Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Hiver : 5 conseils pour votre maison

Préparer sa maison pour l’hiver : 5 conseils

L'hiver arrive à grand pas avec Noël en ligne de mire ! Comment bien préparer sa maison à l'hiver pour éviter les soucis de chauffage, de toiture, d'isolation ainsi que les incidents ? Nos 5 conseils pour bien habiller notre maison pour l'hiver !
Le , par Aude
maison hiver

Lorsque l'automne débarque avec son cortège de signes annonciateurs de l’hiver, il faut réagir !

Avant que celui-ci ne s’installe vraiment, il faut prendre le temps de vérifier que votre habitation est parée pour affronter les premiers frimas !

Nous avons donc préparé une liste de 5 astuces, qui vous permettent de vérifier si votre logement est prêt à affronter l'hiver sans fausse note !

Comment bien préparer sa maison pour l'hiver ? Quelles sont les priorités pour votre logement ?

Votre toiture est-elle prête à supporter sans encombre les flocons de neige, le vent, la pluie et le gel ?

L’isolation de votre foyer est-elle performante ? L’entretien de votre chauffage est-il à jour ? Êtes-vous équipé d'un détecteur de fumée ?

Ces 5 vérifications vous permettront de passer un hiver serein, car s'il vaut mieux prévenir que guérir, autant prendre les devants !

Les 5 points à vérifier avant que l'hiver n'arrive 

Le mois de septembre se caractérise souvent par une course effrénée qui se termine mi-octobre, lorsque tout le monde a pris son rythme et que les choses se sont posées. Le retour des vacances, la rentrée scolaire, les rendez-vous médicaux annuels pour s'assurer que tout va bien, la préparation du jardin à l'hiver, le salon de jardin à ranger, enlever les moustiquaires pour l'hiver... Tous ces éléments prennent du temps et au retour des vacances, les semaines filent sans que l'on ne sache comment ralentir la cadence. 

A ceci s'ajoute les factures, les impôts (sur le revenu, taxe d'habitation et taxe foncière) : autant de dépenses que l'on aimerait éviter ... 

Diminuez les risques d'imprévus et les dépenses non voulues en prévoyant dès maintenant l'entretien de certains équipements de votre foyer !

Si l'idée vous a déjà effleuré l'esprit, êtes-vous déjà monté dans vos combles pour vérifier l'étanchéité de la toiture ? Mettez en pratique ces 5 conseils et vous serez  plus serein, ne reportez pas à demain ce que vous pouvez faire ou programmer dès aujourd'hui ! Préparez sa maison à l'hiver c'est indispensable.

 

les conseils

 

 

1. Vérifier votre toit !

La première chose que vous pouvez faire est d’observer votre toiture de l'extérieur, surtout si votre région a subi des intempéries cette année. Vous pourrez déjà constater si celle-ci semble en bon état, si des tuiles sont abîmées ou cassées, si de la mousse ou des lichens se sont installés.

Il ne vous est pas possible de regarder par vous-même ? Si votre logement est à plusieurs étages, toiture de maison de bourg, de maison de ville, de maison de maître, difficile en effet de pouvoir observer les tuiles ou vérifier que les gouttières ne sont pas encombrées ! Consultez notre article sur comment entretenir sa toiture.

Profitez-en pour nettoyer ou faire nettoyer vos gouttières, en enlevant les feuilles mortes qui peuvent les obstruer. L'intervention d'un couvreur pour l'entretien d'une toiture coûte en moyenne 450 à 1.000 euros (nettoyage de tuiles, démoussage, réparation des endroits abîmés, gouttières etc...)

 

toit verification

Copyright © Fotolia

 

 

N’oubliez pas de vérifier l’isolation des combles si ceux-ci ne sont pas aménagés, afin de contrôler qu’il n’y a pas d’infiltration et que l’isolant n’a pas subi les dommages du temps ou de petits animaux. 

En cas de dégâts visibles ou s'il ne vous est pas possible de contrôler intérieur et extérieur, il est nécessaire de ne pas laisser en l'état trop longtemps. La pluie et même l'humidité pourraient avoir de fâcheux dégâts sur vos combles. Faites toutefois attention si vous montez sur le toit, un nécessaire de sécurité et la présence d'une seconde personne sont indispensables.

L'intervention d'un professionnel est nécessaire ? Prenez les devants, l'automne et le début de l'hiver sont des périodes où leur agenda est bien rempli car les propriétaires préparent leur maison à hiverner.

 

2. Entretenir son système de chauffage !

Tout comme le toit, le chauffage doit d’être entretenu et cet entretien est même obligatoire. En effet, celui-ci doit être contrôlé une fois par an par un professionnel, faute de quoi, en cas de sinistre, votre assurance ne vous indemnisera pas ! 

Entretenir votre appareil de chauffage vous évitera les intoxications au monoxyde de carbone, les tuyaux qui lâchent à la pression, un système qui ne redémarre pas…lorsque les températures sont négatives. Car vous le savez, bien entendu, le chauffage ne vous lâchera pas lorsque vous n'en avez pas besoin, il choisira le moment le plus délicat de l'année, lorsque tout le monde aura besoin d'un chauffagiste en urgence !

Un chauffage bien entretenu est un chauffage qui fonctionne correctement, qui garantit votre sécurité et dont les performances sont optimisées. En général, ne tombez pas dans le piège des chauffages électriques pas chers pour des raisons de durabilité et d'humidité ! Pour chauffer à moindre coût, il faut entretenir son système de chauffage mais aussi bien isoler sa maison pour l'hiver.

N'oubliez pas le ramonage du conduit d’évacuation des fumées qui est obligatoire 1 fois par an. Conservez durant deux ans au moins l’attestation d’entretien remise par le professionnel. Vous serez tenu de la présenter en cas de contrôle, sinistre, ou de demande de votre propriétaire, si vous êtes locataire.

  

3. Améliorer l'isolation thermique de son logement !

Une maison bien isolée est une demeure qui limite la consommation de chauffage. Vous le savez : les points sensibles se trouvent aux ouvertures.

Les fenêtres et les portes doivent être vérifiées car le calfeutrage se dessèche et craque avec les années.

S’il ne joue plus son rôle, n’hésitez pas à faire changer vos joints. Vous gagnerez en confort. En ajoutant un bas de porte ou en le changeant, vous allez pouvoir garder la chaleur à l’intérieur de votre domicile.

Attention, veillez tout de même à ne pas tout calfeutrer ! En aucun cas il ne faut obstruer les grilles de ventilation des fenêtres. Cette pratique, assez courante, ne permet plus à l’air d’être renouvelé et peut s’avérer dangereuse pour les habitants de la maison (cela peut même déclencher des maux de têtes). 

Ce n'est pas parce qu’il fait froid qu'il ne faut pas aérer et ventiler sa maison, bien au contraire. Fermer une maison tout un hiver n'est pas la solution. 

Une bonne isolation est nécessaire mais accompagnée d'une bonne ventilation !

 

bilan thermique

Copyright © Fotolia

 

 

Le type de fenêtres joue également un rôle important dans l’isolation d’une maison.

Passer d’un simple vitrage à un triple vitrage va vous changer la vie ! Pensez également à renforcer l'isolation de vos combles pour gagner jusqu'à 30% d'économie d'énergie sur les factures de chauffage.

Vous pouvez d'autant plus bénéficier du CITE (Crédit d'impôt de transition énergétique), d'un Eco-prêt à taux zéro et de la TVA réduite pour les travaux de rénovation énergétique. Découvrez notre article pour tout savoir sur l’isolation thermique de la maison.

  

4. Protéger votre maison des incidents !

Avec le retour du froid, votre chauffage va être sollicité. Vous avez  certainement déjà installé votre détecteur de fumées (DAAF, Détecteur autonome avertisseur de fumée) ?

Si c’est le cas, vérifiez qu’il correspond bien aux normes de détecteurs de fumée imposées par un arrêté du 14 mars 2013 (norme NF EN 14604), car certains sont jugés défectueux. Si vous n’avez pas encore équipé votre logement de détecteurs, sachez que leur présence est obligatoire depuis le mois de mars 2015. 

Ils doivent idéalement être placés à proximité des chambres, sur un lieu de passage, et dans la pièce de vie. Pensez aux modèles de DAAF munis d’une télécommande permettant de désactiver l’alarme facilement et rapidement. Rien de pire qu’un appareil qui se déclenche pendant la sieste du petit dernier que vous avez eu tant de mal à endormir ou un chien qui hurle à la mort dans votre appartement pendant que vous recherchez une chaise assez haute pour atteindre le bouton on/off !

Comparez les autonomies des piles ; un peu plus cher à l’achat, un détecteur avec une autonomie de 5 ou 7 ans ne sera-t-il pas plus pratique qu’un détecteur avec une pile à changer tous les ans ?

Les détecteurs de monoxyde de carbone peuvent également être précieux. Placés à proximité d’un chauffage, ils peuvent couvrir 60 m2. Un détecteur de fumée coûte entre 15 et 30 euros.

 

 

5. L'entretien du jardin avant l'hiver !

Le jardin aussi a droit à votre attention avant l’hiver. Les travaux de taille et d’élagage battent leur plein et il faut ranger le matériel estival.

Purgez les tuyaux d’arrosage, nettoyez le barbecue en prenant soin de les stocker à l’abri, vous serez d’autant plus content de les retrouver prêts à l’emploi !

La taille des arbustes et des arbres doit se faire avant l’hiver. Les tontes de pelouses, les tailles de haies, les résidus d’élagage, de débroussaillement, d’entretien de massifs floraux ou encore les feuilles mortes ne peuvent plus être brûlés depuis novembre 2011.

 

jardin entretien

Copyright © Fotolia 

 

 

Si vous n’avez pas de remorque pour vous en débarrasser, vous pouvez faire appel à un professionnel, il prendra soin d’emporter les déchets verts et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt. Mais ne tardez pas trop, car la saison de taille et d’élagage bat son plein et les agendas des professionnels se remplissent vite.

Si vous aviez pensé à une allée goudronnée ou gravillonnée pour sortir de chez vous sans marcher dans l’herbe ou la terre ou un abri de jardin pour tout ranger, c'est le moment !

  

Le Conseil Habitatpresto !

Vous voilà parés pour l’hiver, avec ces 5 conseils, vous serez bien au chaud, en économisant de l’énergie, en toute sécurité.

N'hésitez plus une seconde à lire les articles sur l'entretien de son jardin d'hiver ! Mais aussi les bons gestes à connaître pour l'entretien de son jardin et de son potager jour d'automne !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles