10 nouveautés de l’assurance chômage qui touchent le BTP

Par Philippine Jegousse, publié le 25/06/2019

Actu - Le mardi 18 juin 2019 signe l’application de la réforme de l’assurance chômage. Quels sont vos nouveaux droits lorsque vous vous retrouvez au chômage ? Aide à l’élaboration d’un projet professionnel, nouveaux critères d’éligibilité, formation adaptée, découvrez tous les détails !


Plus de 20 000 professionnels sont déjà satisfaits de notre service, n'attendez plus !


10 changements pour vous aider en situation de chômage


Accompagnement dans votre projet professionnel, changement des conditions d’attribution des aides au chômage… Soyez au courant de vos droits !

1. Toucher le chômage lorsque vous démissionnez


A partir du 1er novembre 2019, si vous démissionnez pour réaliser un projet professionnel, vous aurez le droit au chômage à une condition : justifier de 5 ans d’ancienneté dans votre entreprise actuelle. L’indemnisation sera la même que pour les autres demandeurs d’emploi.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Convention collective du BTP : tout ce qu’il faut savoir

2. Etre accompagné pour votre projet professionnel


Si vous êtes concerné par la situation du premier point, vous bénéficierez d’un accompagnement gratuit par le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) à partir du 1er janvier 2020.


Avec Habitatpresto Pro, vous recevez des vrais contacts qualifiés, qui correspondent à vos besoins !


3. Toucher le chômage si vous êtes travailleur indépendant


Un travailleur indépendant peut désormais recevoir les allocations chômage à partir du 1er novembre 2019 à une condition : avoir généré un revenu minimum de 10.000 € par an durant les 2 années précédant la liquidation judiciaire. L’indemnisation sera de 800 € par mois pendant 6 mois.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Prêt à vous mettre à votre compte en 2019 ?

4. Bénéficier de 2 demi-journées d’accompagnement


A partir du 1er janvier 2020, les demandeurs d’emploi auront droit à 2 demi-journées d’accompagnement au cours des 4 premières semaines de leur inscription à Pôle Emploi.

Première demi-journée :

  • Diagnostic individuel,

  • Formation aux outils à la recherche d’emploi,

  • Présentation du marché du travail.

Deuxième demi-journée :

  • Rendez-vous avec des entreprises qui recrutent si vous avez un projet professionnel défini,

  • Apprendre à mieux rechercher un emploi,

  • Mieux élaborer son projet professionnel.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Trouver des clients dans le bâtiment : 7 erreurs à éviter


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


5. Recevoir une formation adaptée


Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous recevez une proposition d’emploi stable, vous pourrez suivre une formation à partir du 1er janvier 2020 pour mettre à niveau vos compétences. Elle sera assurée par Pôle Emploi grâce au Plan d’Investissement dans les Compétences.

6. Etre accompagné lorsque vous êtes travailleur précaire


Si tel est votre cas, vous pourrez profiter :

  • D’un bilan pour savoir pourquoi vous êtes dans cette situation,

  • D’aides pour améliorer cette situation.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Aides aux artisans en difficulté : 4 organismes à contacter

7. Percevoir plus d’aides en répondant aux offres d’emploi


A partir de 2020, vous pourrez recevoir des aides pour la garde d’enfant ou à la mobilité afin d’avoir plus de chances de répondre positivement à une offre d’emploi.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : 9 milliards d’euros en faveur du logement des salariés

8. Recevoir une indemnité chômage selon le salaire mensuel moyen


A partir du 1er avril 2020, l’indemnisation chômage sera calculée selon le salaire net mensuel moyen (65 % minimum), afin d’éviter de percevoir une indemnisation supérieure à la moyenne des revenus du travail, comme cela peut être le cas actuellement.

💡 Cet article pourrait vous intéresser : Salaire des métiers du BTP : combien pouvez-vous gagner ?


Recevez des offres sérieuses de chantiers pour développer votre activité.


9. Avoir travaillé 2 mois de plus pour être éligible à l’assurance chômage


Pour bénéficier de l’assurance chômage, il faut actuellement avoir travaillé au moins 4 mois sur les derniers 28 mois. Maintenant, il faudra avoir travaillé au moins 6 mois sur les 24 derniers mois. Pour pouvoir à nouveau bénéficier des allocations après les fin de la période d’indemnisation, il faut actuellement avoir justifié d’une durée d’affiliation d’au moins un mois. A partir du 1er novembre 2019, ce sera 6 mois.

10. Percevoir des indemnités dégressives si vous avez un salaire élevé


Dès le 1er novembre 2019, si votre salaire dépasse 4.500 € bruts par mois, vos allocations chômage diminueront de 30 % à partir du 7ème mois.

👷 Le Conseil du Pro : n’attendez pas pour trouver du travail !


Le meilleur moyen de trouver des chantiers pour un artisan du BTP est de passer par un service de mise en relation entre particuliers et professionnels. Recevoir des offres de travail est ainsi grandement facilité !

Référence

1. “Réforme de l’assurance chômage : 10 changements pour les demandeurs d'emploi”, Juritravail, le 19 juin 2019


La grande majorité des particuliers recherchent l'artisan qu'il leur faut sur Internet !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés