Heures supplémentaires bâtiment 2020 : tout savoir

Par Aurélia Ribeiro, publié le 08/01/2020

Quand une entreprise du bâtiment connaît des pics d'activité, elle a souvent recours aux heures supplémentaires pour venir à bout de tous ces chantiers. Nous répondons à toutes vos questions sur les heures supplémentaires dans le BTP : quelle majoration s'applique aux heures effectuées en supplément ? Qu'est-ce que le contingent annuel d'heures supplémentaires ? Est-il possible de remplacer la rémunération des heures supplémentaires par un repos compensateur ? Quel est le régime de défiscalisation en 2020 ? Ouvrier, ETAM ou cadre : avez-vous les mêmes avantages concernant les heures sup' ? Que vous soyez employeur ou salarié, on vous décrypte vos droits !


Toute heure de travail effective réalisée au-delà de la période de 35 heures par semaine est considérée comme une heure supplémentaire.


Gagnez du temps sur votre recherche de chantiers avec Habitatpresto !

De nouveaux chantiers vous attendent, inscrivez-vous vite


Heures supplémentaires du bâtiment : majoration jusqu'à 50%


Pour connaître les majorations des heures supplémentaires du bâtiment en 2020,  sachez qu’elles changent à partir de la 44ème heure de travail dans la semaine. Ces majorations ont été mises en place par la convention collective du 1er juillet 2018.



Majoration des heures supplémentaires dans le bâtiment

De la 36ème à la 43ème

25 %


A partir de la 44ème

50 %



Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


Bon à savoir  😉

Il est aussi possible d'obtenir un repos compensateur en échange des heures supplémentaires réalisées. Dans ce cas, le repos est aussi majoré. Par exemple, pour 1 heure supplémentaire, réalisée au delà de 35h, le repos compensateur sera de 1 heure et 15 minutes.


Peut-être que, pour vous, ces changements vont s'ajouter à une augmentation du salaire BTP ! Sachez aussi calculer votre taux horaire d'artisan du BTP.


Contingent heures supplémentaires du bâtiment 2020 : 300 heures


Le nombre d’heures supplémentaires est délimité par un contingent annuel.

Le contingent d’heures supplémentaires dans le BTP en 2020 est maintenant de 300 heures. Cependant, si le travail n’est pas annualisé, le contingent sera de 265 heures.



Contingent des heures supplémentaires bâtiment 2020

Horaires annualisés

300 h

Horaires non annualisés

265 h


Il existe des cas pour dépasser le contingent d’heures supplémentaires dans le BTP :

  • un besoin exceptionnel de travail supplémentaire sur le chantier plus de sécurité ou des raisons pratiques telles que des travaux urgents ou continus
  • un climat contraignant
  • des contraintes imprévisibles

Cette augmentation du contingent a été mise en place pour pousser les entreprises à accomplir des heures supplémentaires afin d’augmenter le pouvoir d’achat des ouvriers du BTP. Cette mesure est aussi un avantage pour les entreprises : les ouvriers avec des contrats de 39 h dépassaient souvent le contingent de 180 h par an.


Attention ⚠️

Si le contrat d'un salarié est à 39 h, alors les heures supplémentaires sont payées automatiquement chaque mois avec une majoration de 25 %. Cependant, les heures supplémentaires non prévues nécessitent l'accord préalable de l'employeur pour être réalisées.

Le salarié ne peut pas décider d'effectuer des heures supplémentaires de son propre chef !


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.

Découvrez vite les chantiers disponibles près de chez vous


Heures supplémentaires des ETAM du bâtiment : les mêmes que les autres


Si vous n’avez pas le statut d’ouvrier, sachez que les contingents et majorations des heures supplémentaires pour les ETAM dans le BTP sont les mêmes ! Cela vaut aussi pour les cadres.

📌 Vous aimerez aussi l'article BTP : à quels temps de pause avez-vous droit ?


Défiscalisation des heures supplémentaires : tout savoir


Depuis le 1er janvier 2019, les salariés du secteur privé et du secteur public effectuant des heures au-delà de la durée légale de travail (heures supplémentaires) bénéficient d'un taux maximal de réduction des cotisations salariales sur ces heures de 11,31 %. Ces heures sont donc exclues du prélèvement à la source, ce qui permet un gain de pouvoir d'achat pour les salariés.


👷 Le Conseil du Pro : attention aux litiges !


En cas de litige entre le salarié et son employeur relatif au nombre d'heures supplémentaires réalisées, l'employeur doit fournir au juge la preuve de la réalité des heures effectuées par le salarié conformément à l'article L. 3171-4 du Code du travail. Le salarié peut alors contester ou non ce qu'a dit l'employeur. Attention, toutefois, si le chef d'entreprise ne peut pas prouver que le salarié n'a pas fait d'heures supplémentaires, alors les Prud'hommes donnent raison au salarié.


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Références :

  1.  "Heures supplémentaires dans le bâtiment : un nouveau contingent", Editions Tissot, le 25 septembre 2018
  2. "Une nouvelle convention collective pour les ouvriers du bâtiment", Legisocial, le 17 juillet 2018
  3.  Mathilde Fourny, "Heures supplémentaires : éternel débat autour de la preuve de leur existence...", Bati Actu, le 25 janvier 2019


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés