Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Conseils pour une cheminée efficace : entretien et matériaux

Cheminée : tout savoir pour l'entretien

Comment choisir les matériaux et les caractéristiques des éléments de la cheminée ? Choix, matériaux, aspects, nous vous conseillons sur ce type de chauffage qui , selon son ancienneté peut être plus ou moins performant.
Le , par Aude
cheminée entretien conseils et bons gestes

Vous avez le chance de posséder une cheminée chez vous et vous en profitez bien ? Vous avez bien raison, mais il faut également en prendre soin. Que votre cheminée soit neuve ou ancienne, il existe de bons gestes à mettre en place pour la garder en excellent état et bénéficier d'un rendement performant. 

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne cheminée ? Quels sont les points à vérifier et à parfaire pour que la cheminée soit performante ? Comment optimiser votre cheminée ? Quels matériaux privilégier ? Quel entretien et à quel

Voyons ensemble les conseils qui peuvent vous faire gagner de la puissance de chauffage !

Bien choisir les éléments d'une cheminée et les entretenir

Vous avez une cheminée dans votre salon salle à manger. Celle-ci est particulièrement bien placée, elle décore et habille la pièce tout en apportant de la chaleur dès que les températures baissent. Vous savez que son rendement et la performance de son chauffage dépend d'un grand nombre de facteurs allant de l'humidité du bois à la cheminée en elle-même en passant par le choix du matériel et le type de cheminée en place. 

Les cheminées à foyer ouvert sont en effet moins performantes que les cheminées à foyer fermé. C'est ainsi, il existe différents types de foyers et selon l'ancienneté de celui-ci, il est plus ou moins performant. Il existe ainsi le label flamme verte qui permet de connaitre les appareils les plus performants en matière de chauffage et de consommation de bois, lorsque l'on choisit un nouvel appareil de chauffage au bois.

Dans tous les cas, pour entretenir une cheminée comme il faut et lui offrir le rendement le plus performant, suivez le guide !

Un conduit d'évacuation optimisé

C'est peut-être un détail pour vous, mais sans un bon conduit de cheminée, pas de rendement performant ! 

Il doit être vertical au maximum car des changements de direction du tuyau ont tendance à laisser s'accumuler toutes sortes de dépôts (suie) qui peuvent être dangereux et limiter les performances de votre chauffage.

La paroi doit être très lisse, pour les mêmes raisons. Nous vous conseillons de privilégier un conduit de fumée isolé de type Poujoulat.

 

conduit de cheminée Poujoulat

Conduit de cheminée © Poujoulat

 

Une taille de la cheminée 

La section doit être constante sous peine de perturber l'évacuation de la fumée. Il est déconseillé de créer des réductions ou obstacles. Par ailleurs, nous vous conseillons d'installer ou faire installer un tuyau rond, tout en faisant attention à utiliser le bon diamètreune section trop étroite gênerait l'évacuation tandis qu'une section trop large entraîne un refroidissement trop rapide, une possible condensation et un mauvais tirage. 

Difficile de trouver le juste milieu ? Vouloir faire des économies en ne faisant pas faire intervenir de professionnels peut vous coûter plus cher sur le long terme avec une cheminée qui consomme plus qu'elle ne devrait. 

Si vous avez des doutes concernant l’optimisation de votre cheminée, seul un professionnel pourra vous donner un avis éclairé, n’hésitez pas à prendre contact avec un pro.

 

cheminée


La sortie de la cheminée

Il faut prendre en compte les bâtiments voisins avant de choisir définitivement la zone de sortie de votre cheminée. Elle doit déboucher le plus haut possible par rapport au toit, loin de tout obstacle et doit mesurer au moins 0,50m.

Vous pouvez installer une plaque de couverture ou un chapeau anti-refouleur (statique ou décoratif) mais attention à ce qu'il n'empêche pas les fumées de s'évacuer. En cas de modification de la sortie de cheminée, si le solin doit être refait à neuf, l'intervention d'un professionnel est plus que conseillée pour une étanchéité parfaite de la toiture. 


L'isolation de la cheminée

L'isolation va permettre à la fumée de ne pas trop se refroidir, de manière à éviter la condensation des vapeurs d'eau qu'elle occasionne.

Il est obligatoire d'isoler le conduit aux endroits passant par des pièces non chauffées, aux parties situées à l'extérieur de la maison et hors du toit. Pour cela, utilisez des tubes à paroi double.

 

 

Les matériaux à utiliser

Il est évident qu'il faut choisir des matériaux à l'épreuve du feu (ignifuges), résistants aux températures extrêmes et à l'exposition prolongée aux fumées. Ils doivent être durables et de très bonne qualité.

Si vous optez pour un conduit métallique, privilégiez l'acier inoxydable. Faites attention à l'étanchéité du conduit d'évacuation.

 

performance cheminée optimisation


Les mesures d'entretien

Il est important de vérifier et de nettoyer régulièrement votre cheminée. L'entretien de la cheminée est aussi important pour la performance de celle-ci que pour votre bien-être et votre sécurité. Vous ne mettriez pas votre famille en danger pour économiser 150 euros ? 

Le ramonage est indispensable et obligatoire 2 fois par an, dont un en période de chauffe.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Une bonne cheminée possède un tuyau d'évacuation bien vertical, avec une surface intérieure lisse. Sa section est ronde, constante et débouche bien haut au-dessus du toit avec un bon chapeau. Le tuyau est isolé, étanche et composé de matériaux durables et de bonne qualité. Enfin, votre cheminée doit être contrôlée et facile d'entretien.

N’oubliez pas d’installer des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, les premiers étant obligatoires depuis le 9 mars 2015 ! Au fait avez-vous pensé à stocker vos bûches ? Voici nos idées de stockage pour les bûches ! 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter