Pénuries : les offres Coup de pouce maintenues jusqu'en décembre

Adrien Maridet - Le 11/10/2021
Dans cet article :

    Instaurées par le Gouvernement en 2017 pour aider les ménages français à financer leurs travaux de rénovation énergétique, les offres "Coup de pouce" chauffage et isolation ont finalement été prolongées de 3 mois en raison des pénuries de matériaux auxquelles sont confrontés les professionnels du BTP et qui entraînent des retards de livraison. La fin de ces dispositifs, censée intervenir le 30 septembre, est ainsi reportée au 31 décembre 2021. Détails.


    Gagnez du temps sur votre recherche de chantiers avec Habitatpresto Pro !


    Bonne nouvelle pour les professionnels de l'isolation et du chauffage ! Le Gouvernement a acté, début octobre, le maintien des offres "Coup de pouce" chauffage et isolation jusqu'au 31 décembre 2021. Alors que les dispositifs devaient initialement disparaître fin septembre 2021, vous aurez donc la possibilité de faire bénéficier vos clients de ces aides aux travaux accordées dans le cadre des Certificats d'économies d'énergie (CEE), s'ils envisagent de remplacer leur ancienne chaudière ou de réaliser des travaux d'isolation.

    Une décision qui intervient alors que le secteur du BTP est confronté depuis de longs mois à des pénuries de matériaux, qui mettent à mal l'avancée de nombreux chantiers et entraînent une hausse vertigineuse du prix des matières premières.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Reprise économique : les aides aux entreprises revues à la baisse

    Un sursis de 3 mois pour l'achèvement des travaux

    Le délai pour achever les travaux avait initialement été prolongé de 2 mois, soit jusqu'au 30 novembre, "au regard des difficultés d'approvisionnement en matières premières, produits de construction et équipements que subissent de très nombreux artisans et entreprises du bâtiment depuis le printemps", avait affirmé, le 8 septembre, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, dans un communiqué de presse transmis à l'AFP. Finalement, un arrêté paru au Journal officiel le 2 octobre, a reculé d'un mois supplémentaire la date limite d'achèvement des travaux, soit jusqu'au 31 décembre 2021

    Le maintien des offres "Coup de pouce" chauffage et isolation concerne 3 aménagements distincts :

    • l'installation d'une chaudière individuelle à haute performance énergétique ;
    • l'installation d'émetteurs électriques à régulation électronique à fonctions avancées, soit de radiateurs électriques dits "intelligents" ;
    • la réalisation de travaux d'isolation des combles, de toitures et de planchers.

    En revanche, cette mesure ne concerne que les chantiers pour lesquels le devis a été signé avant le 1er juillet 2021. Et ce, alors que Bercy avait décidé, au printemps, de revoir à la baisse, voire de mettre fin à certaines offres "Coup de pouce" destinées à financer des travaux d'économies d'énergie.

    Les offres "Coup de pouce" vouées à disparaître

    "Le contexte de la crise des matériaux et son impact sur les entreprises du bâtiment et la rénovation énergétique nous invite à adapter les conditions d'arrêt de ce dispositif", a souligné l'ancienne secrétaire d'État à la Transition écologique.

    Pour autant, pas question pour le Gouvernement de maintenir sur le long terme ces offres "Coup de pouce", qui, pour certaines, ont engendré trop de fraudes. Ce sursis provisoire "ne change en rien les orientations fondamentales prises pour conduire à des aides plus efficaces et plus justes, et notamment la fin l'isolation à 1 € en raison des dérives que celle-ci a pu générer. La transition que nous conduisons se doit d'être pragmatique pour tous, pour les artisans et les entreprises comme pour les ménages", a insisté Emmanuelle Wargon.

    Ce maintien de 2 mois avait d'ailleurs été jugé insuffisant par l'association Énergies et avenir désireuse de voir ce délai être prolongé jusqu'au 31 décembre 2021. "La pénurie de matériaux actuelle pèse sur les capacités de production et plusieurs dizaines de milliers d'équipements ne pourront être livrés à temps, ouvrant la voie à tout autant de litiges pour les particuliers qui se verront refuser l'aide qui leur avait été promise à la signature du devis", s'était inquiétée l'association, dans un communiqué de presse.

    Ce sursis d'un mois supplémentaire accordé par le Gouvernement est vu d'un bon œil par l'association représentant les professionnels de la filière du chauffage, contactée par Batiactu. L'association Énergies et avenir "salue la décision des pouvoirs publics qui ont su écouter les retours des professionnels". Avant d'ajouter : "Seules la stabilité, la lisibilité et l'accessibilité des aides à la rénovation énergétique permettront leur réelle efficience. Nous continuerons d'agir en ce sens".


    À la recherche de nouveaux clients ? N'attendez plus pour développer votre activité !


    👷 Le Conseil du Pro : rejoignez-nous sur Facebook !

    Pour ne rien manquer des actualités qui concernent le BTP, rendez-vous, sans plus attendre, sur notre page Facebook Habitatpresto Pro. Chaque semaine, découvrez les dernières informations et annonces qui sont susceptibles de toucher votre secteur s'activité et d'impacter votre quotidien !

    Références :


    Dans la même rubrique

    Derniers articles publiés

     

    Confidentialité