Cumuler chômage et création d’entreprise : est-ce possible ?

Par Aurélia Ribeiro, publié le 06/11/2019

Vous êtes actuellement au chômage et vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise dans le bâtiment ? Cette période à vide vous a permit de réfléchir et vous avez décidé de vous mettre à votre compte. Seulement, vous avez peur qu'au début, les revenus ne suivent pas et que vous n'ayez pas assez d'argent pour vivre et développer votre activité. Pouvez-vous cumuler le statut de chômeur (et les allocations qui vont bien) avec le statut d'entrepreneur ? La réponse est oui ! Découvrez les montants que vous pouvez toucher et les démarches à effectuer. 


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Oui, vous pouvez cumuler le statut de chômeur et d'entrepreneur


Au chômage, vous voulez créer ou reprendre une entreprise BTP ou encore devenir micro-entrepreneur dans le bâtiment ? C'est une excellente solution pour vous remettre en selle et redonner du sens à votre quotidien. Seulement, vous vous demandez si le temps que votre entreprise devienne rentable, vous pouvez continuer à percevoir vos allocations chômage. La réponse est oui ! Découvrez ci-après les deux cas de figure possibles.

👍 Vous aimerez ces articles :

5 idées reçues qu'on entend quand on crée son entreprise BTP
Créer une entreprise dans le BTP : les 7 pièges à éviter


Cumuler chômage et création d'entreprise : 2 cas possibles


En France, il est possible de continuer à toucher vos indemnités de chômage tout en vous lançant dans la création d'une entreprise. Vous pouvez ainsi toucher un revenu, même si votre entreprise ne dégage pas encore de bénéfices. Vous êtes prêt à vous mettre à votre compte ? Prévenez votre conseiller Pôle Emploi au plus vite pour vous faire accompagner et être informé des aides disponibles. Vous deviendrez chômeur créateur d’emploi et vous serez dispensé de rechercher un poste.

💰 Un homme avertit en vaut deux !

 Création d’entreprise BTP : quels coûts pour se lancer en 2019 ?


1. Percevoir à la fois les allocations chômage et les revenus de votre société

Tant que vous avez des droits au chômage, vos indemnités continueront d'être versées chaque mois si vous créez/reprenez une entreprise ou en devenant micro-entrepreneur. Le montant de vos indemnités chômage (ARE - Aide de Retour à l'Emploi) va cependant dépendre du montant des revenus générés par votre entreprise

Pour être éligible à ce dispositif, vous devez respecter certaines conditions :

  • A la fin de votre contrat de travail, avoir cumulé une période de travail minimale de 88 jours ou 610 heures au cours des 28 derniers mois ,

  • Déclarer vos revenus d’activité professionnelle chaque mois auprès de Pôle Emploi,

  • Vos revenus comprenant l’ARE et votre activité d'entrepreneur doivent être inférieurs à votre salaire journalier de référence (SJR) qui est calculé en fonction des revenus perçus lors des 12 derniers mois.

  • Ne pas percevoir l'Aide à la Reprise et Création d'Entreprise (ARCE).


Combien allez-vous pouvoir toucher ? Exemple de calcul d'indemnités pour un auto-entrepreneur

Pôle Emploi applique la formule de calcul suivante : 

(Allocation mensuelle sans activité) - (70% du revenu de l’activité de l'entreprise)

Exemple :

Vous touchez environ 57 € par jour d’ARE, soit 1710 € par mois. Votre nouvelle activité comme auto-entrepreneur vous permet de vous verser un salaire de 1 200 € mensuel. Le calcul suivant s’applique :

1 710 – (70% x 1 200) = 870 € 

Vous toucherez donc 870 € d'ARE et 2.100 € de revenus comme auto-entrepreneur.


Recevez des offres sérieuses de chantiers pour développer votre activité.


2. Investir 45% de vos allocations chômage dans la création de votre société 


Si la création de votre nouvelle activité nécessite une grosse mise de fonds au départ (achat de matériel, fonds de roulement, etc.)., vous pouvez faire le choix de renoncer à l'ARE (Aide au Retour à l'Emploi) et faire une demande pour toucher l'ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise).

Cette aide vous permet percevoir 45 % de vos indemnités de chômage et de les utiliser comme capital pour créer votre entreprise. 

L’ARCE est versée en deux temps :

  1. La moitié à la création de votre entreprise,
  2. La seconde moitié, 6 mois plus tard, si votre entreprise est toujours en activité.

⚠️
Avant de faire votre demande d'ARCE, il faut au préalable faire une demande pour obtenir l'ACRE (Aide au Chômeur Créateur ou Repreneur d’Entreprise)


👷 Le Conseil du Pro : rejoignez Habitatpresto et trouvez vos premiers chantiers !


Trouvez vos premiers clients rapidement et facilement en passant par un site de mise en relation tel que Habitatpresto. De nombreux professionnels nous ont déjà fait confiance et sont satisfaits de nos services. N'attendez plus pour tester notre offre !


La grande majorité des particuliers recherchent l'artisan qu'il leur faut sur Internet !


Références :

  1. "ARE et auto entrepreneur: est-ce possible ?", LegalStart.
  2. "Cumul chômage et création d'entreprise",  L'Expert Comptable.com, Mis à jour le 26 juin 2018

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés