Bien isoler un faux plafond : nos conseils

Vous rénovez votre maison ? Vous créez des plafonds autoportants, dits également faux-plafonds ? Pourquoi ne pas en profiter pour isoler encore plus efficacement votre logement que cela soit phoniquement ou thermiquement ? En effet, si la hauteur de plafond le permet c'est une solution simple et efficace qui permet de faire d'une pierre deux coups : rénover un plafond abîmé ou trop haut et isoler par la même occasion ! 

Quel type d'isolant utiliser pour un faux plafond? Peut-on isoler contre le bruit et le froid ou la chaleur ? 

Faites des économies dès à présent en utilisant l'espace libre créé par un plafond déporté !

Comment isoler efficacement un plafond ? 

C'est décidé vous voulez utiliser l'espace vide créé entre le nouveau plafond et l'ancien ? Vous avez raison, c'est une excellente façon d'utiliser le plafond autoportant ! Positionné entre les rails, l'isolant va permettre de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. 

Si vous êtes à la recherche d'isolants phoniques et thermiques, de manière à limiter la propagation des bruits et permettre à chacun de vaquer à ses activités sans déranger l'autre, il existe des isolants disposant des deux caractéristiques.

Imaginez le bruit atténué des enfants jouant au premier, tandis que vous faites tranquillement vos comptes. Le soir, plus besoin de baisser le son et tendre l'oreille, vous pourrez profiter du dernier épisode de votre série préférée sans gêner ceux qui se sont couchés plus tôt ; pratique lorsqu'on travaille en postes décalés !


La pose d'un isolant n'est pas une mince affaire... Pour une isolation performante, confiez la tâche à un spécialiste !


isoler faux plafond

 L'isolation des plafonds se fait normalement avant la mise en place du plafond, des rails et suspentes. Il est conseillé d'utiliser un isolant sous forme de rouleau. Plus pratique à découper et installer, il permet d'isoler efficacement jusque dans le moindre recoin. Malléable, il s’intègre facilement entre les rails métalliques de la structure du faux-plafond. 

Les isolants disponibles sur le marché sous forme de rouleaux peuvent être : 

L'essentiel est de choisir un isolant qui se pose facilement et peut être manipulé afin de combler les creux des rails. C'est ensuite selon vos choix personnels que vous vous dirigerez plus, vers tel ou tel isolant. 

📌  Cet article va vous intéresser :
Quel est le meilleur isolant ? Tout savoir pour bien choisir

Côté pose, il est tout à fait possible de le faire soi-même tout en sachant que cela requiert une certaine dextérité pour la pose des joints de bande des plaques de plâtre. La moindre aspérité, erreur ou surface plus épaisse sera visible sur le plafond. 

Il faut également être équipé d'un lève plaque, d'un ou deux escabeaux et d'un bon cou ! Sujet aux douleurs cervicales, passez votre chemin, vous risquez de rester bloquer à force de lever la tête et travailler bras en l'air. Pour un travail réalisé dans les règles de l'art et avec des finitions parfaites, il est toujours possible de faire appel à un professionnel. Le plaquiste est l'homme de la situation ! 


Un professionnel saura vous conseiller sur le type de laine et l'épaisseur choisir selon les besoins de votre logement !


 

 Références : Leroy Merlin & Castorama

😉 Le Conseil Habitatpresto : isolez avec des matériaux écologiques

Vous avez la possibilité d'isoler à l'aide de matériaux plus originaux comme le chanvre mêlé à la laine de roche ou la paille. Prenez le temps de bien choisir votre isolant. La Rédaction vous conseille : Les isolants écologiques et naturels et Comment améliorer l'isolation phonique ?, mais aussi notre article sur les aides financière pour pour la rénovation énergétique

Isolation Part Revêtement de plafond
Amélie David

Amélie David

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

 

Confidentialité