Pompe à chaleur : comment l'installer et éviter les nuisances ?

Dans cet article :

    Vous avez envie d'installer chez vous une pompe à chaleur ? C'est une excellente solution pour faire des économies d'énergie et diminuer vos factures de chauffage ! Installer une pompe à chaleur n'est pas une sinécure. Si sa pose nécessite le savoir-faire d'un professionnel agréé, découvrez les points importants à respecter pour l'installation d'une pompe à chaleur. En effet, ces équipements peuvent être source de nuisances sonores. Le voisinage proche peut ainsi en souffrir. Heureusement, il existe des astuces pour limiter la propagation du bruit. Comment installer une pompe à chaleur ? Comment diminuer les nuisances sonores ? On vous dit tout !


    Vous envisagez d'installer chez vous une pompe à chaleur ? N'attendez plus pour faire appel à un professionnel !


    Économique et écologique, une pompe à chaleur, qui se compose a minima d'une unité intérieure et extérieure capte les calories présentes dans l'air extérieur pour finalement les transformer en air chaud et en chaleur. Certains modèles sont réversibles, ce qui leur permet de fonctionner soit comme un radiateur, soit comme une climatisation.

    Comment bien installer une pompe à chaleur ? Les étapes à suivre

    C'est décidé, vous allez passer à l'aérothermie, la géothermie ou l'aquathermie ? Rien de mieux que d'utiliser une énergie gratuite puisée directement dans l'air, l'eau ou le sol pour vous chauffer ou vous rafraîchir ! Si vous optez pour une pompe à chaleur, votre équipement se chargera de chauffer votre habitation, mais pourra aussi assurer la production d'eau chaude sanitaire de votre logement. Une pose dans les règles de l'art apportera aux occupants un confort optimal et générera des économies importantes sur vos factures de chauffage.

    ⚠️
    Important :
    Avant toute chose, il est important de bien choisir sa pompe à chaleur. Pour ce faire, veillez à prendre en compte le coefficient de performance (COP) de votre appareil, qui doit être adapté à vos besoins, mais également au volume et à la configuration de votre logement.

    Procéder, avant toute chose, à une étude thermique du logement

    Que vous envisagiez d'installer une pompe à chaleur air-air, air-eau ou géothermique, il est indispensable de procéder, en premier lieu, à un bilan thermique de votre habitation. Réalisé par un thermicien agréé, cet audit vous délivrera des indications cruciales concernant les déperditions de chaleur au sein de votre logement et les éventuels travaux de rénovation énergétique à mener, notamment en termes d'isolation

    Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, cette étude thermique vous permettra notamment de définir l'emplacement de votre pompe à chaleur, mais aussi le bon dimensionnement et la puissance idéale de votre futur équipement, définis en fonction de la superficie à chauffer. Le tout, de façon à obtenir un rendement optimal.

    Bien choisir l'emplacement et le support de la pompe à chaleur

    Compte tenu de sa complexité, l'installation de votre pompe à chaleur devra être réalisée par un professionnel agrée. S'il y a bien une chose qu'il vous faut vérifier, ce sont les éventuelles nuisances sonores qui peuvent être amplifiées par un choix d'emplacement hasardeux et une mauvaise pose. Chargée de capter les calories présentes dans l'air, l'unité extérieure d'une pompe à chaleur peut être légèrement bruyante.

    Il faut donc éviter à tout prix de la positionner à proximité des maisons voisines ou des fenêtres de votre logement. Alors que les zones de passage sont aussi à proscrire, votre appareil devra, dans l'idéal, être placé dans un endroit à l'écart, exposé aux rayons du soleil et protégé du vent. Elle peut, par exemple, être accolée à un garage ou être installée dans un espace semi-ouvert.

    emplacement pompe à chaleur

    Le choix de l'emplacement de l'unité extérieure d'une pompe à chaleur doit être bien réfléchi

    De ce fait, l'installation ne doit donc en aucun cas accentuer son petit défaut. La pompe à chaleur doit être posée sur un support (socle béton, longrine, plots en béton) sans liaison rigide avec le bâtiment afin d'éviter toute propagation de vibrations.

    Il est nécessaire que sa garde au sol soit suffisante (100 à 150 mm) pour les mises en hors d'eau. De même, dans les régions neigeuses, pensez à surélever la garde de 200 mm au moins par rapport à l'épaisseur moyenne du manteau neigeux. Il est aussi recommandé d'installer des plots anti-vibratiles sous l'appareil.

    L'unité intérieure doit, elle, être placée dans un endroit hors-gel, que ce soit dans un garage, une buanderie ou encore un sous-sol.

