Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Mur qui penche : causes et solutions pour le consolider

Un mur qui penche est dangereux et menace parfois de s’écrouler. Prenez les devants pour identifier la cause et trouver la solution la plus adaptée !
Le , par Aurélia
Mur qui penche

Votre mur extérieur penche de plus en plus et cela vous inquiète… Réagissez vite ! Comment renforcer un mur qui penche ? Consolidez-le avec le coulage d’un poteau en béton armé ! Causes et solutions, vous saurez tout sur le sujet !


Un pro interviendra rapidement pour consolider votre mur !

Je cherche un pro maintenant


4 causes qui doivent vous alerter


Avec le temps, il est naturel que le crépi et le mur se fissurent. On dit alors que le mur “travaille”. Mais attention, si le mur penche ou s’affaisse dangereusement, il est probable que d’autres facteurs soient en causes :


1. Une forte sécheresse


En cas de fortes chaleurs et de canicule, la sécheresse est un véritable mal pour votre maison et pour vos murs de clôture en parpaings. Un phénomène de retrait-gonflement se produit et cause le gonflement du sol du terrain. Le mur se fissure et s’affaisse et risque de s’effondrer tôt ou tard.

 

2. Des matériaux inadaptés lors de la construction


Si vous avez fait construire votre maison il y a peu de temps et que les murs extérieurs penchent, cela peut être lié à des matériaux inadaptés ou de mauvaise qualité.

 

3. Des fondations pas assez profondes


Si les fondations ne sont pas assez profondes, il y a peu de chances que votre mur reste stable dans le temps. Il s’agit alors d’une malfaçon de la part des artisans qui ont construit vos murs d’enceinte.


Seul un maçon qualifié pourra monter un mur de soutènement solide et durable dans les règles de l’art !

Trouvez un professionnel de confiance près de chez vous


Mur qui penche, que faire ? 2 solutions pour bien réagir

 

Si vous ne tardez pas à réagir, des travaux de maçonnerie peuvent être entrepris pour renforcer un mur de clôture existant. Dans le cas contraire, il sera indispensable de le démolir pour le reconstruire.

 

1. Couler un poteau en béton armé afin de maintenir le mur en place


Pour cela, creusez une tranchée le long du mur de clôture et coulez deux couches de béton avec un ferraillage. Munissez-vous d’un gabarit en bois de la taille du poteau et coulez le béton armé dans le coffrage. Laissez sécher plusieurs jours avant de retirer le coffrage. Cette solution renforcera considérablement votre mur.


2. Casser le mur et le reconstruire


Dans certains cas, les dégâts sont trop importants et bien trop avancés pour pouvoir être réparés. Dans ce cas, vous n’avez pas d’autres choix que de casser le mur existant et ses fondations pour en construire un nouveau.

 

Le Conseil Habitapresto : Faites marcher vos assurances !


Redresser un mur peu coûter cher, alors si son affaissement a été causé par une forte sécheresse, vérifiez si l'état de catastrophe naturelle a été déclaré par un arrêté interministériel dans votre commune. Vous pourrez alors contacter votre assurance habitation de maison et lancer une procédure pour être indemnisé. Si votre mur a été construit il y a peu de temps, vous devez contacter l’artisan qui l’a réalisé. Vous pourrez ainsi faire fonctionner la garantie décennale qui couvre la construction pendant une durée de 10 ans.


Seul un professionnel peut expertiser l'état de votre mur et trouver un solution adaptée pour le renforcer !

Demandez une étude gratuite

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter