin ? Pour vous en débarrasser naturellement, sans user de produits nocifs ou les exterminer, découvrez nos 5 astuces...

Lire la suite

Comment se débarrasser des chenilles processionnaires ?

Des chenilles processionnaires ont infesté votre jardin ? Découvrez sans plus attendre nos conseils pour vous en débarrasser !

Lire la suite
 

Confidentialité