Quel type de chauffage choisir pour votre salle de bains ?

Salle de bain

Vous commencez à grelotter dans votre salle de bains ? Vous avez peur que vos enfants n’attrappent froid dans leur bain ? Se laver doit être synonyme de détente et la température de la pièce doit être agréable. Il est temps de prendre le sujet en main ! Plusieurs choix s'offrent à vous pour chauffer votre salle de bains : l’incontournable sèche-serviette électrique ou à eau, le radiateur mural et le chauffage d’appoint soufflant.  

Découvrez ci-après quel type de chauffage choisir pour votre salle de bains selon vos besoins et votre budget. Retrouvez également les tendances de salle de bains 2020 pour choisir des équipements design.

 

Quel chauffage choisir pour une salle de bains confortable ?
 

La salle de bains n’est pas souvent occupée mais lorsqu'elle l’est, c’est principalement pour une durée courte de moins d’une heure, voire moins d’une demi-heure. Le chauffage se doit d'être performant, afin de monter en température rapidement sans chauffer inutilement durant votre absence. Prendre sa douche en n'ayant pas froid, c'est tellement plus plaisant ! 


Besoin d'aide pour installer ou remplacer vos radiateurs ? 

> Je trouve un chauffagiste près de chez moi


Le sèche-serviette : le meilleur choix

 

Sèche serviette

Sèche serviette électrique extra-plat. 1.000 Watts. 459 €. Vu sur Leroy Merlin.
 

Ce type de radiateur peut être relié au chauffage central, électrique ou mixte. Dans ce dernier cas, cela signifie qu’une résistance prend le relais pour chauffer lorsque votre chauffage central n’est pas en action. 

Le radiateur sèche-serviette permet grâce à sa structure, lames ou  tubes, de poser les serviettes et peignoirs pour les sécher et les réchauffer. Quoi de plus agréable qu’une serviette chaude et bien sèche lorsque l’on sort de la douche ? Elégants et disponibles dans de nombreuses couleurs, les sèches serviettes sont soit en acier, à fluide caloporteur (eau ou huile), les plus répandus, soit à technologie sèche, en aluminium.

Les premiers diffusent une chaleur douce et constante, les seconds montent plus vite en puissance mais refroidissent plus vite. Disponibles avec tubes ronds ou tubes plats, soufflerie supplémentaire pour booster l’effet chaleur, les sèches serviettes ont de beaux jours devant eux.


 Focus prix 

Un sèche serviette peut coûter entre 70 et plus de 1.000 euros.

 


Le radiateur mural : bon choix, à condition de choisir un modèle rayonnant 
 

Radiateur rayonnant

Radiateur design ICE BAGNO par Caleido.

Si votre salle de bains comporte déjà un radiateur, n’hésitez pas à remplacer celui-ci par un modèle récent et programmable. Exit les convecteurs électriques, place aux panneaux rayonnants nouvelle génération. Ces derniers offrent une montée en température rapide et un confort proche de celui d’un chauffage central, sans déplacements de poussière.

Et si vous avez des radiateurs à eau en fonte, pensez à les désembouer avant l’hiver ! Et pourquoi pas à les repeindre pour donner un coup de jeune à la salle de bains !


 Focus prix

Comptez 40 à 500 euros le radiateur.


Le chauffage d’appoint : idéal en intersaisons

 

Chauffage soufflant salle de bains

Chauffage soufflant mobile. Jusqu'à 20 m2. 30 €
Vu sur Pinterest

 

En intersaisons, le chauffage d’appoint est un très pratique et facile à utiliser. Il en existe de différentes sortes (soufflant, rayonnant, infrarouge, à bain d’huile). Nous vous recommandons sans hésiter le chauffage d’appoint soufflant qui présente de nombreux avantages :

  • il est très abordable (entre 30 et 40 €),

  • il monte très rapidement en température,

  • il est léger et prend peu de place,

  • il est sécurisé avec son système qui coupe automatiquement le chauffage si celui-ci bascule.

Seul bémol, il est très énergivore : vous devez donc le limiter à de courtes périodes d’utilisation.

angel Vous allez aimer cet article : 
Chauffage d'appoint : quel est le plus économique ?

 

Chauffage de salle de bains : central ou électrique ?


Vous avez le choix pour chauffer la salle de bains :

  • En rénovation, le plus simple est de relier le chauffage de la salle de bains au chauffage central de votre maison ou votre appartement. Pratique et simple, un seul bémol : l’installation ne permet pas de chauffer la salle de bains individuellement lorsque le chauffage central n’est pas en actif.
  • Vous pouvez également installer un radiateur électrique si la première solution ne vous convient pas. S’il n’est pas possible de raccorder le radiateur, un électricien peut rapidement pallier à ce problème et vous permettre de vous chauffer et réchauffer avec un radiateur performant ! 

 

Quelle est la puissance de chauffage recommandée dans une salle de bains ?
 

Pour ne pas attraper froid dans la salle de bains et profiter d’un bon niveau de confort, nous vous conseillons une température comprise entre 22°C et 24°C. Il faut compter environ 130 watts pour chauffer 1 m2. Ce qui nous donne par exemple pour une salle de bains de 5 m2: 130 X 5 = 650 watts. 

enlightenedConsultez également notre guide :
Normes électriques : les règles à respecter pour la salle de bain


Seul un professionnel du chauffage pourra vous conseiller au mieux.

wink Le Conseil Habitatpresto  : programmez votre chauffage de salle de bains

Privilégiez un sèche-serviette ou un radiateur équipé d’une minuterie et d’un programmateur permettant de planifier les périodes de chauffe. Vous pouvez ainsi prévoir la mise en route automatique vers 6h du matin, pour qu’à votre réveil à 6h30, la salle de bains soit agréablement chauffée. L’arrêt peut être prévu à 7h30 lorsque vous avez fini d’occuper la pièce.

 

Pour se sentir bien chez soi, Habitatpresto.com vous suggère en ce moment :

Votre investissement se ressentira directement sur votre confort et par la suite sur vos factures. Profitez-en pour faire travailler les professionnels près de chez vous et comparez les devis, c’est gratuit !