Le scarabée japonais : qui est-il et comment s’en débarrasser ?

Originaire du Japon, le scarabée japonais  ou hanneton nippon s’est répandu aux Etats-Unis puis en Europe depuis les années 2010. Encore peu ou pas présent en France, cet insecte fait déjà l’objet d’une « quarantaine prioritaire » par les autorités. En effet, il constituerait une menace pour les cultures et pour plusieurs centaines de végétaux (plantes alimentaires entre autres) dont il se nourrit. Dévastateur, c’est en été qu’il cause le plus de dégât sur les champs agricoles. Face à cette menace réelle, les experts se mobilisent et sensibilisent les particuliers au danger qu’il présente. Comment le repérer ? Comment s’en débarrasser et éviter sa propagation ? Réponses. 

Sommaire :

 

Comment repérer le scarabée japonais ? 

Comment le reconnaître ?

Comme son nom lindique, le hanneton japonais vient dAsie. Membre de la famille des coléoptères, il ressemble à un hanneton horticole. On le reconnait par la couleur de son corps. Il a un abdomen bombé de couleur vert émeraude et brun, qui mesure entre 8 et 12 mm de long, et 5 mm de large. Il possède des petites ailes qui lui permettent de se déplacer, quon appelle des élytres. A la différence des autres scarabées, il possède 5 touffes de soie blanches de part et dautre de son thorax

Particularités de cet insecte

Insecte phytophage, il se nourrit exclusivement de plantes, racines, feuilles, fleurs et fruits. En France, on recense plus de 300 espèces végétales que ce nuisible pourrait dévorer, la plupart étant des plantes comestibles. 

Au stade larvaire (ou ver blanc), le scarabée japonais détruit de nombreux gazons et racines. Cest pourquoi il est important de contrôler sa propagation dés les premiers signes de sa présence, afin déviter quil ne se reproduise en masse.


⚠️  Bon à savoir

Ne confondez pas la larve de cétoine quon retrouve dans le compost, avec la larve de hanneton ou « ver blanc ». Les premières sont grisâtres et ont leurs pattes plus courtes que la largeur du corps.


5 solutions pour se débarrasser du scarabée japonais

1.Répandez de l’eau savonneuse sur vos plants 

Au premier signe de présence de scarabée japonais, il est urgent dagir ! En effet, les hannetons adultes diffusent des phéromones qui attirent leurs semblables. Remplissez un seau deau savonneuse et répandez-la sur vos plantes et autres arbustes fruitiers. Ni une ni deux, les coléoptères sen iront vers dautres horizons, même moins fournis en plantes comestibles ! Sachez néanmoins que cette solution est temporaire et ne suffit pas à les éliminer complètement. 

2. Disposez des pièges à scarabées

Chez vous, fabriquez un piège pour attirer les scarabées dAsie et les éloigner de vos plantes. Munissez-vous dun bidon de plusieurs litres, remplissez-le deau chaude, dun sachet de levure, dun peu de sucre et dun fruit bien mûr (banane, pêche, prune…), dont le sucre fermeté va servir d'appât pour les hannetons. Versez aussi un peu de savon ou liquide vaisselle. Placez votre bidon en hauteur et laissez opérer. Les scarabées plongeront dans ce bain dodeurs fruitées et ne pourront plus en sortir. Videz régulièrement pour attraper les réfractaires. 

Vous pouvez vous procurer ce type de piège dans le commerce pour une quinzaine deuros. 

3. Des plantes pour éloigner les scarabées japonais de son jardin 

La liste des plantes dont le scarabée japonais raffole est longue, mais il y en existe certaines plantes quil évite à tout prix. Alors optez pour une stratégie efficace : préférez les plantes nuisibles aux hannetons plutôt que celles qui les attirent. Parmi celles-ci, on trouve :

  • Les pélargoniums
  • Les quatre-heures
  • Les delphiniums
  • Les ricins 
  • Les sapins blancs et pins (arbres de forêts en altitude)
  • Les oignon, ail, poireau et ciboulette 
  • Labsinthe 
  • Les plants de choux et navets 
  • Les buis 
  • Les plants de courges 
  • Le lierre 
  • Les arbres avec fruits à glands (noyer, noisetier, etc
  • Les arbres et plantes aquatiques 

La liste est encore longue, mais vous avez de quoi peupler votre jardin avec des espèces qui éloignent ces petits nuisibles. 


Envie de vous débarrasser des nuisibles ? Faites appel à un jardinier !


4. Utiliser un insecticide

Certains insecticides sont disponibles dans les enseignes de jardinage pour éradiquer les nuisibles comme les pucerons ou les scarabées. Cependant, attention lorsque vous manipulez ces produits à ne pas tuer des abeilles et autres insectes pollinisateurs présentes aux abords de vos plantes. 

5. Intervenir à la source

Le vrai problème du scarabée japonais est sa capacité à se propager et se reproduire. En effet, quand reviennent les beaux jours, ils sortent se nourrir dans les jardins et détruisent de nombreuses cultures, privant dautres animaux de nourriture, mais aussi les Hommes. Cest aussi à cette période que la femelle dépose ses œufs, plusieurs dizaines par portée, dans les gazons. Les larves qui viennent au monde sont des vers blancs, insectes dévastateurs pour les racines. Pour éviter la propagation des scarabées, il faut éviter que les femelles ne pondent des vers blancs

Il existe plusieurs techniques pour décourager les femelles de pondre dans les gazons : 

  • Laissez votre gazon pousser jusqu’à 15 cm, les hannetons préfèrent les gazons ras 
  • Evitez déclairer votre jardin, car les scarabées sont attirés par la lumière 
  • Semez du trèfle qui éloigne les vers 
  • Laissez sécher votre gazon : les sols secs sont lennemi des vers blancs 
  • Introduisez des nématodes, petits vers prédateurs des vers blancs, pour les éliminer de vos sols. 

Aussi, il est recommandé de labourer vos sols durant lautomne, afin déliminer les larves présentes suite à la période de ponte. 


🪲 Bon à savoir : En prévention, capturez un scarabée

 Si vous le pouvez, « capturez » linsecte et conservez-le dans un bocal. Rendez-vous auprès des autorités afin de vous assurer quil sagit bien dun hanneton japonais. Si vous faites face à une invasion de scarabées japonais, elles vous aideront à enrayer leur présente, et contrôler ce fléau.


Quels dégâts causent les scarabées japonais ?

Dommages racinaires 

A létat de larve, les hannetons japonais se nourrissent des racines de graminées, de maïs, soja mais aussi des plantes du potager comme les plants de tomates et les fraisesLes dégâts peuvent être considérables et ravageurs au point de détruire une culture complète et toute une production agricole. 

Dommages en surface 

A lâge adulte, le scarabée japonais raffole des arbres fruitiers : pruniers, pommier, pêcher, abricotier, cerisier, framboisier, vigne, mûrier ; mais aussi de légumes et espèces forestières comme les plants de haricots, asperges, les érables, les peupliers, rosiers etc. Ils dévorent les plantes de bas en haut, en mangeant le tissu des feuilles, les pétales et les fruits. Ils laissent à nu certains arbres. 

Pour les maraîchers, cest un vrai danger, puisquils se retrouvent sans culture, et pour les jardiniers aussi, qui ne peuvent plus commercialiser leurs plantes et fleurs, endommagées par le grignotage des nuisibles. Pour les autres espèces pollinisatrices, comme les abeilles, coccinelles, etc, c’est aussi un vrai danger car les plantes qui permettent la pollinisation sont dévorées par ces bêtes. 


N'attendez plus pour éradiquer les scarabées japonais !


Est-ce que le scarabée japonais pique ? 

Le scarabée japonais est nuisible mais inoffensif pour l’Homme directement. Il ne mord pas, ni ne pique. Néanmoins, les dégâts quil génère sont tout aussi dévastateurs et ont un impact sur la chaîne alimentaire. Ils empêchent certaines animaux et insectes de se nourrir et laissent à nu les arbres fruitiers. 

Pourquoi ai-je des scarabées japonais dans mon jardin ? 

Plusieurs raisons justifient la présence de scarabées japonais dans un jardin :

  • La présence de nombreux arbres fruitiers ou plantes dont raffolent les hannetons 
  • Un gazon coupé ras, idéal pour la ponte des femelles et la propagation des larves 
  • Un éclairage permanent qui attire les adultes 
  • La non-présence de prédateurs (oiseaux, musaraignes, taupesetc) qui aident à les chasser

💡 Bon à savoir

Au Japon, le coléoptère a des ennemis naturels. Sa propagation est donc limitée, ce qui n est pas le cas en Europe. Même sil nest pas vecteur de maladie pour lhommes, les dégâts quil génère justifie lintervention des gouvernements pour contrôler leur expansion.



😉 Le Conseil Habitatpresto : Entretenez le jardin

Pour un jardin bien entretenu en toute circonstance, faites appel aux services d’un jardinier professionnel. Non seulement il entretien votre pelouse et vos plantes, mais aussi il saura comment lutter contre ces insectes ravageurs et contenir leur prolifération. 

Dératisation / Désinfection Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Nid de guêpes : 4 solutions efficaces pour s’en débarrasser

Vous appréciez passer du temps dans votre jardin. Mais plusieurs guêpes qui vous tournent autour. Heureusement, il existe des solutions !

Lire la suite

7 conseils pour éloigner et tuer les asticots dans les poubelles

Un nettoyage et une désinfection adaptés de votre poubelle empêcheront les mouches de pondre et les larves et asticots de proliférer.

Lire la suite

Fourmis dans la maison, que faire ? 15 moyens de les éloigner

Vous avez des fourmis dans votre maison ? Voici 15 astuces pour vous en débarrasser, et découvrez également comment les éloigner de chez vous.

Lire la suite

Comment se débarrasser pour de bon des aoûtats au jardin ?

Les aoûtats sont des acariens rouges invisibles à l’œil nu. Ils piquent et sont nocifs pour la santé. Comment les éliminer dans le jardin ?

Lire la suite

Mouches dans la maison : 9 solutions efficaces pour en finir

Les mouches n'ont pas l'air de se lasser de votre intérieur ? En revanche, vous n'en pouvez plus d'elles ! Voici 9 solutions pour les faire déguerpir.

Lire la suite

Moustiques tigres : comment les reconnaître et s’en protéger ?

Boutons, démangeaisons, gonflements, certaines personnes réagissent davantage aux piqûres de moustiques tigres. On vous explique comment les soigner !

Lire la suite
 

Confidentialité