Plan de relance : les annonces détaillées du Gouvernement

Aurélia Ribeiro - Le 07/09/2020

Actu #planderelance - “France relance”, le plan de relance du Gouvernement a été dévoilé en détail jeudi 3 septembre. C’est une enveloppe de plusieurs dizaines de milliards d’euros qui a donc été dédiée au TPE-PME afin de les aider à surmonter la crise économique causée par le Covid-19. La CAPEB n’a pas tardé à réagir au lendemain de cette annonce. Découvrez le détail des lignes budgétaires et la réaction des représentants du bâtiment !


N'attendez plus pour développer votre activité !


France relance : 40 milliards d’euros pour les TPE et PME


Dans son plan de relance, l’Etat a donc dévoilé une enveloppe de 40 milliards d’euros direct et indirect pour les TPE-PME. En détail les lignes budgétaires :


  1. 5,2 milliards d'euros pour l'accroissement des investissements de ces entreprises, dont :
    • 1,5 milliard pour développer les prêts participatifs de long terme,
    • 3,2 milliards pour alléger les impôts de production.

  2. 40 millions pour les "Prêts croissance TPE" (pour les investissements matériels et immatériels des sociétés),

  3. 565 millions pour la transformation numérique de ces entreprises,

  4. 1,6 milliard pour les mesures d'accompagnement vers la transition écologique, dont :
    • 200 millions pour instituer un crédit d'impôt en faveur des investissements de rénovation des bâtiments des TPE-PME.

  5. 3 milliards d'euros pour l'accès à la formation et la montée en compétences dans les petites entreprises, avec :
  6. 11 milliards pour encourager ces sociétés à se positionner sur de nouveaux marchés, comme la rénovation thermique des bâtiments publics ou la réhabilitation de logements sociaux, grâce à des outils comme l'assurance-prospection et le chèque-export,

  7. 900 millions pour soutenir les entreprises de l'artisanat, avec :
    • La requalification de l'habitat et des commerces,
    • La création d'une centaine de foncières commerciales dans les régions pour redynamiser les centres-villes et centres-bourgs.


La CAPEB réagit : les artisans saluent ce financement mais en attendent plus


Au lendemain des annonces sur les lignes budgétaires du plan de relance des pouvoirs publics, les représentants du bâtiment n’ont pas tardé à réagir. La Confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) accueille favorablement le budget alloué aux entreprises, mais aussi la hausse du financement de l’aide MaPrimeRénov’. Cependant, l’organisme estime que tous les obstacles pour une reprise d’activité sereine et dans la durée n’ont pas encore été traités et levés par le Gouvernement :

« Nous avons noté, sur le financement des entreprises, la volonté du Gouvernement de négocier avec les banques des taux d'intérêt le plus bas possible pour les petites entreprises qui rembourseraient leur PGE [Prêt garanti par l'État, ndlr] au-delà d'un an. [...] Au-delà de la baisse des impôts de production, il faut également envisager de se pencher sur le niveau des charges qui pèsent sur les TPE tout au long de la crise générée par le Covid ainsi que sur la prise en charge des surcoûts résultant de la mise en œuvre des règles sanitaires sur les chantiers

a exprimé  Jean-Christophe Repon, président de la CAPEB.


👷 Le Conseil du Pro : restez informé sur nos réseaux sociaux !


Pour vous tenir au courant de toute l’actualité du BTP, rejoignez-nous sans plus attendre sur notre page Facebook HabitatprestoPro. Chaque semaine, retrouvez en détail les dernières informations qui touchent le bâtiment, et notamment le plan de relance du Gouvernement pour sortir le pays de la crise économique causée par coronavirus !


Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !


Référence :

  • Corentin Patrigeon, "France relance : comment seront fléchés les 40 milliards dédiés aux TPE-PME ?", Bati Actu, le 4 septembre 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés