Salaire chauffagiste : les revenus moyens en 2022

Aurélia Ribeiro - Le 22/07/2022
Dans cet article :

    Le métier de chauffagiste vous intéresse de plus en plus. Vous êtes persuadé que poser et réparer des systèmes de chauffage, de ventilation, de production d’eau chaude ou encore de climatisation vous plaira. Cependant, vous aimeriez tout même connaître le salaire moyen avant de démarrer votre carrière dans ce domaine. Combien gagne un chauffagiste ? Le salaire de ce spécialiste est compris entre 26 500 et 35 802 € brut par an selon son expérience. Salaire moyen en 2022 et éléments qui font évoluer la paie, vous saurez tout sur le montant des revenus d’un chauffagiste !

    Quel est le salaire d'un chauffagiste ?

    Grâce à votre Compte Personnel de Formation, vous envisagez de passer un CAP ou de devenir apprenti dans une entreprise pour démarrer votre carrière de chauffagiste. Vous aimez le travail manuel et vous êtes en excellente condition physique. Néanmoins, même pour le plus grand passionné, connaître la rémunération de son futur métier est indispensable.

    💰
    Bon à savoir :
    Le salaire moyen d’un chauffagiste salarié pour une entreprise du BTP est compris entre 1 712 et 2 412 € net par mois.


    De nombreux particuliers recherchent leur professionnel. Et si c'était vous ?


    Salaire moyen d’un chauffagiste en 2022 : 3 facteurs qui font évoluer la paie

    Un chauffagiste gagne plutôt bien sa vie. Dès les premières années en tant que salarié, la rémunération est bien supérieure au SMIC. Cependant, plusieurs éléments peuvent faire varier le montant de ses revenus de façon considérable : l’expérience professionnelle, la région d’exercice, le statut (salarié en entreprise ou micro-entrepreneur).

    1. Des revenus plus élevés avec l’ancienneté

    Les salaires des métiers du BTP, comme plombier, maçon, peintre, électricien, couvreur..., évoluent rapidement avec l’ancienneté. Au bout de quelques années, un ouvrier voit sa rémunération progresser rapidement.

    Expérience

    Salaires bruts annuels


    Salaires bruts mensuels


    Salaires nets mensuels


    - 1 an


    19 237 €


    1 645,58 €


    1 302,64 €


    1 an à 5 ans


    Entre 26 500 et 29 150 €


    Entre 2 208 et 2 429 €


    Entre 1 722 et 1 895 €


    5 ans à 10 ans


    31 800 €


    2 650 €


    2 067 €


    10 ans et +


    35 802 €


    2 984 €


    2 328 €


    👉
    Quel est le salaire d'un chauffagiste débutant ?

    Cela dépend de l'entreprise qui l'embauche et de son statut. Le salaire d'un apprenti est compris entre 40 et 100 % du SMIC. En général, à la suite de ses études, le salarié est embauché au SMIC ou à un niveau un peu supérieur, soit environ 1 700 € brut.

    2. Une meilleure paie dans certaines régions

    Les revenus d’un chauffagiste salarié dans une entreprise du bâtiment sont plus importants en Ile-de-France et dans le Sud-Est. Le prix de la vie en général est plus élevé (repas, transports, logements), il est donc indispensable que la paie soit adaptée en conséquence.


    Régions


    Salaires bruts annuels


    Salaires bruts mensuels


    Salaires nets mensuels


    Ile-de-France

    37 100 €

    3 092 €


    2 412 €


    Nord


    31 800 €


    2 650 €


    2 067 €


    Grand-Ouest


    31 800 €


    2 650 €


    2 067 €


    Grand-Est


    31 800 €

    2 650 €

    2 067 €


    Sud-Ouest

    31 800 €

    2 650 €


    2 067 €


    Sud-Est


    33 920 €


    2 827 €


    2 205 €


    3. Chauffagiste indépendant : un statut qui gagne mieux

    Après avoir passé plusieurs années en entreprise, beaucoup de travailleurs du bâtiment choisissent de se mettre à leur compte. C’est un bon moyen d’augmenter sa rémunération après avoir acquis suffisamment de compétences et de savoir-faire en entreprise.

    Un chauffagiste micro-entrepreneur peut gagner entre 2 900 et 5 200 € par mois avec une bonne réputation et une bonne base de données clients.

