Chaudières et pompes à chaleur à 1 euro : une fin imminente

Par Aurélia Ribeiro, publié le 14/01/2020

Actu - La loi de Finances 2020 aura eu raison des offres à 1 euro adressées aux particuliers. En effet, avec la transformation du CITE en prime au mois de janvier, le reste à charge, anciennement à zéro euro, pour remplacer une ancienne chaudière ou installer une pompe à chaleur sera désormais entre 10 % et 25 % selon les ressources du foyer. Un changement brutal qui risque de sonner la fin du dispositif… Détails !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Un reste à charge trop élevé


Artisans, vous risquez d’avoir moins de clients cette année pour profiter des offres à 1 euro sur les chaudières et les pompes à chaleur. En effet, le projet de loi de Finances, adopté définitivement le 19 décembre dernier par l’Assemblée nationale, risque de causer la fin imminente de ce dispositif.

Il s’agissait pourtant d’un plan bien établi, annoncé par François de Rugy, ancien ministre de la Transition écologique et solidaire et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, le 14 janvier dernier. Les offres à 1 euro avaient pour objectif de faire disparaître la totalité des chaudières au fioul sur le territoire français dans les dix années à venir. Un plan qui pourrait bien ne pas aboutir. En cause ? Les modalités et les conditions de MaPrimeRénove, ancien CITE. En effet, les conditions d’éligibilité de la prime 2020 sont différentes du CITE puisqu’un barème de ressources s’applique désormais pour estimer le montant de l’aide allouée. Mais ce qui risque de sonner la fin du dispositif, c’est le reste à charge qui serait de :

  • 10% du montant des travaux pour les foyers les plus précaires,
  • 25% du montant des travaux pour les foyers précaires.

Un montant qui pourrait aller de quelques centaines d’euros à plus d’un millier d’euros, et qui pourrait bien empêcher la réalisation de ce type de travaux...


👷 Le Conseil du Pro : suivez-nous sur les réseaux sociaux !


Restez informé de tous les changements qui touchent le BTP en 2020 en nous rejoignant sur notre page Facebook Habitatpresto Pro !


Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !

De nouveaux chantiers vous attendent


Références :

  1. Pascal Poggi, "Chaudières et pompes à chaleur à 1 € : c’est fini !", Le Moniteur, le 13 janvier 2020
  2. Florent Lacas, "MaPrimeRénov : crispation sur la question du reste à charge", Bati Actu, le 10 janvier 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés