Tout savoir sur le puisard : fonctionnement, installation et prix

Nature de votre sol, pente du terrain, nappes phréatiques ou présence d’un point d’eau… Beaucoup d’éléments naturels peuvent créer une inondation sur votre terrain et toucher votre habitation. Heureusement, il est possible d’y remédier facilement et de manière économique grâce au puisard. Ce système de récupération d’eau peut s’installer à l’intérieur comme à l’extérieur et il est particulièrement indiqué dans les régions à forte pluviométrie. Ce système est d’autant plus intéressant si vous n’êtes pas relié à un système général d’évacuation. Habitatpresto vous en dit plus sur cette installation. 

Sommaire :

 

Qu’est ce qu’un puisard ?

Un puisard s’installe à l’extérieur d’une habitation, dans un jardin ou sur un terrain, mais aussi dans une cave. Il s’agit d’un trou, comme un puits, qui sert à récupérer de l’eau, comme les eaux pluviales par exemple. Cette eau ainsi récupérée permet d’éviter les infiltrations, inondations, un engorgement de votre terrain et toute humidité qui pourrait nuire à la structure de votre habitation ou bâtiment, notamment en cas de stagnation. Cela est d’autant plus utile si vous n’êtes pas relié à un réseau d’évacuation d’eau.

Mais attention, le puisard ne peut pas récupérer les eaux usées, comme celle des toilettes par exemple. Car ce réceptacle ne permet pas le traitement des eaux. Attention également à ce qui pourrait y être récupéré, vous pourriez participer à une pollution des sols et/ou des nappes phréatiques.


Creuser un puisard dans son jardin est un travail difficile. Faites vous aider par un professionnel !


Fonctionnement

En réalité, le puisard est comme un gros trou, assez profond pour atteindre des couches plus perméables du sol, qui vont mieux évacuer l’eau que la couche supérieure. La profondeur du puisard est, en général, d’au moins 50 cm et son diamètre souvent proche des un mètre. C’est en réalité la pluviométrie de la région, soit la quantité de précipitation, qui va déterminer la taille du puisard, et les besoins donc.

L’intérieur du trou, appelé la buse, est dans la plupart des cas tapissé de PVC, béton ou acier. Un tuyau est placé au fond du trou, pour permettre l’évacuation de l’eau qui s’y est accumulé. Au fond également, des pierres, cailloux ou autres roches, qui permettent d’éviter une stagnation de l’eau mais aussi l’écoulement de débris qui pourraient, à terme, boucher votre puisard. Celles-ci doivent être suffisamment grosses. En prévention également, une grille doit être installée au-dessus, pour éviter le passage de feuilles ou autres déchets.

Si le puisard est installé dans une cave ou un sous-sol, vous pouvez le coupler à une pompe qui va évacuer l’eau le plus loin possible de votre logement. 

Comment installer un puisard ? 

Le puisard peut être installé de différentes manières et/ou à différents endroits suivant vos besoins et la configuration de votre terrain. Si ce dernier est en pente, installez le puisard en bas de celle-ci pour pouvoir récupérer les eaux pluviales. Le choix d’un sol perméable est plus judicieux pour installer votre puisard au-dessus, sinon l’eau recueillie aura du mal à disparaître. 

En outre, il convient de connaître un minimum son terrain. Évitez d’installer votre puisard au-dessus d’une nappe phréatique peu profonde par exemple ou proche d’un arbre imposant, car ses racines pourraient faire des ravages. 

Enfin, votre puisard peut être installé de deux manières différentes : à la verticale ou de manière inclinée.

Un puisard vertical

Celui-ci est recommandé dans le cadre d’un terrain très pentu. Là, le trou sera vertical et d’une grande capacité, capable de recevoir beaucoup d’eau. 

Un puisard incliné

Ce type de puisard présente une capacité de stockage légèrement réduite par rapport à son cousin vertical et peut donc drainer une quantité plus faible. Cette fois, la buse est inclinée pour compenser la dénivellation de votre terrain.


⚠️ Attention 

L’installation d’un puisard est soumis à des règles, qui ont été fixées par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC). Il est possible d’en savoir plus en se renseignant auprès de sa commune. 


Quel budget prévoir ? 

Le prix d’un puisard va dépendre de plusieurs éléments, notamment de sa taille et des matériaux utilisés pour sa construction. En moyenne, le prix va débuter à 550 € mais peut atteindre plus de 2 600 €. Des prix qui comprennent l’installation du puisard par un professionnel.

Pour un puisard en béton, comptez en moyenne 290 € le m3. Celui en PVC sera moins cher mais sa durée de vie sera moins importante. Il est également possible d’installer un modèle en acier, qui aura un prix équivalent au modèle en béton mais qui sera étanche (le béton devra être traité). À ces prix s’ajoutent ceux du couvercle, environ 205 €, ou d’une pompe, qui peut atteindre jusqu’à 450 €.


Comparez les devis pour limiter le prix des travaux !


Comment procéder à l'entretien ?

L’entretien d’un puisard est très simple et ne demande que très peu d’investissement. Un bon nettoyage de temps en temps pour éviter l’accumulation de déchets et qu’il ne se bouche. Dans certains cas, il faudra prévoir le remplacement d’un filtre si vous en avez équipé votre puisard.

😉 Le Conseil Habitatpresto : Faites appel à un professionnel

Plusieurs règles sont à respecter pour l’installation d’un puisard. Pour assurer le bon fonctionnement de ce dernier mais aussi obtenir des résultats satisfaisants, il convient de le mettre en place au bon endroit, notamment après avoir réalisé un diagnostic du terrain et du sol… Pour toutes ces raisons, il est conseillé de faire appel à un professionnel, qui saura vous guider et installer le puisard le plus adapté à votre situation. Maçons, plombiers ou professionnels de l’assainissement seront ainsi vos alliés !


Part Pompage
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Intempéries, catastrophe naturelle : comment être indemnisé ?

Vous venez d'essuyer des intempéries ? Voici les démarches pour préserver votre bien immobilier et obtenir la meilleure indemnisation !

Lire la suite

Comment brancher une pompe de piscine ? La marche à suivre

Découvrez comment brancher une pompe de piscine, où la placer, comment l'alimenter ou encore la raccorder à une pompe à sable !

Lire la suite

Les eaux de ruissellement : trouble de voisinage ?

Terrains en pente, toitures, peuvent engendrer un écoulement naturel des eaux de pluies. Est-ce un trouble anormal de voisinage ?

Lire la suite

Pompage

Catastrophe, vous avez une inondation ou un dégâts des eaux chez vous ! Tous nos conseils pour bien réagir et trouver des solutions rapidement !

Lire la suite
 

Confidentialité