Comment trouver des chantiers en sous-traitance dans le bâtiment ?

Aurélia Ribeiro - Le 19/01/2021

La crise sanitaire causée par le covid-19 n'a pas épargné votre entreprise. Depuis le début de l'épidémie il y a un an, vous avez beaucoup de difficultés à trouver des chantiers. Connaissez-vous la sous-traitance dans le bâtiment ? Elle permet à beaucoup d'artisans d'obtenir de nouvelles opportunités de travail en s'occupant d'une partie ou de l'entièreté de travaux à réaliser. Mais alors, quels sont tous les avantages d'être sous-traitant dans le BTP ? Et aussi, comment trouver des chantiers en sous-traitance dans le BTP ? On vous dit tout !


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


10 conseils pour trouver des chantiers en sous-traitance


Accepter des commandes comme sous-traitant peut vous aider à  développer votre activité et à prévenir les périodes creuses. Voici quelques astuces qui vous permettront de trouver des chantiers en sous-traitance plus facilement.

  1. Adhérez à un groupement d’entreprises du BTP,

  2. Entretenez votre réseau de professionnels du BTP de la même zone géographique,

  3. Misez sur les réseaux sociaux professionnels, créez une communauté et soyez actif sur les autres réseaux sociaux,

  4. Répondez aux offres de chantiers venant des réseaux de prescripteurs,

  5. Gardez une bonne relation avec les entreprises partenaires, anciennes et nouvelles,

  6. Favorisez la bonne entente avec l’ensemble des intervenants sur le chantier. Un entrepreneur donnera plus facilement sa carte de visite afin de faire appel à l’intervenant en question pour un projet,

  7. Soyez actif sur les plateformes spécialisées de mise en relation entre artisans et clients,

  8. Collaborez avec des courtiers et des architectes,

  9. Augmentez votre visibilité sur internet en créant ou refondant votre site web,

  10. Usez et abusez du bouche-à-oreille qui continue encore aujourd’hui de faire ses preuves.


Qu'est-ce que la sous-traitance dans le BTP ? Définition


Cela consiste à déléguer l’intégralité ou une partie des travaux à réaliser pour un client à une entreprise. Très encadrée dans le domaine du BTP, elle implique une obligation de livraison et de résultat.

Le contrat de sous-traitance établit la relation entre les 2 entreprises, les conditions de livraison et de paiement. Pour la construction d’un immeuble ou d’une voie publique, l’entreprise principale ayant fait appel à un service de sous-traitants est considérée comme seule responsable quant à la livraison et à l’obligation de résultat. C'est pourquoi il est obligatoire de faire figurer les assurances de responsabilité civile et assurances de chantier décennales sur le contrat et sur les facturations.


📌

Vous aimerez aussi lire

Assurance de chantier du BTP : les 3 indispensables


Gagnez du temps sur votre recherche de chantiers avec Habitatpresto !

> Testez notre service d'apport de chantiers 


Les avantages et inconvénients de ce mode de travail


La sous-traitance  de travaux présente de nombreux avantages pour l’entreprise donneuse d’ordre, tout comme pour la société en charge de la réalisation des travaux. Les inconvénients sont peu nombreux bien que certains risques doivent tout de même être pris en considération.


Les atouts pour votre société

L’entreprise principale peut ainsi :

  1. Proposer des compétences externes et du matériel spécialisé pour la réalisation du chantier au client,

  2. Réaliser des économies grâce à un prix avantageux pratiqué par le sous-traitant en raison de la concurrence,

  3. Ne pas subir une immobilisation des matériaux et débourser des frais de stockage,

  4. Se focaliser sur son activité principale et sur de nouveaux projets.


Les risques pour votre entreprise

En revanche, sous-traiter une partie de votre activité peut également présenter des risques pour l’entrepreneur principal :

  1. Travaux non-livrés ou mal réalisés,

  2. Mauvaise foi du sous-traitant notamment concernant la tarification.


👷 Le Conseil du Pro : exigez des garanties !


Exigez de votre sous-traitant une attestation de fourniture de déclaration fiscale et sociale, un justificatif de l’inscription au répertoire des métiers ou au registre du commerce, une attestation sur l’honneur certifiant que les travaux sont réalisés par un personnel déclaré.

A défaut, vous pourriez être jugé pour travail dissimulé et encourir jusqu’à :

  • 3 ans d’emprisonnement,
  • 45 000 euros d’amende pour une personne physique (225 000 euros pour une personne morale),
  • Interdiction de marché public pour une durée de 5 ans,
  • suppression des aides à l’emploi.

Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés