Confidentialité

Climatisation sans groupe extérieur : fonctionnement & avantages

Climatisation sans groupe extérieur : fonctionnement & avantages

Climatisation sans groupe extérieur : fonctionnement & avantages

Alors que l'été approche à grand pas, vous êtes bien décidé à investir dans un système de climatisation pour ne plus avoir à subir les affres de la canicule, une fois rentré chez vous. Economique et rapide à mettre en place, opter pour une climatisation sans groupe extérieur peut être la solution ! Comment fonctionne ce type de climatiseur ? Quel modèle privilégier ? Quels sont ses principaux avantages ? Suivez le guide !


Profitez rapidement de la fraîcheur d'une climatisation grâce aux conseils et à l'expertise d'un professionnel !


Que vous habitiez en appartement ou dans une maison, vous souhaitez enfin vous sentir à votre aise au retour des grosses chaleurs et ne voulez plus avoir à subir les températures intenables, qui vous empêchent régulièrement de dormir ? Pour ce faire, il peut être opportun de choisir un système de climatisation sans groupe extérieur. Qui plus est lorsque vous manquez de place ou que vous vivez dans un immeuble en copropriété, où l'installation d'une unité extérieure n'est pas autorisée ou est impossible.

Sommaire :

Comment fonctionne une climatisation sans groupe extérieur ?

Comme son nom l'indique, un climatiseur sans groupe extérieur est un système de climatisation qui fonctionne sans compresseur installé en dehors de votre habitation. Il se compose d'une seule et unique unité intérieure, dans laquelle est réunie l'intégralité des composants (diffuseur, compresseur et détendeur). Les échanges avec l'extérieur sont rendus possibles grâce aux bouches d'air traversant le mur sur lequel est fixé l'appareil.

Aujourd'hui, la majorité des appareils sont réversibles. Ces pompes à chaleur air-air ont l'avantage de rafraîchir une pièce ou un appartement en été, mais aussi de les chauffer en hiver. Aux beaux jours, l'appareil capte la chaleur présente à l'intérieur et la rejette vers l'extérieur. A l'inverse, en hiver, le compresseur saisit les calories présentes dans l'air ambiant extérieur et les diffuse à l'intérieur pour augmenter la température dans la pièce dans laquelle il est installé. 

Ce type de climatiseur monobloc "deux en un" peut donc être utilisé une bonne partie de l'année. Pour autant, un autre système de chauffage est indispensable pour chauffer les autres pièces d'une maison.

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Climatiseur monobloc : fonctionnement & étapes d'installation

Quel type de climatiseur sans groupe extérieur privilégier ?

Il existe 2 modèles différents de climatiseurs sans groupe extérieur, qui ont chacun leur propres spécificités :

  • le split : adapté aux petites pièces (une chambre, un salon...) ou aux appartements d'une superficie maximale de 25 à 30 m2, cet appareil se fixe au mur, avec un diffuseur placé en hauteur. Compact, esthétique et peu encombrant, il s’intégrera sans difficulté à votre intérieur et permettra à l'air froid et à la chaleur d'être diffusés dans toute la pièce ;

climatiseur split sans groupe extérieur

Le climatiseur split a la particularité d'être fixé au mur, en hauteur

  • la console : à la manière d'un radiateur électrique mural, le climatiseur console est fixé au pied d'un mur ou se pose au sol, pour un climatiseur monobloc mobile. Son installation est donc très simple. Plus volumineux qu'un split, il offre néanmoins plus de puissance.

climatiseur console sans groupe extérieur

Un climatiseur console s'apparente à un radiateur électrique

Quels sont les avantages d'un climatiseur sans groupe extérieur ?

Bien plus performant, élégant et généralement moins bruyant qu'un climatiseur mobile et portable, un système sans unité extérieure fixe se révèle être très fonctionnel et performant.

Peu de travaux d'installation nécessaires

Un système sans unité extérieure a le gros avantage de ne pas engendrer de gros travaux d'installation

Seule obligation, l'appareil doit être fixé sur un mur communiquant avec l'extérieur, dans l'idéal dans un endroit sec, bien ventilé et accessible. Si vous êtes un minimum bricoleur, il vous suffira de percer le mur en question, à l'arrière de l'appareil, pour créer les prises d'air avec l'extérieur. Avant de pouvoir profiter de votre climatiseur, deux carottages, le plus souvent de 160 mm de diamètre, seront nécessaires, pour favoriser l'entrée et le rejet d'air.

👉 
A noter :
Certains climatiseurs, comme les splits, sont encastrables et gainables. Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à un professionnel, qui se chargera de procéder à l'installation d'un réseau de gaines dans vos combles, votre garage ou un faux plafond. Plus contraignant que pour un système mural, ce type de pose peut être intéressant pour des logements de plus grandes tailles, puisqu'il offre la possibilité de climatiser plusieurs pièces à la fois avec la même unité intérieure.


N'attendez pas que l'été arrive pour faire installer votre climatiseur et bénéficier d'un air frais chez vous !


Un prix accessible

Pour une utilisation ponctuelle, le climatiseur mobile est la solution la plus économique. Comptez entre 200 et 650 €. Pour un modèle fixe sans groupe extérieur, prévoyez plutôt un budget minimum de 1.000 € et en moyenne jusqu'à 2.500 € pour un appareil réversible. Le prix pourra néanmoins grimper jusqu'à 4.500 € pour des systèmes gainables, plus complexes à installer.

Notez que son prix oscillera suivant la puissance frigorifique du climatiseur, sa classe énergétique et son niveau sonore.

💡
Bon à savoir :
Pour l'installation d'une climatisation sans groupe extérieur, il vous sera possible de bénéficier de la prime énergie. En revanche, ce genre de modèles, comme tous les climatiseurs classiques, ne donne pas droit aux autres subventions de l'Etat que sont MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou encore les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Vous n'aurez donc pas besoin de faire intervenir un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE).

Un entretien facile

L'entretien d'un système de climatisation sans groupe extérieur, et donc sans avoir la contrainte d'une unité extérieure, peut s'effectuer soi-même et nécessite peu de matériel. Il suffira seulement de nettoyer régulièrement les filtres et de retirer la poussière du ventilateur pour permettre à votre appareil d'être le plus performant possible à l'usage.

Une faible consommation énergétique

Un entretien régulier de votre appareil vous permettra de limiter au maximum votre consommation énergétique. A ce titre, pour mettre toutes les chances de votre côté et faire des économies sur vos factures d'électricité, privilégiez l'achat d'un appareil sans groupe extérieur à faible consommation électrique, qui correspond aux classes énergétiques A+ ou AA+. D'autre part, pour ne pas qu'il fonctionne en surrégime, veillez notamment à bien fermer les portes et fenêtres de l'habitation lorsqu'il est mis en marche.

Des appareils assez silencieux

Même si certains appareils moins coûteux à l'achat sont plus bruyants que d'autres, les climatiseurs sans groupe extérieur se montrent le plus souvent relativement discrets. Pour que votre équipement soit le plus silencieux possible, préférez un climatiseur avec un niveau sonore inférieur à 45 décibels, dont le bruit de fonctionnement est comparable à celui d'un réfrigérateur récent en marche. 

💡
Astuce :
Si votre clim devient trop bruyante, il est possible d'installer un socle anti-vibratile sous votre appareil, qui limitera fortement les bruits en atténuant les vibrations.


Un professionnel saura vous conseiller pour choisir un appareil adapté à vos besoins et à votre logement !


😉 Le Conseil Habitatpresto : réalisez un bilan thermique de votre logement

Avant d'installer ou de faire installer une climatisation chez soi, il est fortement recommandé de réaliser un bilan thermique de votre logement, de façon à établir le rapport entre la surface (m2) et la puissance (kW) nécessaire, et ainsi vous permettre de choisir l'appareil le plus adapté à votre habitation et à vos besoins. Pour un système de climatisation dit réversible, n'hésitez pas à comparer les devis de plusieurs professionnels, pour obtenir le meilleur prix possible pour l'installation de votre équipement.


Références :

Climatisation Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

03/12/2021

Poêles à bois design : 15 modèles que vous allez adorer

Vous souhaitez faire l'acquisition d'un poêle à bois ? Découvrez notre sélection de 15 modèles design : suspendus, ronds, contemporains...

Lire la suite

03/12/2021

Radiateur électrique mobile : les modèles les plus économiques

Quels sont les radiateurs électriques mobiles les plus économiques ? On vous explique tout.

Lire la suite

02/12/2021

Tarifs réglementés du gaz : ils disparaîtront au 1er juillet 2023

Les tarifs réglementés du gaz seront supprimés mi-2023. Si vous êtes concernés par cette nouvelle, il est peut-être temps de changer de source d’énerg...

Lire la suite

02/12/2021

Isolation par soufflage ou épandage : quelle technique choisir ?

Isoler ses combles est un investissement rentable. Vous hésitez entre la technique par soufflage ou par épandage ? On vous dit tout !

Lire la suite

01/12/2021

Tendances piscines 2022 : 7 bassins rêvés pour le grand plongeon

La piscine de vos rêves et surement parmi ces nouveautés. Laissez-vous inspirez par les tendances piscines 2022 et faites le bon choix !

Lire la suite

01/12/2021

Salle de bains : top 5 des couleurs tendances en 2022

La couleur de votre salle de bains n’est plus aussi éclatante qu’avant et un peu démodée ? Retrouvez les couleurs tendances de 2022 !

Lire la suite