Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Faux plafonds suspendus, fixes ou tendus : prix et techniques

Faux plafond suspendu ou tendu : 5 étapes pour bien le poser

Vous souhaitez refaire votre plafond mais manquez un peu d'informations ? Découvrez ainsi les différents types de faux plafonds, quelles sont les possibilités pour votre logement et quel budget prévoir pour ces travaux.
Le , par Aude
Faux plafonds : prix et types

Vous avez acheté une maison ou un appartement qu'il vous faut rénover ? Dans l'ancien les plafonds sont souvent très hauts et peut-être même abîmés. Il faut ainsi prévoir de refaire le plafond et cette étape passe souvent par la création d'un faux plafond. Suspendu, fixe ou tendu, il permet d'abaisser la hauteur sous plafond, de mieux isoler et même de faire passer l'éléctricité, c'est l'atout choc pour rénover une maison ou un appartement. Prix, différents types, revétement, comment faire un faux plafond, vous saurez tout sur le sujet !

Quels sont les types de faux-plafonds ? Quel est le prix d'un faux-plafond ? Comment faire un faux plafond ? Quelles sont les possibilités de revêtements de faux-plafonds ? Comment poser un faux plafond moderne et design ?

 

SOMMAIRE

 

Faux-plafond : votre allié rénovation

Il est abîmé, sale, voire complètement à refaire votre plafond ? Pour le remettre à neuf, une solution : le faux-plafond.  Souvent utilisé pour dissimuler un plafond en mauvais état, des câblages électriques ou des canalisations, ou encore pour réduire la hauteur sous plafond d’une pièce, il vous permettra, si l’éclairage de votre pièce ne vous convient plus, de changer l’ambiance d’un lieu en intégrant dans le Placo® ou le pvc tendu de nouvelles sources de lumière directe (spots encastrés TBT, très basse tension par exemple) ou indirecte (ruban LED) pour les suspendus non fermés.

Vous pouvez ainsi rénover un plafond qui menace de s'écrouler, en profiter pour refaire l'isolation, thermique ou acoustique et créer une nouvelle déco ! En effet, le revêtement de plafond est trop souvent le dernier élément auquel on pense lorsque l'on refait une pièce mais un plafond propre, avec du cachet, voire des décorations en adéquation avec le style de la pièce c'est un gage de réussite sur l'ensemble de la pièce. 

Découvrez les possibilités offertes par un faux plafond et lancez-vous ! 

 

faux plafond maison tout savoir

Image Pinterest

 

 

Les faux plafonds : types et prix 

Pour résumer les possibilités de faux plafonds, il existe deux types de faux plafonds :

 

Faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu (appelé aussi faux plafond fixe) est, comme son nom l’indique, suspendu à votre ancien plafond par le biais de suspentes et de rails. Il forme ainsi une armature métallique que vous allez pouvoir habiller de différents matériaux.

Les plaques de plâtre sont les plus utilisées pour la rénovation. Économiques et les plus simples à poser, elles nécessitent tout de même une certaine dextérité. Les finitions sont délicates à réaliser : bandes de joint à poser et à poncer. Il faut compter 15 à 40 euros le m2.

Comment embellir un faux plafond ?

  • Le bois de parement : il permet d’ajouter une touche noble à votre faux plafond. L’ambiance sera plus chaleureuse et accueillante. Il existe aujourd’hui un grand nombre de solutions et d’essences disponibles pour habiller votre faux plafond suspendu. Il faut compter 15 à 80 euros le m2.
  • Le PVC : c'est l’une des solutions les moins chères après les plaques de plâtre. Élément décoratif et contemporain, il vous permettra toutes les fantaisies grâce à sa gamme de couleurs étendue et ses aspects différents (imitation bois, pierre etc. …). Il faut compter 20 à 60 euros le m2.
  • Le métal : c'est le plus coûteux à mettre en place en habillage de faux plafond. On le retrouve dans beaucoup de lieux publics mais aussi chez les particuliers s’orientant sur une décoration contemporaine de type loft. Il est souvent réalisé sur mesure. Il faut compter 150 à 250 euros le m2.

