Confidentialité

Climatiseur monobloc : fonctionnement & étapes d'installation

Climatiseur monobloc : fonctionnement & étapes d'installation

Climatiseur monobloc : fonctionnement & étapes d'installation

Vous souhaitez en finir avec les étés irrespirables, passés à moitié dans le noir, et vous sentir bien chez vous quand le thermomètre explose ? Pourquoi ne pas faire installer un climatiseur monobloc ? Très fonctionnel, il a l'avantage de ne pas nécessiter de gros travaux d'installation. Fixe ou mobile, comptez entre 200 et 2.000 € pour vous équiper. Comment fonctionne ce système de climatisation ? Où et comment l'installer chez soi ? On vous dit tout !


N'attendez pas que l'été arrive pour profiter d'un air frais chez vous !


Trop, c'est trop ! Vous ne supportez plus de devoir vivre de longues semaines, au cours de l'été, dans votre appartement où la température est intenable et ne baisse pas la nuit ? Vous le reconnaissez vous-même, l'installation d'un système de climatisation devient urgente pour vous sentir bien chez vous et mieux affronter les épisodes de canicule. Pour une utilisation ponctuelle, opter pour un climatiseur monobloc peut être la solution ! Qui plus est, dans des immeubles en copropriété où l'installation d'une unité extérieure est impossible ou n'est pas autorisée.

Sommaire :

Comment fonctionne un climatiseur monobloc ?

Qu'il soit fixe ou mobile, le climatiseur monobloc se compose d'une seule et unique unité intérieure et ne nécessite pas l'ajout d'une unité extérieure, contrairement aux climatiseurs monosplit ou multisplit. Toutes les fonctions frigorifiques et les composants (compresseur, condenseur, détendeur, évaporateur) de ce système de climatisation sont ainsi regroupés dans un seul élément

Branché sur une prise murale à l'intérieur de la pièce à refroidir, le climatiseur monobloc voit l'air chaud d'une pièce être capté pour l'évacuer vers l'extérieur grâce à un conduit d'évacuation, à simple ou double tuyaux. Cette chaleur est ensuite refroidie à l'aide d'un circuit d'un circuit frigorifique. Confortable en été et pendant les périodes des grosses chaleurs, il ne sera néanmoins qu'une solution d'appoint destinée à rafraîchir un espace de surface limitée.

Peu encombrant et rapide à installer, ce type d'équipement est idéal pour les petites pièces (chambre, salon...) ou appartements d'une superficie maximale de 25 m2. Au delà, le risque est qu'il fonctionne en surrégime et que vous receviez une facture d'électricité très élevée.

💡
Bon à savoir
Pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment de faire les comptes, privilégiez l'achat d'un modèle à faible consommation électrique, qui équivaut aux classes énergétiques A+ ou A++.

Un climatiseur monobloc fixe a aussi l'avantage de pouvoir être réversible et ainsi de servir à chauffer une pièce ou un appartement en hiver, en plus de les rafraîchir aux beaux jours. Il pourra donc être utilisé tout au long de l'année. D'autre part, ce type d'appareil sera à privilégier par rapport à un climatiseur monobloc mobile et vous offrira plus de confort si vous vivez dans une région régulièrement soumise à de fortes chaleurs.

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Climatisation : 7 solutions pour rafraîchir sa maison cet été

Quel emplacement choisir pour un climatiseur monobloc ?

Comme tout équipement, il est important de choisir un bon emplacement avant d'installer votre climatiseur monobloc. Prenez en compte le fait que certains climatiseurs fixes peuvent se révéler plus ou moins esthétiques et bruyants à l'usage. Quoi qu'il en soit, veillez à ne pas disposer votre climatiseur à proximité d'une source de chaleur.

Pour un climatiseur monobloc mobile, il suffira de lui trouver une place à proximité d'une fenêtre, d'une baie coulissante ou d'une porte, pour laisser passer la gaine flexible ou le tuyau d'air, de façon à évacuer la condensation vers l'extérieur. Le plus souvent monté sur roulettes, il pourra être déplacé d'une pièce à une autre sans difficulté.

Pour un climatiseur monobloc fixe, plus élégant et généralement moins bruyant qu'un appareil portable, veillez à le fixer sur un mur, plus ou moins en hauteur, qui communique avec l'extérieur. Le tout, dans un endroit peu humide et avec un certain espace libre autour du climatiseur, pour faciliter le raccordement des câbles et tuyauteries. Ce dernier ressemble à un radiateur électrique mural, installé de façon définitive.

Comment installer un climatiseur monobloc ?

L'installation d'un climatiseur monobloc peut être réalisée assez facilement par vos soins, puisqu'elle ne nécessite pas ou très peu de travaux. Pour autant, si vous n'êtes pas bricoleur, un professionnel peut très bien intervenir chez vous pour assurer la pose et la mise en service de votre clim. N'hésitez pas, à ce titre, à comparer plusieurs devis, de façon à obtenir le meilleur prix possible.


Un professionnel saura vous conseiller pour choisir un appareil adapté à vos besoins et à votre logement !


