Ma maison présente des fissures : quand faut-il s'inquiéter ?

Mis à jour le 30/11/2022
Dans cet article :

    Une fissure est une fêlure, une craquelure ou une fente de taille variable qui apparaît sur un mur, un plafond ou le sol d’un bâtiment. Si elles sont la plupart du temps inoffensives et résultent du vieillissement naturel du logement, elles peuvent parfois avoir des causes plus profondes, qu’il s’agit de traiter pour éviter une catastrophe. 

    J’ai des fissures dans ma maison : pourquoi ? 

    Quelles sont les différents types de fissures et leurs origines ?

    Les causes possibles de fissures dans ma maison

    Qu’elles soient horizontales ou verticales, en intérieur ou en extérieur, les fissures peuvent apparaître chez vous pour plusieurs raisons :

    • une infiltration d’eau de pluie ;
    • un choc lié à un accident ou tremblement de terre ;
    • une malfaçon ou un défaut de construction ;
    • un mouvement du sol argileux lié à un gonflement naturel des sols en hiver et à un retrait en été ;
    • un glissement, affaissement ou effondrement de terrain lié à la construction d’un bâtiment sur un chantier voisin.

    Quels sont les différents types de fissures et comment les identifier ?

    On considère qu’il existe trois grands types de fissures. On les différencie en fonction de leur amplitude, c’est à dire selon l’écart entre les bords de la fissure (aussi appelés lèvres) : 

    1. Les microfissures : d’une amplitude inférieure à 0,02 mm, elles sont en général superficielles, et se retrouvent sur les joints de maçonnerie de mauvaise qualité. Peu inquiétantes, elles doivent tout de même être surveillées car elles peuvent créer des problèmes d’humidité et favoriser les infiltrations d’eau.
    1. Les fissures fines ou légères : d’une amplitude comprise entre 0,2 mm et 2 mm, elles sont souvent causées par des chocs et peuvent impacter les matériaux de maçonnerie. On les retrouve au niveau du plancher, dans les angles, ou en moustaches autour des fenêtres. Bien que souvent inoffensives, il convient de veiller à ce qu’elles ne se transforment pas en lézardes.
    1. Les fissures profondes : elles mesurent plus de 2 mm, traversent le mur de part en part ou se présentent en escalier, et peuvent avoir de graves conséquences telles que l’effondrement du bâti. 

    Que faire en cas de fissures sur les murs de ma maison ?

    Votre maison présente l’un de ces trois types de fissures ? Voici comment les traiter.

    Fissure légère : comment la réparer ?

    S’il s’agit d’une microfissure, un simple coup de peinture ou de crépi suffit à la masquer. Pour une fissure légère, il faudra la reboucher le mur avec un enduit spécial : 

    • ouvrir la fissure avec un triangle ;
    • poncer, dépoussiérer et humidifier avec un pinceau ;
    • appliquer de l’enduit et retirer l'excédent de produit ;
    • repeindre pour uniformiser la surface.

    Comptez entre 10 à 100 euros pour le prix du matériel.

    Fissure profonde : contactez un expert

    En cas de lézarde, n’attendez pas, et faites appel à un expert. Celui-ci se chargera d’évaluer les risques (diagnostic avec un fissuromètre, extensomètre etc.), d’en comprendre les origines et de vous proposer des solutions adaptées telles que la pose de micropieux, l’injection de résine ou la reprise en sous oeuvre.

    Le prix d’une expertise oscille entre 600 et 1000 euros. A cela s'ajoute le coût des travaux qui peuvent aller jusqu'à plusieurs milliers d’euros selon la situation.


    N'attendez pas que la maison s'effondre, faites appel à un professionnel !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : Contactez votre assureur

    Pensez à regarder si votre assurance habitation prend en charge la réparation des fissures ! Vous serez indemnisé et éviterez, ainsi, d'assumer seul des frais trop importants. 

    Référence : 

    Maçonnerie Part Rénovation complète
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires

     

    Confidentialité