Prêt à Taux Zéro en chute libre : le BTP réagit !

Par Aurélia Ribeiro, publié le 28/02/2019

Suite au recentrage du prêt à taux zéro, par le Gouvernement, le nombre de prêts octroyés, en 2018,  a baissé de 27 % par rapport à l’année 2017. Et les premiers à en pâtir sont les constructeurs de maisons individuelles dont le marché du neuf ne cesse de chuter. Une révélation qui n’a pas tardé à faire réagir les acteurs du BTP qui souhaite le retour d’un PTZ plus « approprié ». Détails !


Initialement supprimé en 2018, le PTZ avait finalement été prolongé jusqu’en 2021, par le Gouvernement, mais dans une version plus recentrée.



Bénéficiaires du Prêt à Taux Zéro : une baisse de 27 % en 2018


Les chiffres révélés par le réseau de courtage « Vousfinancer », venu appuyer ceux de la SGFGAS, ont confirmé le mauvais bilan des ventes de construction neuves annoncé à la fin de l’année 2018.

En effet, 123.477 prêts avaient été accordés en 2017 contre 90.000 en 2018, soit une baisse de 27 % d’une année à l’autre. Et au-delà du nombre de bénéficiaires ayant nettement diminué, le montant moyen accordé a été réduit de 10 %, passant de 61.740 euros en 2017, à 55.735 euros en 2018.

La Fédération française des constructeurs de maisons individuelles s’est exprimée sur le sujet, dans son communiqué du 25 février dernier :


« Nous le redisons et le réaffirmons, en zone B2 et C, l’aspiration des Français reste l’accession à la propriété dans le neuf et la maison individuelle est un atout qui correspond aux attentes des ménages », a indiqué Gérard Lebesgue, Président de la FFC.


Pour la FFC, le retour d’un PTZ « approprié » dans le marché du neuf, est nécessaire pour que les ménages puissent accéder à la propriété.

Baisse du Prêt à Taux Zéro : les constructeurs de maisons individuelles sont les plus touchés


Les conséquences du remaniement du PTZ ne se sont donc fait attendre. Et les premiers touchés sont les constructeurs, dont le volume des ventes des maisons individuelles continue de diminuer considérablement.

En effet, c’est une baisse de 11.3 % enregistrée en 2018, soit 15.000 ventes qui n’ont pas été signées et près de 45.000 emplois qui n’ont pas été pourvu.

Sur ce sujet, le LCA-FFB craint une baisse du volume des ventes de 20 % d’ici 2020.

Affaire à suivre…

📌 Vous aimerez aussi cet article Grand Débat National : la FFB s'engage !


👷 Le Conseil du pro : Découvrez toute l’actualité du BTP !


Restez informé sur l’évolution du Prêt à Taux Zéro en suivant toute l’actualité du BTP sur notre site internet mais aussi sur notre page Facebook Habitatpresto Pro.  

📌  Vous aimerez aussi cet article Fenêtres et CITE : la réintégration confirmée par le Gouvernement 


Références :

  1. Lina Trabelsi, "Le PTZ en dégringolade, les professionnels demandent une réforme", Bati Actu, le 25 février 2019
  2. Communiqué de presse, "Réintroduire un PTZ spécifique au neuf et aux zones B2 et C : du gagnant/gagnant pour les ménages, les territoires et l’Etat", FFC, le 25 février 2019
  3. "Immobilier : Le prêt à taux zéro en chute libre, conséquence des mesures du gouvernement", Boursorama, le 22 février 2019



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés