Confidentialité

Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul et que faire ?

Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul et que faire ?

Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul et que faire ?

Votre fidèle poêle à granulés a décidé de vous lâcher ? Vous ne savez pas quel est le problème ni quoi faire ? Un poêle à granulé de bois peut fonctionner de manière automatique ou manuelle. Si son réglage est automatique, une panne peut vite survenir si un des composants est défectueux ou s’il n’est pas bien connecté. Si le réglage se fait manuellement, il est possible que ce dernier soit mal fait et ne corresponde pas à vos besoins et habitudes en chauffage. On vous explique les possibles raisons de son dysfonctionnement et les bons gestes à adopter !


Le meilleur moyen d'éviter les pannes de chauffage, c'est d'entretenir votre poêle à bois une à deux fois par an par un professionnel


Sommaire :


Pourquoi mon poêle à granulés s'éteint tout seul ? 7 causes possibles 

Si votre poêle à granulés s’arrête d’un coup et refuse de redémarrer, cela peut être dû à plusieurs raisons. On vous détaille les plus courantes. Si le problème persiste, n’hésitez pas à appeler un professionnel qui sera à même de remplacer les pièces défectueuses. 

1. Surchauffe du poêle à granulés

Quand les poêles à granulés détectent une température trop importante, ils s’arrêtent afin d’assurer la sécurité et éviter tout risque de surchauffe. Cela peut être dû à un fonctionnement trop long avec une puissance élevée et une faible ou mauvaise ventilation. Il faut contrôler le ventilateur et la puissance de chauffe.

2. Défection de la sonde des fumées 

Cette sonde mesure la température des fumées. Elle joue un rôle de contrôle, son bon fonctionnement est donc primordial ! En effet, elle va rendre compte du changement de température du poêle, lui indiquant la marche à suivre. Si votre poêle s’arrête brutalement après avoir produit une flamme, la sonde risque d’être défectueuse.

3. Problème avec la porte de la chambre de combustion 

Il est possible que la porte de la chambre de combustion de votre poêle ne soit pas bien fermée, voire carrément ouverte. Cela entraîne un arrêt de votre poêle, qui se met en mode sécurité. Soit la télécommande va indiquer une porte ouverte ou une alarme va retentir au niveau du réservoir.

4. Problème avec le débit des combustibles

Le débit des granulés ou des pellets (autre nom pour désigner ce type de combustible) se fait grâce à une pièce appelée vis sans fin. Cette dernière va gérer de manière électrique l’acheminement des granulés vers le foyer fermé pour leur combustion. Le rythme de ce débit s’adapte en fonction de la température de chauffe. Il est possible que la vitesse de rotation de cette vis ne soit pas bien réglée et qu’elle envoie trop ou pas assez de granulés.

5. Problème avec le débit d’air 

Le poêle fonctionne en grosse partie grâce au ventilateur d’extraction des fumées. En effet, c’est l’arrivée d’air qui va permettre la bonne combustion des granulés. Si le ventilateur est mal réglé, le poêle risque de s’arrêter tout seul :

  • Soit le débit d’air est trop fort et les granulés de bois se consument trop vite
  • Soit le débit d’air n’est pas assez fort et les granulés brûlent mal et lentement

6. Problème avec l’habillage

Pour des raisons esthétiques, vous avez décidé de cacher le conduit de votre poêle. Or si cet habillage a mal été fait, il est possible que le fonctionnement du poêle ne soit plus aussi optimal. Le taux d’humidité ne sera pas bon, et l’évacuation des fumées se fera mal. Ce qui obligera votre poêle à s’arrêter et se mettre en mode sécurisé.  

7. Problème d’entretien

Si votre poêle a tourné plus de 2 000 heures sans entretien, il est possible qu’il s’arrête. Vous pouvez éviter la plupart des pannes grâce à un bon entretien. Pensez à aspirer régulièrement le creuset et la chambre de combustion. Procédez aussi à un nettoyage périodique de l’échangeur de chaleur et du conduit de fumée. Veillez également à vider le cendrier régulièrement et nettoyer la vitre avec un chiffon humide. Vérifiez toujours le niveau de pellets ou granulés, ainsi que leur niveau de stockage, avant de faire fonctionner votre poêle.  

Arrêt brusque du poêle à bois : les 8 solutions pour se dépanner

Tout d’abord assurez-vous qu’il n’y a pas de problème d’alimentation électrique ou de connexion. Non ? Il faut alors étudier les différents composants pour comprendre ce qui ne fonctionne pas bien et régler le problème. On vous dit comment faire. Avant de regarder de plus près, débranchez toujours votre poêle pour éviter de vous blesser !

1. Régler la température

Les réglages de la température et des horaires de déclenchement de votre poêle à granulés sont importants. Ces réglages permettent d’adapter sa performance énergétique et son fonctionnement à vos habitudes de vie et votre consommation en chauffage. Le poêle à granulés présente l’avantage d’être programmé de manière électronique, alors qu’un poêle à bûches de bois ne le permet pas. 

Pour un fonctionnement optimal, prenez donc le temps de bien programmer : 

  • Les plages horaires de déclenchement et d’arrêt pendant vos absences
  • La puissance de déclenchement 
  • La température programmable grâce au thermostat

2. Changer la sonde des fumées 

Si votre poêle s’allume normalement avec l’apparition rapide d’une flamme, et qu’il se met en sécurité presque aussitôt, cela signifie que la sonde de température des fumées est défectueuse. Concrètement, la sonde ne va pas bien analyser le changement de température et va donc envoyer les mauvaises informations, ce qui fait que le poêle s’arrête. La seule solution est de la changer.

3. Fermer la porte de la chambre de combustion et redémarrer

Si la porte du réservoir est restée ouverte trop longtemps ou se ferme mal, il faut débrancher le poêle, fermer la porte. Une fois le poêle refroidi, vous pouvez le recharger et le rallumer. Si le problème persiste, cela signifie que le contacteur est défectueux. Il ne remplit plus son rôle qui consiste à fermer de manière hermétique et étanche la porte, il doit être changé.  

4. Régler le débit d’arrivée des granulés

Assurez-vous que le débit est bien réglé grâce à la télécommande. Nous vous recommandons de régler le débit pour qu’il soit inférieur ou égal à la ventilation. Si vous entendez un bruit anormal au niveau de la vis sans fin, cela signifie que vous utilisez des granulés de mauvaise qualité. 

Pour des granulés de bonne qualité, vérifiez la dureté des pellets et l’état des cendres. Si les pellets sont très durs, ils sont de bonne qualité car ils vont mettre plus de temps à brûler, ce qui est meilleur pour le rendement de votre poêle. Si la cendre est grise et paraît légère, cela est bon signe, il s’agit d'une matière organique sans additifs chimiques. 

5. Régler le débit d’air du poêle à granulés

Pour optimiser le fonctionnement de votre poêle, il faut bien ajuster le ventilateur d’extraction des fumées. Pour cela, il vous suffit de regarder la grandeur de la flamme :

  • Des flammes de grande taille vont consommer plus de granulés et votre poêle sera plus énergivore 
  • Un feu peu intense rendra votre poêle plus performant et plus économe en énergie
  • Il faut donc régler l’arrivée d’air de façon à limiter la taille des flammes. Vérifiez également que le creuset (la pièce qui soutient les granulés pendant leur combustion) n’est pas bouché car cela risque de perturber la ventilation. 

6. Camoufler le conduit en respectant les normes de sécurité 

Pour garantir la sécurité et le bon fonctionnement de votre poêle, le conduit d’évacuation des fumées doit absolument être isolé, tubé, étanche et ramoné régulièrement. Si vous voulez camoufler le tuyau du conduit, privilégiez une double paroi à une simple paroi, pour garantir une bonne isolation thermique. Attention aussi à ne pas endommager le conduit, le raccordement ou les ventilateurs au moment de le camoufler. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour un coffrage sur-mesure.

7. Un entretien régulier 

Enfin, il faut savoir qu’un entretien et un ramonage réguliers du conduit d’évacuation des fumées sont obligatoires si vous voulez que votre poêle à granulés fonctionne bien, et longtemps. Pour cela, n’oubliez pas de prévoir un contrat entretien auprès de votre installateur. Assurez-vous également de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) au moment de le faire installer. 

8. Si rien n'y fait, contactez un professionnel pour réparer le poêle

Vous avez suivi tous les conseils précédents et votre poêle à bois ne fonctionne plus ou de manière anarchique ? Le problème est sans doute plus sérieux et nécessite le diagnostic d'un véritable professionnel. Ce dernier vous propose toutes les solutions adéquates pour réparer votre poêle à bois. 

> Je cherche un chauffagiste pour réparer mon poêle à bois

😉 Le Conseil Habitatpresto : Des aides financières pour remplacer votre poêle !

Rien n’a réussi à le faire redémarrer et le professionnel à qui vous avez demandé conseil est formel : il faut remplacer votre poêle. Pas de panique, vous pouvez bénéficier d'aides de l'Etat pour un poêle à bois : MaPrimeRénov’ (anciennement le crédit d’impôt), l’Éco-prêt à taux zéro (ou Éco-PTZ), la TVA à taux réduit à 5,5% ou les aides de l’Anah (l’Agence nationale de l'habitat). Ces aides sont également valables pour l’installation d’autres appareils de chauffage au bois (considéré comme une énergie renouvelable) comme le poêle à bois.  


Références : Conseils Thermiques, MonExpert Rénovation Energie.

Chauffage Part Poêles et cheminées
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

27/10/2021

Comment aménager une chambre de bonne de 7, 8, 9 ou 10 m2

Découvrez nos astuces pour bien aménager une chambre de bonne et studio et tirer partie du moindre espace disponible !

Lire la suite

27/10/2021

[Novembre] Les travaux du mois et les projets à anticiper

Alors que l'hiver approche à grands pas, découvrez les travaux qu'il peut être judicieux de réaliser au mois de novembre, mais aussi les projets à ant...

Lire la suite

27/10/2021

Agrandir une pièce : quelle couleur choisir et quel mur peindre ?

Quelles couleurs de peinture permettent d'agrandir visuellement une pièce lorsqu'elle semble trop petite, trop sombre, trop étroite ?

Lire la suite

26/10/2021

Pourquoi mon poêle à pellets se met en sécurité et que faire ?

On vous explique pourquoi votre poêle à granulés se met en mode sécurité de son propre chef et comment résoudre le problème.

Lire la suite

25/10/2021

Jardiner en novembre 2021 : que faire au jardin et au potager ?

Au mois de novembre, le jardin et le potager ont besoin d’entretien. Récoltes, semis, hivernage de la piscine, découvrez ce qu’il faut faire !

Lire la suite

25/10/2021

Rénovation énergétique : le nouveau service France Rénov' dévoilé

Au 1er janvier 2022, le service public, France Rénov', entend offrir un parcours usager simplifié et faciliter l'accès aux aides à la rénovation énerg...

Lire la suite