 

faux plafond maison tout savoir

Image Pinterest

Faux plafond tendu

Le faux plafond tendu est un produit tendance en décoration d’intérieur. Original, il s’intègre parfaitement dans les décorations contemporaines et modernes. Il est composé d’une toile PVC, qui devient souple et extensible sous l’effet de la chaleur, tendue entre des profilées fixées aux murs.

Finition mate, miroir, à motifs, laquée, satinée ou imprimée, les possibilités sont infinies. Le budget prix est tout de même plus important que pour un faux plafond suspendu, la toile étant obligatoirement sur mesure et ne pouvant être modifiée, il faut bien prévoir votre projet avant la conception. Comptez un minimum de 70 euros le m2.

 

Faux plafond : avantages

1. Une source de lumère design : les faux plafonds peuvent intégrer des sources de lumière : un emplacement pour un lustre ou une suspension, un plafonnier, des spots classiques ou à encastrer.

2. Une meilleure isolation : le plénum (espace entre la dalle supérieure et le faux plafond) vous permet d’ajouter de l’isolant phonique ou thermique.

3. Il camouffle tout ! Câbles électriques, tuyauterie, plafond abîmé, plus rien ne se voit grâce au fond plafond.

N’oubliez pas que le matériel nécessaire, la main d’œuvre et le savoir-faire sont aussi importants que la qualité des produits achetés. Si vous vous sentez prêts à attaquer ce chantier, n’en sous-estimez pas la durée et la minutie nécessaire.

Un seul conseil avant de vous lancer : prenez le temps de préparer votre projet, consultez des professionnels du plafond tendu et n’hésitez pas à imaginer la décoration de plafond et la couleur de vos rêves, tout est permis !

 

 

Comment faire un faux plafond ?

 
Poser un faux plafond suspendu demande minutie, patience et pas mal d'équipement : métre laser, lève-plaque, échaffaudage, suspentes etc.. Pour ce type de réalisation mieux vaut faire appel à un professionnel. Voici les étapes de réalisation d'un faux plafond : 
 

1. Mesurez

 
Prenez des mesures précises de votre pièce et repérez les endroits où vous viendrez fixer vos suspentes. A partir de ces mesures calculez vos besoins en plaque de plâtre, rails et suspentes.
 

2. Tracez votre faux plafond

 
Tracez au crayon l'emplacement futur de votre faux plafond, n'oubliez pas de prendre en compte l'épaisseur de votre plaque de plâtre. Veillez à être bien droit, attention danger, car ce n'est pas toujours facile dans les maisons anciennes où rien n'est droit !
 

3. Fixez les suspentes

 
Il est temps maitenant de visser vos suspentes sur les poutres. Dans un premier temps réglez les grossiérement, puis alignez-les minutieusement. Tendez une cordelette entre chaque suspentes pour visualiser vos rails. 
 

4. Montez les rails 

Découpez vos rails à la longueur souhaitée avant de venir les cipser à l'extrémité de vos suspenstes. Sachez qu'il existe des rails de toute taille, pratique pour les grandes longueurs, mais moins à transporter si l'on n'est pas équipé. 
N'oubliez pas que votre faux-plafond doit être parfaitement droit, vérifiez réguliérement à l'aide d'un niveau à bulle que c'est bien le cas.
 

5. Fixez vos plaques 

 
Commencez toujours par mettre la plaque en butée contre le mur, puis positionnez-la correctement par rapport aux rails. Fixez-la en la visant. Pour cette étape vous aurez besoin d'un lève-plaque et de bras volontaires pour vous aider. Il peut être nécessaire de couper vos plaques, prenez bien vos mesures.
 
 

Le Conseil Habitatpresto : faites appel à un pro !

Rénover un plafond peut être facile à faire si vous disposez du matériel nécessaire (lève plaque et escabeau), d'un véhicule pour le transporter et si vous  êtes bon bricoleur et doué de vos mains. Dans le cas contraire faites faire plusieurs devis faux plafond pour comparer, vous n'imaginez même pas la frustration de poser des bandes et de ne pas réussir à les poncer correctement pour un résultat et des finitions parfaites !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Faux plafond