Confidentialité

Transformer sa maison en gîte : 7 étapes incontournables

Transformer sa maison en gîte : 7 étapes incontournables

Transformer sa maison en gîte : 7 étapes incontournables

Vous voilà prêt à donner vie à votre projet : transformer votre maison en gîte ! Permettre à des touristes de visiter la région en les hébergeant peut vous assurer une source de revenus, à condition de vous y prendre de la bonne manière. Découvrez nos 7 conseils pour réussir l'ouverture de votre gîte et accueillir vos premiers hôtes !


Besoin d'artisans pour aménager votre gîte ?
 

7 conseils pour transformer votre maison en gîte


Le gîte ou location saisonnière est aussi appelé meublé de tourisme. Contrairement à une chambre d’hôte, le client aura une indépendance totale dans un gîte. Voici les étapes à suivre pour ouvrir un gîte :
 

1. Réalisez une étude de marché


Si la concurrence est rude aux alentours, il va falloir ruser pour attirer des clients. Obtenez des informations sur le potentiel touristique de la région, la facilité d’accès, les points d’intérêts à proximité…

 

2. Renseignez-vous sur les normes à respecter

Votre gîte doit comporter un minimum d’équipements pour satisfaire aux normes (et accessoirement rendre le séjour confortable pour vos hôtes !). Les Gîtes de France propose une classification allant de 1 à 5 épis (5 étant le logement le mieux équipé). Chez Clévacances, il s'agit d'une notation de 1 à 5 clés ( 5 étant le logement le plus confortable).

Par exemple, pour que votre maison décroche les 5 clés de Clévacances, il faut que chaque chambre possède des sanitaires privatifs. Par ailleurs, pour obtenir les 3 épis des Gîtes de France, il faut que votre maison comporte un  jardin (ou une terrasse) privatif avec salon de jardin.

 

3. Prévoyez les travaux bien en amont !


Transformer votre maison en gîte va vous demander de multiples travaux d’aménagement :

D’après Gîtes de France, le prix pour transformer son logement en gîte se situe autour de 91.000 €. A ce prix-là, il va falloir rentabiliser au mieux votre budget pour un espace de vie agréable, aménagé et décoré avec goût. Planifiez donc tous vos travaux et faites des demandes de devis afin de trouver les offres de professionnels les plus judicieuses !


Avec Habitatpresto, comparez des devis de professionnels gratuitement !

> J'explique mon projet travaux


4. Choisissez le statut juridique de votre gîte


Vous êtes loueur professionnel dès lors vos revenus annuels liés à cette activité sont supérieurs à 23.000 €. Ceci vous oblige à créer une entreprise :

  • Auto-entrepreneur : si vous ne dépassez pas 70.000 € par an, vous pouvez opter pour ce statut d’indépendant, qui vous permet de ne pas facturer la TVA à vos clients,
     
  • SASU ou EURL : si vous êtes seul,
     
  • SAS ou SARL : si vous êtes plusieurs.

 

5. Déclarez votre gîte


Voici ce que vous devez faire :

  • Remplir le formulaire Cerfa n°14004*04 et l’adresser à la mairie de la commune du gîte,
     
  • Déclarer votre activité au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et au Centre des Formalités des Entreprises (CFE) si vous êtes loueur en meublé professionnel,

 

6. Prenez une assurance “location saisonnière”


Elle n’est pas obligatoire, mais vous couvrira en cas d’éventuels sinistres. Elle est donc chaudement recommandée : vous serez protégé contre les catastrophes naturelles ou même les dégâts de toiture.

 

7. Elaborez une stratégie de communication en ligne


Entre 80 et 90 % des réservations pour un gîte se font en ligne. Il faudra donc vous rendre présent sur les réseaux sociaux, mais aussi sur d’autres plateformes comme Airbnb ou Le Bon Coin.

 

winkLe Conseil Habitatpresto  : prenez le temps de réfléchir à votre projet

Vous vous sentez mal dans votre travail actuel ; vous êtes à la retraite et vous vous ennuyez ferme ? Attention, ouvrir un gîte sur un coup de tête n’est pas une bonne idée. Cela va vous demander un gros investissement financier, beaucoup de travail et de la disponibilité (et des soucis de temps à autre). N’espérez pas non plus gagner des milles et des cents. Bref, lancez-vous dans ce projet uniquement si vous êtes passionné, sans chercher l’appât du gain. Les rares propriétaires qui tirent leur épingle du jeu sont souvent issus du milieu de l’hôtellerie-restauration ou encore de l’immobilier.

 


Habitatpresto vous aide à trouver facilement des artisans pour vos travaux
 
Construction Construction maison et local Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

1er RDV avec un architecte : top 7 des questions à lui poser

Le premier RDV avec un architecte peut s'avérer stressant si vous faites appel à ce professionnel pour la 1ère fois. Voici les questions à lui poser !

Lire la suite

Réforme APL : qui sont les gagnants et les perdants ?

La réforme des APL est entrée en vigueur au 1er janvier 2021. Découvrez qui sont les grands gagnants, mais aussi les grands perdants de ce changement...

Lire la suite

Éco PTZ 2022 : un prêt intéressant pour vos travaux

Ce prêt, sans conditions de ressources et à taux d'intérêt nul, est destiné à vous aider à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Lire la suite

5 signes que ma maison a été construite sur un ancien cimetière

Divorce, faillite..., les événements tragiques s’enchaînent dans votre vie. Le problème vient peut-être de votre maison construite sur un ancien cimet...

Lire la suite

Maison passive : principe, caractéristiques et prix au m2

Qu'est-ce qu'une maison passive ? Comment fonctionne ce type de bâtiment ? Quel prix prévoir au m2 ? On vous dit tout !

Lire la suite

Taxe d'habitation 2021 : en êtes-vous exonéré cette année ?

Alors que 80 % des Français ne payent plus de taxe d'habitation, les 20 % des foyers les plus aisés vont voir leur impôt baisser à compter de 2021 !

Lire la suite