    Quel diplôme pour devenir chauffagiste à son compte ?

    Plusieurs diplômes peuvent vous permettre d'exercer en tant que chauffagiste. Parmi les principaux, on recense : 

    • Le CAP Monteur en installations thermiques ;
    • Le CAP Installateur en froid et conditionnement d’air ;
    • Le CAP Monteur en installations sanitaires ;
    • Le BEP Installations des systèmes énergétiques et climatiques ;
    • Le Bac Professionnel technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ; 
    • Le DUT Génie thermique ; 
    • Le BTS Fluides, énergies, environnements.

    Ensuite, pour se mettre à son compte, il devra participer au stage de préparation à l'installation (SPI) obligatoire dispensé par Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA). Ce stage dure 30 heures réparties sur 5 jours.

    Comment augmenter son salaire ? Les 4 leviers à connaître

    1. Se former

    En vous formant, vous pourrez acquérir de nouvelles compétences. Il sera plus facile ainsi de prétendre à une meilleure rémunération. 

    2. Faire des permanences de nuit et le week-end

    Travailler de nuit ou répondre à des urgences le week-end permet de profiter d'un taux horaire bonifié. Il en va de même pour les jours fériés. En plus les dépannages sont l'occasion d'apprendre sur le terrain. 

    3. Apprendre l'anglais

    Apprendre l'anglais est utile pour communiquer avec des touristes ou des expatriés. Vous pourrez valoriser cette compétence auprès de votre employeur. 

    4. Encadrer une équipe

    En demandant à devenir manager, vous endosserez de nouvelles responsabilités. Cela se traduira par une hausse de revenus. Vous pouvez commencer par demander à encadrer un alternant avant de piloter une équipe complète.

    Comment négocier son salaire ?

    L'entretien annuel ou une montée en compétences sont de bonnes occasions pour négocier votre salaire. Pour réussir votre demande d'augmentation, préparez l'entretien afin de mettre en avant : 

    • Votre expérience ; 
    • Votre implication dans l'entreprise (travail le week-end, heures supplémentaires...) ; 
    • Les retours positifs faits par les clients ; 
    • Les certifications passées et obtenues ; 
    • Vos spécialités (chaudière, pompe à chaleur...) ;
    • L'inflation grandissante. 

    En mettant en avant différents éléments, vous pourrez plus facilement négocier votre salaire. Ces arguments peuvent aussi servir en entretien d'embauche.

    Les perspectives du métier : quelles évolutions professionnelles ? 

    À l'heure actuelle, on dénombre plus de 63 000 artisans plombiers-chauffagistes en France. Quelles sont les perspectives d'évolution ? 

    Devenir manager dans le salariat

    Lorsque l'on est chauffagiste, on peut acquérir des compétences managériales et encadrer une équipe. En tant que manager, on gagne mieux sa vie et l'on fait face à des responsabilités. 

    Devenir commercial

    Un bon technicien peut se former et devenir commercial. Il connait le terrain, il saura donc répondre aux problématiques des clients et trouver des chantiers. Un commercial peut très bien gagner sa vie en obtenant un pourcentage des ventes en plus de son salaire fixe.  

    Devenir chauffagiste à son compte 

    Devenir chef d'entreprise en se mettant à son compte permet de gagner mieux sa vie. Attention, cela implique aussi d'assurer de nombreuses problématiques administratives et d'assurer la promotion de son activité. Il est important de faire connaitre son entreprise pour trouver des clients. 

    Passer la certification RGE

    Pour se développer, il peut être judicieux d'obtenir une certification RGE (Reconnu garant de l'environnement). Grâce à cette certification, les clients de votre entreprise peuvent demander des aides à la rénovation énergétique. Ils peuvent faire financer une partie du chantier de chauffage de cette manière. 


    👷 Le Conseil Habitatpresto : spécialisez-vous !

    Une fois que vous avez acquis les bases du métier de chauffagiste, n’attendez pas pour vous spécialiser et évoluer. Vous pouvez, par exemple, passer chef d’équipe et augmenter vos revenus rapidement ou bien vous spécialiser dans les énergies renouvelables pour trouver plus de chantiers.


    2,5 millions de demandes de devis déposées sur le web par an, ne manquez pas ces opportunités !

    Découvrez les chantiers en attente


    Références :


    Dans la même rubrique

    Derniers articles publiés

     

    Confidentialité