Salaire menuisier 2022 : les revenus détaillés

La Rédaction Habitatpresto - Le 04/10/2022
Dans cet article :

    C’est décidé, vous aimez travailler le bois et vous voulez devenir menuisier ! Pour atteindre votre objectif, vous pourrez passer par un CAP et poursuivre vos études jusqu’à Bac +2 avec un BTS. Néanmoins, comme dans toutes les carrières, la question du salaire est cruciale. Combien gagne un menuisier ? Les revenus d’un menuisier se situent entre 20 462 et 27 846 € brut par an selon son ancienneté. Salaire moyen et éléments qui font varier la paie, voici les revenus détaillés d’un menuisier en 2022 !


    Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


    Quel est le salaire moyen d'un menuisier ?

    Pour devenir menuisier, il faut être passionné par le travail du bois. Il construit, réalise les réparations et installe des éléments en bois comme des escaliers intérieurs, des meubles, du parquet...

    💰
    Bon à savoir :
    Au cours de sa carrière, un menuisier salarié pour une entreprise du BTP peut gagner entre 1 330 et 1 810 € net par mois. Il pourra gagner davantage en se mettant à son propre compte par la suite.

    Salaire d’un menuisier en 2022 : 3 éléments qui changent la paie

    Comme la plupart des salaires des métiers du BTP, le montant varie considérablement selon l’ancienneté, la région d’habitation, mais aussi le statut (salarié ou auto-entrepreneur).


    1. Des revenus plus élevés avec l’ancienneté

    En début de carrière, vous gagnerez un peu plus que le SMIC. Dès la deuxième année, vos revenus pourront augmenter jusqu’à la fin de votre carrière en entreprise.


    Expérience


    Salaire brut annuel


    Salaire brut mensuel


    Salaire net mensuel


    - 1 an


    20 462 €


    1 705 €


    1 330 €


    1 an à 5 ans


    Entre 21 538 et 23 692 €


    Entre 1 795 et 1 974 €


    Entre 1 400 et 1 540 €


    5 ans à 10 ans


    25 538 €


    2 128 €


    1 660 €


    10 ans et +


    27 846 € et plus


    2 321 € et plus


    1 810 € et plus


    👉
    Quel est le salaire d'un menuisier débutant ?

    C'est variable selon la politique RH de l'entreprise et le contrat de travail. En général, le salaire d'un apprenti oscille entre 40 et 100 % du SMIC. Une fois diplômé, il peut être embauché au SMIC ou à un niveau légèrement plus élevé, environ 1 700 à 1 750 € brut.


    2. Une rémunération différente selon la région

    Comme le salaire d’un plombier, d’un peintre, d’un maçon ou encore d’un électricien, le montant change souvent d’une région à l’autre. En effet, le coût de la vie (loyer, repas, transports...) est bien plus élevé en région Île-de-France, les salaires sont donc plus adaptés.


    Régions


    Salaire brut annuel


    Salaire brut mensuel


    Salaire net mensuel


    Île-de-France


    27 538 €


    2 295 €


    1 790 €


    Province


    24 308 €


    2 026 €


    1 580 €


    3. Menuisier auto-entrepreneur : un statut qui rapporte

    Après plusieurs années d’expérience en entreprise, vous avez acquis de nombreuses compétences et savoir-faire. Vous manipulez le bois comme personne et vous connaissez toutes les techniques du métier. Pour gagner plus d’argent, beaucoup de salariés décident de se mettre à leur compte par la suite. 

    Selon les estimations, un menuisier qui gère correctement son entreprise et ses clients peut dégager un chiffre d’affaires situé entre 2 500 et 5 200 € par mois environ selon sa région d’habitation. Alors pensez-y pour l'avenir !

    Comment augmenter son salaire ? Les 3 leviers à connaître

    1. Se former

    La formation permet de monter en compétences. C'est un moyen de négocier son salaire à la hausse pour un menuisier. En vous spécialisant, vous pouvez aussi faire valoir votre expertise.

    2. Apprendre une nouvelle langue

    S'il y a beaucoup de touristes ou d'expatriés dans votre région, vous pouvez apprendre l'anglais, l'allemand ou l'espagnol. Cela vous permettra de communiquer avec un plus grand nombre de clients. Vous pourrez valoriser cette compétences auprès de votre employeur. 

    3. Encadrer une équipe

    Devenir manager, c'est prendre des responsabilités. Cela doit être accompagné d'une revalorisation salariale. Pour commencer, demandez à encadrer un alternant ou un stagiaire. Ensuite, il sera possible de piloter une équipe de plusieurs personnes.

    Comment négocier son salaire ?

    L'entretien annuel est l'opportunité de négocier votre salaire. Vous pouvez aussi demander une augmentation après une formation. Afin de mettre en valeur vos compétences et préparer votre demande, vous pouvez souligner : 

    • Votre expérience et les progrès réalisés ; 
    • Votre implication dans l'entreprise et les heures supplémentaires réalisées ; 
    • Les retours des clients ; 
    • Les diplômes ; 
    • Vos domaines d'expertises (réfection de portes anciennes, installation de doubles vitrages...) ;
    • L'inflation.

    Les perspectives du métier : quelles évolutions professionnelles ? 

    À l'heure actuelle, il y a environ 50 000 entreprises de menuiserie en France. Quelles perspectives d'évolution professionnelle offre cette carrière ? 

    Encadrer des équipes

    Lorsque l'on est menuisier salarié, on peut se former pour développer des compétences managériales. Encadrer une équipe permet de varier les missions classiques du menuisier. Il faut avoir des connaissances en RH et en droit du travail.  

    Devenir architecte d'intérieur

    Un bon menuisier aura un coup d'œil déco aiguisé. En passant un diplôme d'architecte d'intérieur, il peut endosser plusieurs casquettes pour accompagner les particuliers et les entreprises à bien aménager leurs intérieurs. 

    Devenir menuisier à son compte 

    Se mettre à son compte, c'est devenir chef d'entreprise. On gagne en général bien mieux sa vie. Toutefois, il convient de faire connaître son entreprise pour trouver de nouveaux clients. En outre, cela implique de réaliser de nombreuses tâches administratives.

    Quels diplômes pour devenir menuisier à son compte ? 

    Pour devenir menuisier à son compte, il faudra un diplôme de menuiserie et des compétences en gestion d'entreprise. Voyons cela ensemble.

    Quelles études pour devenir menuisier ?

    Pour exercer ce métier, il faudra au minimum un CAP : 

    • menuisier installateur ;
    • menuisier fabricant
    • menuisier aluminium-verre.

    Vous pouvez compter par un bac professionnel menuisier ou menuisier aluminium-verre. La formation dure 2 ans.

    Le stage de la CMA

    En outre, pour se lancer à son compte, vous devrez participer obligatoirement au stage de préparation à l'installation (SPI) organisé par Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA). Cette formation dure une trentaine d'heures réparties sur 4 ou 5 jours.

    Comment devenir menuisier à 40 ans ?

    Pour les personnes en reconversion professionnelle, il existe des formations en moins d'un an proposées par Pôle Emploi. Vous pouvez les financer via le compte personnel de formation (CPF) ou le dispositif transition professionnelle. Ce dispositif maintient votre niveau de salaire pendant tout le temps de la formation. 

    Sinon, vous pouvez vous inscrire en CAP en alternance. Vous conserverez une rémunération et cotiserez à la retraite et à la sécurité sociale. Cela peut aussi être une bonne option. 

    👉
    Faites un point avec votre employeur

    Certains grands groupes ont des conseillers RH qui permettent de vous aider à entamer une reconversion professionnelle. Renseignez-vous auprès des RH de votre entreprise.

    Quels sont les inconvénients du métier ? 

    La menuiserie est métier créatif, varié et indiqué pour les personnes aimant le contact avec le client. Cependant, il présente quelques limites.

    Le premier inconvénient est le salaire d'entrée. Celui-ci reste assez bas. Toutefois, il est possible de se lancer à son compte au bout de quelques années et de bien gagner sa vie. 

    En outre, le métier implique des déplacements fréquents. Si vous n'aimez pas vous rendre sur les chantiers, cela n'est pas fait pour vous.

    👷 Le Conseil du Pro : pensez à l’évolution de carrière !

    Si vous démarrez comme apprenti et que vous devenez salarié, après quelques années, pensez à évoluer pour augmenter vos revenus. Vous pouvez par exemple devenir chef d’équipe ou chef de chantier, ou encore vous spécialiser dans plusieurs domaines spécifiques au bois comme la construction des coques de bateaux, des cuisines, des salles de bains, des décors de cinéma ou des parcs d’attractions... Vous pouvez aussi vous orienter vers le métier d'ébéniste pour travailler le bois plus noble.

    📌
    Vous aimerez aussi cet article :

    Salaire chef de chantier 2022 : êtes-vous bien payé ?


    Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto Pro, notre service d'apport de chantiers !


    Références :


    Dans la même rubrique

    Derniers articles publiés

     

    Confidentialité