Comme vu ci-dessus, un climatiseur monobloc mobile, posé à même le sol, fonctionne dès lors qu'il est branché à une prise. Aucuns travaux ne sont donc à prévoir.

En revanche, l'installation d'un climatiseur monobloc fixe, qu'on appelle aussi "climatiseur in-out", nécessite de consulter le mode d'emploi de l'appareil et implique de suivre les étapes suivantes :

  • tracer les repères sur le mur qui accueillera les fixations de votre climatisation, en vous assurant qu'aucune gaine n'est déjà installée à cet endroit ;
  • une fois les vérifications et les marquages réalisés, percer le mur à l'aide d'une perceuse à percussion ;
  • insérer les chevilles dans les trous préalablement percés ;
  • visser les pattes de fixation ;
  • placer l'unité intérieure de climatisation sur les pattes de fixation ;
  • tirer les câbles et les dissimuler à l'aide d'une goulotte en plastique fixée au mur ;
  • procéder au raccordement électrique de l'appareil, en veillant bien, au préalable, à couper l’électricité de façon à éviter tout risque d'accident.

⚠️ 
Important
En parallèle, une gaine d'évacuation devra être reliée à l'extérieur, le plus souvent par une fenêtre (ou directement au travers du mur). Pour optimiser l'isolation thermique de votre installation et éviter d'avoir à entrouvrir la fenêtre pour évacuer l'air chaud, il est recommandé de découper de façon partiel le vitrage, en réalisant un trou à l'aide d'un coupe-verre circulaire à ventouse, pour permettre le passage du tuyau d'évacuation.

Pour ne pas risquer d'ébrécher ou de casser le verre de votre fenêtre, il est conseillé de passer par un professionnel qui se chargera de le découper, avec précision. Autre possibilité, si votre fenêtre est abîmée ou vieillissante, vous pourrez aussi décider de remplacer le vitrage en place par une nouvelle vitre, disposant du trou circulaire intégré.

climatiseur monobloc fenêtre

Un trou circulaire peut être réalisé dans une fenêtre pour faciliter l'évacuation de l'air chaud d'un climatiseur monobloc

Quel est le prix d'un climatiseur monobloc ?

Installer chez soi un climatiseur monobloc peut être un bon compromis et une alternative moins coûteuse aux climatisations multisplit. Le tarif variera suivant la puissance, les fonctionnalités (déshumidificateur et purificateur d'air...), la classe énergétique et le confort sonore du modèle retenu.

Plus performant, comptez pour un climatiseur monobloc fixe entre 350 et 2.000 €

Légèrement moins onéreux, un climatiseur monobloc mobile vous coûtera en moyenne entre 200 et 1.300 €.


Profitez plus rapidement de la fraîcheur d'une climatisation grâce à l'expertise d'un professionnel !


😉 Le Conseil Habitatpresto : entretenez régulièrement votre appareil !

Pour permettre à votre appareil d'être efficace à l'usage et de limiter au maximum votre consommation énergétique, il est indispensable de bien l'entretenir. L'entretien peut être assez simple à effectuer soi-même et nécessite peu de matériel. Il est recommandé de nettoyer régulièrement les filtres, qui peuvent être remplacés si besoin, et de retirer la poussière du ventilateur. Il est aussi nécessaire de vider, dès que possible, le bac de condensats de vapeur d'eau. L'unité en elle-même est à nettoyer à l'aide d'un chiffon propre et sec ou d'une éponge légèrement humide. Et ce, sans toucher au circuit frigorifique.


Références :

Climatisation Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

16/09/2021

Chèque énergie 2021 : il sera envoyé à partir du mois d'avril

Le chèque énergie 2021 sera envoyé entre fin mars et fin avril 2021 (selon votre département) et sera valable jusqu'au 31 mars 2022.

Lire la suite

15/09/2021

Isolation du sol : quelles techniques & quels isolants choisir ?

L'isolation du sol de votre maison permet de diminuer de 7 à 10 % les pertes de chaleur. Mais savez-vous quelle technique utiliser ? On vous dit tout...

Lire la suite

15/09/2021

Dossier spécial chauffage : tout savoir pour être bien chez soi

Dans notre dossier dédié au chauffage, prenez le temps de la comparaison pour choisir la meilleure alternative en fonction de vos besoins !

Lire la suite

15/09/2021

Top 7 des chauffages d'appoint du + économique au - économique

C'est un précieux allié pour les plus frileux & pour ceux qui veulent retarder le démarrage du chauffage en automne.

Lire la suite

14/09/2021

Bilan thermique : définition, différence avec le DPE, prix

Le bilan thermique permet de choisir les "bons" travaux de rénovation à mener pour un retour sur investissement rapide et un confort immédiat.

Lire la suite

14/09/2021

Quel radiateur électrique choisir pour une chambre ?

Choisir un radiateur électrique pour la chambre ne se fait pas au hasard. Suivez le guide pour installer le meilleur modèle en fonction de vos besoins...

Lire la suite