BTP : peut-on refuser votre demande de congés de Noël ?

Par Aurélia Ribeiro, publié le 04/11/2019

Salariés du BTP, l’année a été longue...  Vous avez hâte de prendre quelques jours de repos pour vous retrouver en famille à l’occasion des Fêtes de fin d’année. Mais encore faut-il que vos jours de vacances soient acceptés. Mon employeur peut-il me refuser mes congés à Noël ? La réponse est oui, si votre patron a besoin de vous à cette période en raison d’une forte activité. Conditions de refus, annulation, ordre des départs, on vous dit tout sur le sujet !


N'attendez plus pour développer votre activité !

Décrochez dès maintenant de nouvelles offres dans votre région


Refus des congés de Noël : pas sans un motif valable


Votre employeur est en droit de refuser 
votre demande de congé à cette période seulement si ce n’est pas abusif. En effet, ce refus doit être justifié en invoquant une des raisons suivantes :

  1. Une forte activité : si de nombreux chantiers commencés ne doivent pas prendre de retard par exemple.
  2. Des circonstances exceptionnelles.


Vous avez posé vos congés pour Noël et ils ont été acceptés. Attention, même si votre employeur a décidé de valider vos dates de vacances, il peut les annuler ou les décaler à moins d’un mois de la date prévue en raison d’un cas de circonstances exceptionnelles comme :

  • Le décès d’un salarié devant être remplacé à son poste,
  • Des commandes imprévues pouvant sauver l’entreprise en faillite ou des emplois.


Si la raison du refus est bel et bien justifiée par une forte activité, vous n’aurez pas d’autre choix que de poser de nouveau vos congés à une autre date.


En cas de refus abusif, c’est-à-dire pour vous “punir”, vous pouvez exercer un recours judiciaire auprès du Conseil des Prud’hommes.


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Ordre des départs en congé de Noël : 2 facteurs pris en compte


Si l’entreprise du bâtiment qui vous emploie ne ferme pas pendant les vacances de Noël, il sera difficile de laisser les salariés s’absenter tous en même temps. Les dates et l’ordre des départs sont alors fixés par :

  • Accord d’entreprise, convention ou accord de branche,
  • Avis du Comité d’Entreprise ou du/des représentants du personnel.


Généralement, l’employeur prend en compte les facteurs suivants pour fixer l’ordre des départs en congés des ouvriers :

  • La situation de famille : enfants, marié, pacsé,
  • L’ancienneté : les ouvriers présents dans l’entreprise depuis plus longtemps sont généralement prioritaires.


💡
Vous aimerez aussi lire 
Congés payés imposés BTP : peut-on m'obliger à partir en été ?


👷 Le Conseil du Pro : reposez-vous pendant vos congés !


Vous faites un métier très physique, et c’est bien connu, les professionnels du bâtiment sont plus soumis à la fatigue, aux problèmes de dos, etc. Alors ménagez-vous et profitez de vos vacances pour vous ressourcer !

Références :

  1. La rédaction, "Congés payés : comment sont-ils acquis et quand doivent-ils être pris ?", Editions Tissot, le 5 mars 2019
  2. "Peut-on refuser votre demande de congé à Noël ?", Le Coin du Salarié
  3. La rédaction, "Refus de congés payés : motifs, délai…", Le Journal du Net, màj le 4 juillet 2019

Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?

Trouvez des chantiers avec Habitatpresto


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés