Confidentialité

Reconfinement : le Gouvernement prend des mesures pour le BTP

Reconfinement : le Gouvernement prend des mesures pour le BTP

Aurélia Ribeiro - Le 02/11/2020

Actu #reconfinement - Bonne nouvelle pour les artisans du BTP, le secteur du bâtiment peut poursuivre son activité pendant la durée du nouveau confinement du pays. Néanmoins, le Gouvernement a tenu à apporter des précisions quant aux aides prévues pour la filière au cours de cette période : relance du chômage partiel, cotisations sociales suspendues pour les indépendants, prolongation du PGE, etc. Voici les 4 mesures qui touchent le BTP !


Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !


Confinement : 4 mesures pour soutenir le BTP


Depuis le vendredi 30 octobre 00h, le pays est à nouveau confiné en raison de la seconde vague de coronavirus. Une décision survenue soudainement peu de temps après l’instauration d'un couvre-feu en raison d’une recrudescence du nombre de cas. Mais contrairement au premier confinement, le Gouvernement permet et encourage cette fois-ci la continuité des chantiers, y compris chez les particuliers. Néanmoins, lors de son allocution du 29 octobre, le premier ministre Jean Castex a apporté des informations sur les mesures prises pour les entreprises du secteur.


1. Le chômage partiel est relancé jusqu’à la fin de l’année

Même en voulant poursuivre leur activité, certaines entreprises BTP peuvent se retrouver en difficulté financière (absence d’employés cas contact, etc.). Le chômage partiel est donc réactivé et prolongé jusqu’au 31 décembre 2020. Le Fonds de solidarité est aussi de retour avec une aide financière de 1.500 euros pour les entreprises de moins de cinquante employés dont le chiffre d’affaires chutera de 50 %


2. Les cotisations sociales sont suspendues

Bonne nouvelle pour les indépendants, les charges sociales sont pour le moment automatiquement suspendues. De plus, en cas d’importantes difficultés, il est possible de bénéficier d’un étalement de paiement sur trois années.

📌

Vous aimerez aussi lire

Artisans BTP : un nouveau report des cotisations pour novembre


3. Le PGE est prolongé jusqu’en 2021

En cas de problèmes de trésorerie, il sera possible de contracter un prêt garanti par l’Etat jusqu’au 30 juin 2021 à un taux avantageux.


4. Les délais d’instruction des permis de construire ne sont pas rallongés

Les délais d’instruction des permis de construire avaient été fortement impactés lors du premier confinement, en raison de la fermeture des bureaux. Cette fois-ci, le Gouvernement se veut rassurant envers les professionnels de la filière et promet que les délais ne seront pas rallongés afin de garantir le maintien de l’activité BTP.


« J'insiste sur la nécessité que dans les mairies, les guichets restent ouverts pour accorder les demandes de permis de construire, c'est vital pour la continuité des chantiers.»,

a affirmé Jean Castex.


👷 Le Conseil du Pro : suivez-nous sur nos réseaux sociaux !


Malgré le nouveau confinement, nous restons mobilisés pour vous tenir au courant des actualités qui touchent le BTP. Mise à jour du guide sanitaire, aides de l’Etat, etc., retrouvez toutes les informations importantes sur notre compte Facebook Habitatpresto Pro.


Recevez des offres sérieuses de chantiers pour maintenir votre activité pendant la crise.


Référence :

  • Florent Lacas, Basile Delacorne, Céline Galoffre, "Permis de construire, guide OPPBTP, aides aux entreprises : l'Etat fait le point", Bati Actu, le 29 octobre 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés