Quel prix pour quel type de chauffe-eau solaire ?

Dans cet article :

    Vous souhaitez réduire vos factures d’électricité tout en adoptant une démarche plus écologique ? Optez pour le chauffe-eau solaire ! Pour un chauffe-eau solaire de 3 à 5 m², destiné à une famille de 3-4 personnes, le prix, pose comprise, varie en moyenne entre 3 850 et 7 500 €. Vous pouvez réduire la facture grâce aux différentes aides à l'investissement. Exemples réels avec diverses marques et puissances, économies d'énergies, durée de vie d'un chauffe-eau solaire..., on vous dit tout !

    Quel est le coût de l'installation d’un chauffe-eau solaire ?

    Le prix d'un chauffe-eau solaire varie de 1 700 à 8 000 €, selon le type de chauffe-eau solaire choisi, ainsi que des différentes caractéristiques de votre installation. Ainsi, l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel (CESI) coûte en moyenne 5 500 €, pose comprise, pour un chauffe-eau convenant à une famille de 4 personnes. L’énergie solaire est captée par des panneaux solaires thermiques. On estime le coût de la pose de chauffe-eau solaire, pose et fournitures comprises, entre 3 850 et 7 500 € selon le modèle choisi. Il existe 3 grands types d’installation de CESI différentes. Le dispositif choisi fera varier le prix.


    Système de chauffe-eau solaire


    Prix moyen installation comprise


    Monobloc


    1 700 à 4 000 €


    Thermosiphon


    2 200 à 8 000 €


    Circulation forcée


    2 500 à 6 000 € 



    Installer un chauffe-eau ou un chauffage solaire réduit vos factures d'électricité !


    L’installation d’un chauffe-eau sanitaire coûte entre 1 000 et 2 000 € en moyenne. Un prix élevé qui se justifie par la précision requise. En effet, si l’installation est mal positionnée, les déperditions de chaleur peuvent être importantes. C’est un expert certifié RGE (Reconnu garant de l'environnement) qui se charge d’inspecter la charpente de votre toiture pour l’adapter à la pose de capteurs solaires, et qui définit l’inclinaison correcte pour optimiser le rendement.

    3 exemples réels de devis

    • Chauffe-eau solaire monobloc, marque TSC 300 : 2 panneaux solaires thermiques  + un ballon de stockage d'une capacité de 266 litres, peut suffire à une famille de 4 personnes, utilise le procédé du thermosiphon. Cette installation 100 % autonome n'utilise pas de circulateur, ni de régulation complexe. Prix sans pose : 2 850 € ; prix pose comprise : 4 000 €.

    • Chauffe-eau solaire thermosiphon, marque Plan, EDG, Ganz ff, panneaux solaires thermiques, 400 litres, adapté à une famille de 7 personnes.
      Prix sans pose : 3 900 €  ; prix pose comprise : 5 000 €.

    • Chauffe-eau solaire à circulation forcée, marque FCS, jusqu'à 5 personnes. 2 panneaux solaires, 300 litres 
      Prix sans pose : 4 000 €, prix pose comprise : 5 700 €.

    Quel type de chauffe-eau solaire est le plus économique ? 

    Installation monobloc : à partir de 1 700 €

    Dans ce type d’installation, les panneaux solaires thermiques et le ballon de stockage sont placés dans le même châssis. Le fluide caloporteur circule dans les panneaux solaires (ou tubes solaires), une fois bien chaud, il remonte vers le ballon. Ce phénomène a lieu en boucle. Le véritable souci de cette installation est le manque d’isolation des ballons. Durant la nuit, ou pendant l’hiver, il est courant que l’eau se refroidisse.  Optez pour un ballon de stockage bien isolé, même si son prix est un peu plus élevé. En revanche, il est facile à installer ou déplacer et nécessite peu d’entretien !  
    👉 Son prix est de 1 400 € pour les premiers prix. 