    Installer les différents composants

    Après avoir procéder à l'installation des émetteurs de chaleur (plancher chauffant, radiateurs haute ou basse température...) ou au raccordement de la pompe à chaleur au circuit de chauffage existant, le professionnel s'attèlera à relier l'installation au ballon d'eau chaude sanitaire. S'en suivra la mise en place et la libération du fluide frigorigène dans le réseau, indispensable pour chauffer l'eau du circuit de chauffage et réchauffer (ou rafraîchir) le logement.

    Prendre garde aux tuyaux de la pompe à chaleur

    L'évacuation des condensats doit se faire :

    • soit par raccordement à l'égout avec la pose d'un siphon, 
    • soit par un lit de cailloux.

    Il est nécessaire d'éviter tout risque de gel des condensats sur une zone passante en isolant les tuyauteries avec des manchons en mousse au passage des parois et des colliers supports dotés d'un insert isolant et insonorisant en caoutchouc.

    Vérifier les raccordements et brancher la pompe à chaleur au tableau électrique, avant sa mise en service

    L'unité intérieure raccordée à l'unité extérieure, il est temps de raccorder la pompe à chaleur au tableau électrique, sur une ligne dédiée, qui doit être protégée par un disjoncteur différentiel de 30 mA.

    Une fois les sondes de régulation intérieures et extérieures mises en place, le chauffagiste peut allumer et mettre en service la pompe à chaleur.

    Comment réduire les nuisances sonores de l'unité extérieure ?

    Afin d'éviter que votre unité extérieure devienne trop bruyante, pour vous et votre voisinage, veillez à bien choisir son emplacement. À ce titre, Il est fortement recommandé d'éviter d'installer votre appareil en limite de propriété. En revanche, il peut être judicieux de la placer sur des plots anti-vibratiles, de façon à atténuer le bruit et réduire au maximum la propagation des vibrations. 

    Par ailleurs, il est possible d'utiliser des écrans acoustiques. Dans ce cas, placez l'écran acoustique le plus près possible de la source sonore tout en veillant à la libre circulation de l'air de la pompe à chaleur. Pour limiter le risque de nuisances sonores, vous pouvez aussi poser un écran anti-bruit ou un caisson d'insonorisation autour de la pompe à chaleur.

    En parallèle de sa révision complète assurée tous les ans par un professionnel qualifié, une pompe à chaleur nécessite, comme tout système de chauffage, d'être entretenue régulièrement pour fonctionner de façon optimale et le plus longtemps possible. Ainsi, il est conseillé de dépoussiérer l'unité extérieure et de la nettoyer, en retirant les feuilles et branchages amenés à s'accumuler au niveau du ventilateur et susceptibles d'accentuer le bruit émis par le module installé en extérieur.

    Quoi qu'il en soit, pour espérer bénéficier d'un équipement performant et installé dans les règles de l'art, profitez de l'expertise et des conseils d'un professionnel !


    Faites installer votre pompe à chaleur au meilleur prix, en comparant les devis de plusieurs professionnels !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : bénéficiez des aides de l'État !

    Confier l’installation de votre pompe à chaleur à un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement) vous permet d'être éligible aux aides à la rénovation énergétique, comme MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit à 5,5 %, la prime énergie ou encore les aides de l'Anah. Ces aides financières contribuent à amortir le coût de votre investissement.


    Références :


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur la pompe à chaleur :

    Les types de pompe à chaleur :

    Chauffage Part Pompe à chaleur
    Amélie David

    Amélie David

    Rédactrice web

    Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

    Pourquoi ma pompe à chaleur givre et comment la dégivrer ?

    On vous explique pourquoi votre pompe à chaleur givre et comment la dégivrer dans cet article.

    Lire la suite

    Pompe à chaleur qui fait disjoncter le tableau électrique : que faire ?

    Votre pompe à chaleur fait disjoncter votre tableau électrique et vous ne savez pas quoi faire ? On vous répond.

    Lire la suite

    Pourquoi ma pompe à chaleur fuit et que faire pour la réparer ?

    Pourquoi ma pompe à chaleur fuit et quelles sont les solutions pour la réparer ?

    Lire la suite

    Puits canadien : fonctionnement, éléments, avis, prix

    Découvrez le système du puits canadien pour chauffer, climatiser et ventiler votre maison grâce à la géothermie.

    Lire la suite

    Pourquoi ma pompe à chaleur perd en puissance et que faire ?

    Pour quelles raisons une pompe à chaleur peut-elle perdre en puissance ? Comment régler ce dysfonctionnement ?

    Lire la suite

    Pourquoi ma pompe à chaleur siffle et comment stopper le bruit ?

    Votre pompe à chaleur siffle mais vous ne savez pas pourquoi ni comment stopper le bruit ? On vous explique.

    Lire la suite
     

    Confidentialité