Comment protéger efficacement un poulailler des prédateurs ?

Dans cet article :

    Vous avez installé un poulailler dans votre jardin pour bénéficier d'œufs frais et réduire vos déchets alimentaires. Mais les poulaillers peuvent attirer des visiteurs indésirables. Habitatresto vous donne quelques conseils pour protéger efficacement vos animaux contre les prédateurs.

    Quels prédateurs peuvent menacer vos poules ?

    Plusieurs types de prédateurs peuvent sévir dans les poulaillers. Ceux-ci vont s’en prendre différemment aux animaux et n’attaqueront pas forcément les mêmes. Suivant qui attaque, vous pourrez adapter le système de protection.

    Prédateurs terrestres

    Le premier prédateur qui vient en tête lorsqu’on parle de poules : le renard. Celui-ci est en effet friand de ces volatiles et attaque généralement la nuit. Pour se faufiler dans la basse-cour, le renard aime creuser sous un grillage, sauter par-dessus celui-ci et même y faire un trou avec ses dents. La ou les victime(s) peuvent être mangées sur place ou enterrées, pour être dégustées plus tard.

    Mais d’autres animaux peuvent s’attaquer à votre poulailler : 

    • une martre
    • une fouine,
    • une belette

    Elles vont privilégier la tête et les entrailles, leurs mets préférés et sont capables de laisser le reste du corps. Plus étonnant encore, les hérissons sont capables de s’en prendre à la volaille. Tous ces animaux possèdent un avantage : leur petite taille qui leur permet de se faufiler partout, même dans un trou aussi petit qu’une pièce de monnaie. Gare aux grillages mal entretenus !

    Vos animaux de compagnie peuvent également s’en prendre à vos poules. Un chien, qu’il soit errant ou non, est capable de tuer des animaux de poulailler. Le chat aura tendance à s’attaquer aux poussins, aussi petits que les oiseaux qu’il chasse habituellement dans le jardin. 

    Enfin, certains prédateurs ne vont pas s’attaquer directement à vos animaux mais vont préférer leurs œufs. C’est notamment le cas de certains serpents (vipères ou couleuvres) ou des rats.


    Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pour renforcer la sécurité de votre poulailler, faites appel à un professionnel !


    Prédateurs aériens

    Mais les prédateurs ne se trouvent pas que sur la terre ferme. Il faut aussi lever les yeux pour en trouver certains. Les oiseaux peuvent s’en prendre à leurs cousins de basse-cour et notamment les rapaces. C’est particulièrement le cas des buses qui sont présentes partout en Europe. Celles-ci se servent de leurs serres, qui font des ravages ! Les jeunes poules ou les poussins leur sont facilement accessibles, tout comme les poules de petite taille, comme les poules d’ornement.

    Les corbeaux, corneilles ou pie peuvent également faire des victimes, majoritairement du côté des œufs. La pie voleuse porte bien son nom puisqu’elle peut s’introduire dans le poulailler pour en dérober. Ces corvidés s’en prennent plus rarement aux poules mais s’ils doivent le faire, ils en choisiront une de petite taille ou un poussin.

    💡
    À noter :
    Vos animaux peuvent aussi être attaqués par des parasites comme des poux, des acariens ou même avoir la gale. Là, vous pouvez soigner vos animaux mais également traiter le poulailler. C’est notamment à cause de l’hygiène que ce type de parasites se développe.

    Protéger son poulailler : 5 solutions efficaces

    Heureusement, les attaques ne sont pas inévitables. Il est possible de protéger son poulailler et les animaux qui s’y trouvent, en l’aménageant correctement. Suivant les prédateurs, diverses solutions existent.

    1. Un bon grillage

    Il s’agit d’un élément majeur dans la protection de votre poulailler. Un bon grillage pourrait décourager plus d’un prédateur. Vous devez veiller à ce que celui-ci soit enterré bien profond, de plusieurs dizaines de centimètres, et qu’il soit haut, au moins deux mètres. Le travail ne s’arrête pas là, même un bon grillage peut s’abîmer. Il convient donc de vérifier de temps en temps qu’il n’a pas été endommagé, soit par l'usure, soit par un animal.

    Vous pouvez installer, en plus, une protection supplémentaire au moyen d’un fil électrique autour de votre grillage. Celui-ci peut être installé au sol ou même en haut de votre grillage. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous faire aider.

    protéger poulailler

    Un grillage protège efficacement les poules


    Seul un professionnel pourra vous aider à protéger votre poulailler et vos extérieurs !


    2. Un abri de qualité

    Veillez également à offrir un abri de qualité aux animaux de votre poulailler, qui doit lui aussi être régulièrement surveillé. Cette recommandation vaut notamment pour une cabane en bois. Un entretien régulier est préconisé. 

    Profitez-en pour vérifier qu’aucun mammifère n’a creusé de galeries et/ou de trous, comme un rat par exemple. Si vous en découvrez, vous pouvez installer des pièges. Attention au poison, qui pourrait également avoir raison de vos poules.

    Enfin, vous pouvez aussi rentrer vos poules tous les soirs dans leur abri, pour éviter les attaques nocturnes, de renard notamment, et les remettre en plein-air la journée.

    abri en bois poules

    Une cabane en bois pour que les poules passent la nuit au chaud

    💡
    Bon à savoir :
    Pour nourrir vos poules, ne laissez pas de nourriture à même le sol. Cela pourrait attirer des visiteurs indésirables, comme les rats.

    3. Un filet 

    Mais si vous avez constaté une attaque aérienne, une solution s’offre également à vous. N’hésitez pas à opter pour un filet de poulailler, qui protègera petits et grands gallinacés lors de leur sortie dans l’enclos extérieur, ainsi que les œufs restés dans les nids. 

    filet pour poulailler

    Un filet pour dissuader les buses 

    4. Les arbres

    Plus naturel encore : les arbres, qui protègeront votre basse-cour en cachant les animaux. Pensez à cela si vous n’avez pas encore choisi le lieu d’implantation de votre poulailler, dans votre jardin

    poulailler en bois

    Les arbres donneront également un peu d'ombre à vos poules

    5. Une odeur 

    La solution parait étrange mais elle fonctionne. Laisser votre odeur ou l’odeur de votre chien pourrait dissuader certains prédateurs. Après les avoir récupérés sur le canapé ou dans un panier, vous pouvez laisser quelques poils de votre animal de compagnie sur le grillage. Pour votre odeur, il s'agit simplement de faire régulièrement le tour du poulailler.

    Chien et poules

    Votre chien est un allié dans la lutte contre les prédateurs

    🥚
    À noter :
    Ramasser souvent les œufs frais, quotidiennement même, dissuade les voleurs. N'hésitez pas à rendre visite à vos poules chaque jour.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : attention aux trous dans le jardin !

    Les poules ont tendance à faire des trous dans les jardins. Pensez à aménager le poulailler loin de votre beau gazon pour éviter qu'il se dégrade du fait de nids de poule !

    Aménagement du jardin Dératisation / Désinfection Part
    Philippine Jegousse

    Philippine Jegousse

    Responsable éditoriale pour Habitatpresto

    Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

     

    Confidentialité