Confidentialité

8 légumes anciens à cultiver pour retrouver les saveurs d'antan

8 légumes anciens à cultiver pour retrouver les saveurs d'antan

8 légumes anciens à cultiver pour retrouver les saveurs d'antan

Alors que certains ont peu à peu disparu de la circulation et des étals du marché, des légumes anciens font leur retour en grâce depuis quelques années. Faciles à cultiver et très productifs, ils ont aussi l'avantage d'être savoureux et bons pour la santé. Pour varier les plaisirs, découvrez notre sélection de légumes rustiques et oubliés à planter sans aucune hésitation dans votre potager !


Vous souhaitez redonner vie à votre potager, mais n'avez pas la main verte ? Gagnez du temps en faisant appel à un jardinier !


Mis de côté au fil du temps et portés disparus des étals du marché, les légumes anciens reviennent au goût du jour depuis quelques années, après avoir été très consommés en temps de guerre. Pour sauver de l'oubli ces variétés anciennes et maintenir en vie ce patrimoine légumier, rien de tel que de les réintroduire dans votre potager aux côtés des traditionnelles tomates, carottes et pommes de terre.

💡
Astuce :
Pour vous procurer des plants, semences ou graines de légumes anciens, n'hésitez pas à vous tourner vers des producteurs locaux ou des horticulteurs installés près de chez vous. Vous pourrez aussi en trouver en vous rendant directement dans les conservatoires de légumes anciens ou à l'occasion de fêtes des plantes, organisées aux quatre coins de la France. La dernière possibilité est de les commander en ligne sur des sites spécialisés et de vous les faire livrer.

Les 8 légumes anciens à cultiver absolument dans votre potager !

Alors que les légumes rustiques se cultivent facilement, ils s'avèrent aussi être de bonne composition, puisqu'ils sont très productifs et rarement touchés par la maladie. Autres qualités, la grande majorité offrent des saveurs raffinées et regorgent de bienfaits pour la santé. Voici 8 légumes anciens qui méritent de retrouver une place dans les allées du jardin et qui ne manqueront pas de séduire les jardiniers en herbe comme les plus aguerris !

1. Le panais

Ce légume-racine, qui n'est autre que le cousin de la carotte, est apprécié pour son goût légèrement sucré. Robuste, il peut être consommé cru comme cuit. Riche en vitamines et minéraux, il se plaira dans un espace exposé aux rayons du soleil et dans un sol fertile et bien drainé jusqu'à la germination.

Prévoyez de le semer en ligne entre mars et juin, en veillant à maintenir des rangs distants de 30 à 40 cm. Le tout, pour une récolte prévue entre fin septembre et février.

panais potager légume ancien

Connu pour être résistant au froid, le panais supporte mal la sécheresse


2. Le topinambour

Connu pour sa floraison mellifère et jaune d'or, le topinambour est un légume-racine peu contraignant. Il poussera facilement dans un sol léger, riche et bien drainé, que ce soit au soleil ou à la mi-ombre, mais protégé du vent. Celui qu'on appelle aussi "artichaut de Jérusalem" est prisé pour ses tubercules au goût fin et légèrement sucré.

Ce légume d'hiver, qui a besoin d'espace pour croître et peut parfois être envahissant, est à mettre en terre entre mars et fin mai ou entre septembre et octobre. Il est conseillé de placer chaque tubercule à 10 cm de profondeur, en les espaçant chacun de 50 cm. Une fois planté, il ne demande pratiquement aucun entretien, ni arrosage. Sa récolte s'effectuera entre mars et novembre.

topinambour légume ancien

Le topinambour est riche en glucides et en fibres


3. Le rutabaga

Résistant et facile à cultiver, le rutabaga est, lui aussi, un légume-racine d'automne et d'hiver, qui peut se consommer cuit ou cru. Sensible à la sécheresse, ce chou-navet, au goût de noisette légèrement sucré, a besoin d'être planté dans un espace ensoleillé et dans une terre fraîche, profonde et bien drainée.

Pour qu'il puisse se développer, il est recommandé de le semer aux beaux jours, dans l'idéal entre avril et juin, pour une récolte à prévoir entre fin septembre et début mars.

rutabaga légume ancien

Le rutabaga est cultivé pour ses tubercules colorés


4. Le pâtisson

Cette courge à la chair blanche, qui fait partie de la grande famille des cucurbitacées, est appréciée pour son léger goût d'artichaut. Il s'acclimate très bien dans un petit espace exposé au soleil et dans un sol riche et humide.

Très sensible au gel, le pâtisson peut se semer en intérieur, idéalement entre mars et fin avril, mais aussi au potager entre avril et fin mai. Pour qu'il puisse se développer, un arrosage régulier est nécessaire. La récolte de ce légume oublié a lieu entre le mois d'août et la fin novembre.

pâtisson légume ancien

Le pâtisson est idéal pour les petits potagers

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Comment préparer et entretenir son jardin en hiver ?

5. Le salsifis

Ce légume longtemps décrié dispose d'une chair savoureuse et sucrée. Gourmande en eau, notamment par temps sec, la plante herbacée préfère une exposition au soleil et trouve sa place dans une terre profonde, légère et sableuse

Le salsifis se sème en ligne entre avril et mai, en respectant une distance de 30 cm entre chaque rang. En complément d'un éventuel paillage, les plants doivent être arrosés abondamment dès lors que le mercure grimpe. Alors que ses feuilles peuvent atteindre jusqu'à 1 mètre de hauteur, le légume-racine pointe le bout de son nez entre octobre et mars.

salsifis légume oublié

Facile à cultiver, le salsifis peut commencer à être récolté 6 mois après les semis


6. Le crosne

Bien que son apparence puisse déranger au premier abord, le crosne s'avère être particulièrement savoureux. Son goût est comparable à celui du salsifis ou de l'artichaut. Ce légume-racine rustique aime le soleil et se plait particulièrement dans un sol légèrement sableux, riche et bien drainé. Peu calorique, cette plante vivace a aussi l'avantage d'être riche en protéines, en glucides et en sels minéraux.

Ses tubercules peuvent être mis en terre dès la fin mars ou début avril, dans l'idéal à 10 cm de profondeur et en veillant à laisser un écart de 30 à 40 cm entre chaque plant. Le crosne nécessite d'être arrosé régulièrement après la plantation et en période sèche. La récolte, elle, se fera en novembre et décembre.

crosne légume oublié

Avec sa forme particulière, le crosne ressemble à une chenille


7. Le chou-rave

Peu contraignant et particulièrement résistant aux maladies, le chou-rave aime être planté dans une terre profonde et humide. Pour l'aider à se développer dans les meilleures conditions possibles, il est conseillé d'enrichir le sol de compost ou de fumier.

Avec son goût proche de celui de la noisette, cette variété ancienne de chou se sème dès le mois de mars et jusqu'en juillet. Les plants peuvent, eux, être mis en terre entre avril et fin août. Pour espérer profiter de ses qualités nutritives, il faudra patienter jusqu'au mois de juillet, avec une récolte amenée à s'étendre jusqu'en novembre.

chou-rave légume ancien

Le chou-rave se consomme le plus souvent en hiver


8. Le chénopode

Méconnu, le chénopode est un légume-feuille similaire à l'épinard. Comestibles, ses feuilles sont consommées cuites ou en salade. Il se plait notamment dans un espace semi-ombragé et dans des sols riches, profonds et légers, maintenus humides jusqu'à la levée des graines.

Les plants de chénopode doivent être mis en terre entre avril et mai ou entre septembre et octobre. Sensible au gel et aux fortes chaleurs, il doit être arrosé régulièrement pendant la période estivale. La récolte a lieu généralement entre juin et octobre.

chénopode légume ancien

La récolte du chénopode se fait entre juin et octobre, au fur et à mesure des besoins

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Engrais naturel : 7 idées de fertilisants bio à utiliser au jardin

😉 Le Conseil Habitatpresto : bichonnez votre potager !

Pour favoriser le bon développement de vos légumes, un arrosage régulier est indispensable. Pour cela, vous pouvez installer un récupérateur d’eau de pluie dans votre jardin ou faire creuser un puits. Vous réaliserez d’importantes économies sur le long terme. Pour faciliter votre quotidien et gagner du temps, il est aussi possible d’investir dans un arrosage automatique de surface. Vous ferez d’une pierre deux coups puisqu’il arrosera votre potager, mais aussi votre gazon !


L'entretien de votre jardin devient trop lourd à assumer ? Confiez cette mission à un jardinier-paysagiste !


Références :

Aménagement du jardin Entretien du jardin Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

07/12/2021

Comment construire un jardin d'hiver ? Nos conseils d'expert

L'hiver est là, c'est l'occasion pour vous de créer un jardin d'hiver ! Découvrez comment aménager et décorer cet espace de verdure chez vous !

Lire la suite

07/12/2021

Comment isoler un grenier & quel isolant choisir ?

Comment isoler un grenier ? Aménagé ou non, cela change tout ! Découvrez nos solutions !

Lire la suite

07/12/2021

Hiver : que faire au jardin et au potager ? Les 8 indispensables

Même en hiver, il y a des choses à faire au jardin et au potager. Voici les indispensables à connaître pour la saison froide !

Lire la suite

07/12/2021

Terrasse en bois glissante : comment la rendre antidérapante ?

À chaque fois qu'il pleut ou qu'il gèle, votre terrasse en bois devient une vraie patinoire ? Découvrez nos 3 astuces pour la rendre moins glissante.

Lire la suite

07/12/2021

Ambiance chalet : les tendances déco pour un air de montagne

La montagne vous manque ? Relookez votre intérieur et optez pour une déco style chalet de montagne. Laissez-vous séduire par nos 6 idées tendances !

Lire la suite

07/12/2021

Mon gazon en hiver : 3 astuces pour bien l'entretenir

Pour que votre gazon soit plus vert que vert au printemps, il est nécessaire de le chouchouter avant, après et pendant l'hiver ! Voici nos 3 astuces !

Lire la suite