    Installation thermosiphon : à partir de 2 200 €

    Fonctionne comme le monobloc, ne requiert pas non plus de pompe électrique. Le ballon de stockage est disposé au-dessus des capteurs solaires. La chaleur emmagasinée par les capteurs est transférée vers l'absorbeur, puis vers le circuit hydraulique. Une fois que le fluide caloporteur des capteurs est chaud, il remonte vers le ballon, dont le fluide caloporteur froid redescend. Le liquide chaud étant plus léger que le froid, la différence de température permet de faire circuler les fluides sans pompe. Si vous vivez dans une région qui subit des épisodes de gel, il vous faudra installer un échangeur au niveau du ballon pour assurer la circulation du liquide. On parle alors de chauffe-eau solaire thermosiphon à circuit indirect. Ce dispositif nécessite peu d’entretien.
    👉 Comptez au moins 2 200 € pour une petite installation et 3 000 € avec pose

    Installation circulation forcée : à partir de 2 600 €

    À la différence des deux précédents dispositifs, le chauffe-eau à circulation forcée peut être installé n’importe où chez vous. Le fluide caloporteur sera propulsé vers le ballon de stockage par une pompe. L’échange de chaleur est donc optimal et peut être réglé selon vos besoins. Le rendement est plus élevé que les modèles classiques, mais son installation est un peu plus technique. Les pièces électriques et électroniques qui le compensent nécessitent également un entretien plus régulier. Son prix est naturellement plus élevé.
    👉 Un modèle premier prix coûte 2 500 €.

    Quelles économies d'énergie peut-on espérer ?

    Dès l'achat de votre chauffe-eau solaire, vous pourrez compter sur les aides à la rénovation énergétique mises en place par le Gouvernement.

    Dépenses : Kit chauffe-eau solaire+ballon
    Coût du matériel : 3 900 €
    Pose : 1 500 €
    Subventions éligibles
    Crédit d'impôt, Prime CEE
    Simulation famille de 4 personnes, dans une maison de 80 m², avec des revenus modestes selon les critères de l'Anah.
    Crédit d'impôt 1 440 €, Prime CEE : 218 €
    Prix réel payé
    3 742 €


    💡 
    Quelles économies sur la facture d'électricité ? 
    Une famille de 4 personnes peut envisager une économie d'au moins 200 € sur ses factures d'électricité ou de gaz annuelles grâce à l'installation d'un chauffe-eau solaire.

    Les aides de l'État

    Pour accompagner la transition énergétique des ménages français, le gouvernement a mis en place une série d'aides à la rénovation énergétique. En optant pour un chauffe-eau solaire, vous pouvez bénéficier des aides suivantes :

    • La Prime CEE : Les Certificats d’économie d’énergie (CEE) ont été instaurés par la loi POPE. Ils ont permis l'émergence de "primes énergie" ou "primes éco-énergie". Ces aides sont versées par les fournisseurs d'énergie et les vendeurs de carburant à leurs clients particuliers ou professionnels pour prendre en charge des travaux de rénovation thermique. L’installation de chauffe-eau solaire est éligible à ce dispositif. 
    • MaPrimeRénov’ : pour les propriétaires d'un logement principal depuis plus de 15 ans sont éligibles à MaPrimeRénov’, sans condition de revenu. La somme versée est calculée selon le revenu fiscal du foyer.
    • L’éco-PTZ est un prêt exceptionnel accordé aux ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. D'un montant maximal de 50 000 €, il présente un taux d'intérêt à 0 %
    • Les aides locales : Certaines régions, mairies ou départements accordent des aides supplémentaires pour inciter leurs habitants à entamer leur transition écologique. C’est le cas de la région Occitanie qui propose « l’éco-chèque logement » d’un montant de 1 500 € pour le financement de travaux de rénovation énergétique. Chaque collectivité a son propre fonctionnement.


    🤔 Chauffe-eau solaire vs chauffe-eau thermodynamique 

    À la différence du chauffe-eau solaire classique, le chauffe-eau thermodynamique (CET) a un fonctionnement pareil aux pompes à chaleurs mais pour la production d’eau chaude sanitaire. Plutôt bruyant, on le trouve générale dans les caves, garages ou abris de jardin pour limiter les nuisances.


    Qu’est-ce qui fait varier le prix d’un chauffe-eau solaire ?

    Les prix ci-dessus sont des moyennes. Plusieurs éléments font varier le prix d’un CESI

    • La puissance de l’installation ;
    • Les difficultés d’installation (configuration des lieux et accessibilité)
    • Le système d’appoint nécessaire dans certains cas
    • Le modèle choisi 
    • Le type de ballon de stockage 
    • La localisation géographique : d’une région ensoleillée à une autre moins ensoleillée, une installation identique peut varier de 4 000 à 7 000 € car la deuxième nécessitera plus de capteurs
    • L’intégration ou la pose de capteurs sur la toiture 
    • Le nombre de m² de capteurs nécessaires

    Avantages et inconvénients d'un chauffe-eau solaire

    Avantages

    • Un chauffe-eau solaire ne produit aucun gaz à effet de serre, vous contribuez à la protection du climat.
    • Un chauffe-eau solaire utilise une source d’énergie gratuite et renouvelable.
    • Un chauffe-eau solaire a une durée de vie moyenne de 20 ans, beaucoup plus qu’un chauffe-eau électrique.
    • Installer un chauffe-eau solaire, c'est un premier pas vers l'indépendance énergétique.

    Inconvénients

    • Un chauffe-eau solaire est un dispositif coûteux à l'achat.
    • Le coût d’un ballon pour un chauffe-eau solaire est plus élevé qu’un système classique
    • Un chauffe-eau solaire ne fonctionne pas la nuit, il faut donc investir sur un ballon de stockage très bien isolé pour avoir de l’eau chaude disponible le matin.
    • Un chauffe-eau fonctionne moins bien l’hiver, pendant les journées couvertes ou pluvieuses.

    Quelle est la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau solaire ?

    Le chauffe-eau solaire est conçu pour durer au minimum une 20 ans. Un entretien régulier est nécessaire pour assurer sa longévité.


    Seul le recours à un installateur RGE permet de bénéficier des aides de l'État !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : combinez plusieurs énergies vertes !

    Dans tous les cas, chauffer votre maison à l’aide de l’énergie solaire, s'avérera rentable, le prix des énergies ayant tendance à augmenter avec les années. Pourquoi ne pas combiner ensemble, photovoltaïque, solaire thermique et si vous souhaitez construire, énergie solaire passive pour optimiser votre installation. Certaines aides de l’État peuvent vous aider à financer et rentabiliser encore plus vite votre installation !

     
    Références : 

    • Leroy Merlin
    • Castorama

    Chauffage Energie solaire Part
    Philippine Jegousse

    Philippine Jegousse

    Responsable éditoriale pour Habitatpresto

    Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

    Energie solaire thermique, fonctionnement et utilisation

    Vous voulez faire des économies d'énergie ? Pourquoi ne pas vous chauffer avec le soleil ? Plancher soleil direct, système solaire combi ou CESI, le c...

    Lire la suite

    Installer un puits de lumière pour une maison plus lumineuse

    Une pièce de votre logement manque de luminosité ? Éclairez-la avec un puits de lumière ! On vous explique tout sur cette technique !

    Lire la suite

    Chauffe eau solaire individuel CESI : tout savoir pour s'équiper

    Fonctionnement, prix, aides : tout savoir sur le chauffe-eau solaire individuel (CESI), un appareil écologique et économique de production d’eau chaud...

    Lire la suite

    Panneaux solaires hybrides : fonctionnement et prix au m2

    Le panneau hybride est une solution 2 en 1 de production d'électricité et de chauffage. Comment fonctionne-t-il ? Quel est son prix au m2 ? Quel rende...

    Lire la suite

    Chauffer sa piscine à l'énergie solaire

    Panneaux thermiques, dôme solaire.... Quel type de chauffage pour une piscine hors-sol ou enterrée ? Quel est le prix de chaque modèle ?

    Lire la suite

    Plancher solaire direct : caractéristiques et installation

    Voici la solution phare vous permettant d'utiliser l'énergie solaire pour chauffer la maison!

    Lire la suite
     

    Confidentialité